21 févr. 2017

Chroniques de Zombieland, tome 2 - Alice et le miroir des Maléfices

Couverture Chroniques de Zombieland, tome 2 : Alice et le miroir des maléfices

V.O : White Rabbit Chronicles, book 2 - Through the Zombie Glass
Auteure : Gena Showalter
Editions : Harlequin
Collection : Darkiss
Nombre de pages : 518 pages
Date de parution : 03 Mars 2014
Saga : Chroniques de Zombieland
Nombre de tome : 5 
Format : Grand






"
 Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l’intérieur d’elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n’est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d’une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle…

"




Plusieurs mois séparent ma lecture du premier tome de cette saga, mais après une rapide relecture, j'ai enchaîné avec celui-ci et je dois dire que la lecture fut agréable, malgré quelques points d'ombre ...


Nous retrouvons donc Alice, cette jeune fille qui est déjà passé par une lourde épreuve, à savoir la perte tragique de ses parents et sa petite soeur, et qui découvre un "don" pour voir des Zombies. A partir de là, elle fera connaissance d'une belle troupe de chasseurs et rejoindra les rangs. Hélas, depuis quelques temps, Alice ne se sent pas bien, un mal la ronge et prend de plus en plus de place, prend SA place ...



L'ambiance et les sujets abordés dans ce second tome et surtout dans ce que j'ai pu lire de cette série est ce que je retiens le plus, l'essence qui s'en dégage, malheureusement, c'est un peu brouillé et centré sur Alice et ses petits soucis d'adolescente, parfois très agaçant. Le personnage en lui-même est parfois très gênant. Je comprends que son passé ne soit pas tout rose, mais cela n'explique et n'excuse en rien son comportement proche de la bi-polarité ou du "Je t'aime, moi non plus" avec Cole.

Heureusement, les nouveaux camarades de chasse remontent le niveau et sauvent le lecteur d'une lecture plate, sans grand intérêt. Etant tous des adolescents, nous croisons donc souvent des conversations entre jeunes à travers les SMS et là ... On m'a perdu plus d'une fois ! car l'auteure utilise le langage texto qui est désuet depuis quelques années (quoique ...). Je me suis sentie prendre un gros coup de vieux et j'ai parfois du relire deux ou trois fois le message pour bien comprendre !



Ce qui m'a beaucoup plu dans ce tome, toute la trame de l'histoire, en dehors de tous les détails piochés précédement. 
En effet, c'est bien beau d'avoir un méchant de l'histoire qui désire conquérir le monde et diaboliser tout ce qu'il touche, mais qu'en est-il lorsque ce "méchant" réside en vous, bien enfoui ? C'est ce qu'Alice va devoir affronter : Elle-même. Pour une fois, c'était plutôt ingénieux et cela permet au personnage de grandir d'un coup, se sentir plus adulte et réagir à ses propres problèmes ! Et, bon sang, qu'est-ce qu'elle en avait besoin ! ☺



Pour le coup, Gena Showalter remonte le niveau de la saga, sympa, mais assez enfantine quand même, bien centrée sur un monde adolescent. Etant presque à la moitié de la saga, j'attends beaucoup de la suite, surtout pour le personnage principal. Bien entendu, je compte terminer la saga, mais ce ne sera pas dans mes priorités ! Les sagas coup de coeur ne manquant pas ...



2 commentaires:

  1. Ce second tome m'a vraiment déçu alors que j'avais adoré le premier. Les histoires de cœur, trop présentes, ont malheureusement freiné le rythme de cette saga.

    RépondreSupprimer
  2. J'adore les réécritures de contes mais celle là doit être la seule qui ne me tente pas. C'est sûrement à cause des zombies ^^.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺