23 févr. 2018

Reckless, tome 1

Couverture Reckless, tome 1

Auteure : Cornelia Funke
Editions : Gallimard
Collection : Pôle Fiction
Nombre de pages : 368 pages
Date de parution : Janvier 2018
Saga : Reckless
Nombre de tomes : 3
Format : Poche






À la recherche de son père mystérieusement disparu, le jeune Jacob Reckless découvre un miroir qui lui ouvre les portes d'un univers parallèle. Ce royaume féerique est en guerre, opposant les hommes aux Goyls. Ces êtres à la peau de pierre ont des griffes ensorcelées : lorsqu'elles se plantent dans la chair d'un homme, sa peau se change en pierre et la victime finit par se transformer en Goyl. Douze ans ont passé. Jacob arpente ce monde secret, en compagnie d'une amie fidèle, mi-renarde mi-jeune fille. Malheureusement un jour, Will, son jeune frère adoré qui l'a suivi, est blessé par un Goyl. Sa peau se mue peu à peu en jade. La fiancée de Will traverse à son tour le miroir et se joint à leur quête pour sauver le jeune homme. Ils rencontrent d'extraordinaires créatures magiques, mais Jacob devra triompher d'une fée maléfique pour briser le sortilège.

"


Il est vrai qu'en regardant le catalogue de Gallimard, j'avais repéré ce titre grâce à sa couverture très intrigante et le nom de l'auteure : Cornelia Funke, auteure de la saga Coeur d'Encre, mais à l'heure actuelle, je ne sais toujours pas comment il a attéri dans ma boîte aux lettres ... J'aurai peut-être un jour une réponse ☺ En attendant ... 


Dès le premier chapitre, nous avons un bel apperçu de la plume de Cornelia Funke : Autant d'action que de questions. Nous rencontrons Jacob et William, deux jeunes frères dont le père a disparu et la mère en deuil. Alors que le plus grand, Jacob, découvre un miroir donnant sur un autre monde, il décide de l'emprunter malgré un danger. A la fin de ce premier chapitre, douze ans ont passés donc autant dire que côtés informations, c'est un peu le néant. J'ai espéré trouver ces fameuses informations ou certains détails au fil de ma lecture, même bien caché, mais hélas, je suis toujours avec des interrogations. 


J'ai quand même fini par faire un lien avec un duo fraternel très connu et de la même origine que l'auteure : Les frères Grimm. Jacob et William Grimm. Cela m'a donné un brin d'espoir quant à l'intensité des aventures, il fallait que cela bouge, un feu d'artifice pour vaincre leurs peurs, comme cette malédiction qui plane autour d'un des personnages, mais j'ai été assez déçue, c'est plutôt le contraire, très calme, avec des quêtes qui traînent un peu dans le temps.

Côtés personnages, Jaboc et William rencontrent un beau panel, mais je n'ai pas réussi à accrocher. Même entre eux, la relation est très fraternel : Un sentiment de devoir protéger son frère, tout en ayant marre de son comportement, de ses choix, etc. Un yoyo qui revient souvent et jusqu'au bout de ce tome. 


Je ne sais pas si l'on peut considérer ce roman comme une réécriture de conte, car au final il s'agit d'une fiction autour d'un duo ayant réellement existé et auteurs également, mais je peux comprendre toute l'inspiration qu'ils fournissent ! Ils m'impressionnent aussi et j'ai toujours un plaisir à lire ou regarder une adaptation de leurs histoires. 
Reckless étant pour le moment une trilogie, j'espère que mes quelques attentes se logent dans la suite.


22 févr. 2018

#JeudiAutoEdition - Qui sont ces auteurs ? #64 - Zoom sur Jules Mudhiac



L#JeudiAutoEdition est un rendez-vous que je suis de très près depuis un petit moment et n'ayant pas toujours une lecture sous la main, je préfère mettre en avant un ou une auteur(e) auto-édité(e), ce qui, je l'espère, vous permettra de le ou la connaître un peu plus et pourquoi pas, la curiosité fera le reste ... 




Cette semaine, c'est au tour de Jules Mudhiac




# Les présentations -

 Pour commencer, est-il possible de vous présenter en quelques mots ?(Etudes, métier, loisirs, etc)

Je suis un parisien de 28 ans. Jules Mudhiac est un nom de plume. Il me permet de garder une liberté d’action à laquelle je tiens beaucoup. J’ai fait des études scientifiques jusqu’en M1 (Mathématiques fondamentales) puis je me suis recentré sur mes véritables envies que sont le web, l’audiovisuel et la musique en entrant dans une école d’ingénieur dédiée à tout ça (oui, oui ça existe !). Je ne suis donc pas un « vrai littéraire » ! Je suis curieux de plein de choses mais j’ai deux grandes passions : la musique (je suis musicien depuis toujours) et la photo. Aujourd’hui je travaille dans une agence digitale en tant que chef de projet technique.


Quel genre littéraire appréciez-vous lire ?

Je n’ai pas de goûts très arrêtés sur mes lectures, j’aime beaucoup l’idée de ne pas m’enfermer et de rester ouvert à plein de choses. Si je devais néanmoins donner un genre, je me dirais très proche de la mouvance « Feel Good ». Dans nos quotidiens souvent très denses, c’est une bouffée d’oxygène qui me plaît beaucoup.



Quel est votre top 5 des auteurs favoris ?

Impossible pour moi de répondre à cette question, cette liste est en constante mutation ! Dans les auteurs contemporains, j’aime énormément Gilles Legardinier dont bon nombre de ses romans m’ont fait passer par toutes les émotions. Chateaubriand fait partie des auteurs classiques qui me fascinent. Parmi les autoédités qui ont compté pour moi, je pourrai citer Agnes Ledig, Laure Manel ou Amélie Antoine qui sont d’ailleurs désormais édités !




# votre vie d'auteure 



 Depuis quand vous êtes-vous intéressé(e) à l'écriture ?

C’est assez récent chez moi. Je n’ai jamais été du genre à tenir des journaux intimes ou à écrire au quotidien. J’ai toujours aimé raconter des histoires, oui, mais pas à travers l’écriture. Alors après avoir eu de vrais coups de coeur issus de l’auto-édition, j’ai eu envie de me lancer. L’idée était, au début, de me fixer un petit challenge et de voir si j’étais capable de mener un manuscrit jusqu’à son terme. Et puis des rencontres, ou plutôt des « non-rencontres » m’ont poussé dans cette entreprise !



Qu'est-ce qui peut faire l'objet d'inspiration pour vous ?


Les autres. J’ai le sentiment qu’on a un peu oublié de regarder ceux qui nous entourent. On est poussé à être terriblement centré sur nous même, à tel point que les autres ne sont plus un vrai sujet d’intérêt. Je pense que chacun peut faire l’exercice suivant : regardez autour de vous, dans votre cercle amical ou familial, et demandez-vous si certains de vos proches ne feraient pas de bons débuts de personnages romanesques… Je suis certain que c’est le cas ! On lit souvent que les auteurs sont avant tout de bons observateurs de leur environnement et de leur temps. J’en suis convaincu. L’idée de porter un regard personnel sur la société d’aujourd’hui me plaît aussi beaucoup.



Quel est votre rythme d'écriture ?

Très mauvais, à en croire les vrais experts ! Avant de démarrer l’écriture de mon premier manuscrit, j’ai découpé l’intrigue sous la forme d’une grande carte heuristique pour m’aider à créer toute la structure et organiser mes idées. Suite à ça, j’avais donc la liste de mes différents chapitres à écrire. Une fois cela en place, j’ai écrit pendant plusieurs semaines, de façon quotidienne. Même si parfois je ne produisais pas grand-chose je me suis fixé ce rendez-vous quotidien avec le manuscrit. Lorsque ce dernier a été achevé je me suis concentré sur un travail de relecture/réécriture/préparation qui n’a plus laissé de place à un exercice d’écriture à proprement parlé.



Si vous pouviez donner vie à l'un de vos personnages, lequel choisiriez-vous ?

C’est une question très difficile ! Je pense que donner vie à un de mes personnages n’aurait pas de sens si les autres acteurs de l’histoire ne prennent pas vie à leur tour. En tout cas, c’est comme ça que j’ai construit mes personnages. Ils résonnent beaucoup les uns par rapport aux autres. Par ailleurs je me demande vraiment si on ne devrait pas prendre de ces personnages dans nos vies plutôt que de chercher à mettre de nos vies dans ces personnages. Après tout, libre à chacun d’emprunter le meilleur d’un personnage pour essayer de le faire vivre ailleurs que dans un roman, non ?


Sur quel(s) projet(s) travaillez-vous actuellement ?

Au moment où j’écris ces mots, je suis en pleine préparation du lancement de La Symétrie de l’Effet, mon premier roman autoédité. Ceux qui sont passés par là savent que c’est extrêmement prenant et que ça ne laisse pas beaucoup de place pour d’autres projets ! Le plus dur est maintenant derrière moi mais il me reste à préparer tout ce qui est périphérique à la sortie du livre, notamment concernant la communication et les réseaux sociaux. Il paraît qu’il faut démarrer son deuxième roman avant la publication du premier afin de ne pas trop trop subir les turbulences de la sortie d’un premier livre. Je pense que je vais suivre ce conseil très rapidement.



Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ? Le retour des critiques, positives comme négatives.

Voilà quelque chose sur lequel je n’ai pas beaucoup de recul. Mes premiers lecteurs (sauf cas exceptionnels) sont des proches et les retours que j’ai eus ne peuvent pas, à mon sens, servir de véritables références pour le moment. Je pense (et j’espère !) que la sortie du livre comblera ce manque .




# La publication 


Comment s'est passé votre parcours pour l'auto-édition ?

Il n’est pas encore totalement achevé pour moi. Mais jusqu’à présent j’ai beaucoup aimé cette expérience. On trouve pas mal de ressources et de témoignages qui permettent de se lancer sans se sentir trop seul. De par mon métier et ma formation, tout l’aspect technique de ce processus n’a pas été un obstacle. Une fois la décision de publier le roman prise, j’ai passé beaucoup de temps à la relecture/réécriture et à la conception des différentes maquettes (version papier, version dématérialisée, couverture, …). Je crois que le plus difficile pour moi a été de prendre la décision de publier. Je suis dans la dernière ligne droite de mon projet, j’attends maintenant avec un peu d’appréhension mais surtout beaucoup d’excitation la publication effective du livre.


Pour vous, quels sont les avantages ainsi que les inconvénients de cette méthode de publication ?

À mes yeux l’avantage majeur de cette méthode de publication est la liberté qu’elle procure. On est seul maître à bord, on peut donc modeler les différentes facettes du projet comme on le souhaite sans véritable contrainte. C’est un sacré luxe d’être seul décideur. En conséquence, et c’est à mon sens l’inconvénient majeur, cela demande beaucoup de temps. On est seul à décider mais on est aussi seul à exécuter. Il faut être conscient que se lancer dans l’auto-édition est un gouffre de temps et d’énergie ! Mais c’est véritablement passionnant. Je pense que c’est aussi une bonne école pour tout ceux qui n’ont pas beaucoup confiance en eux. Le fait d’être seul oblige à faire des choix et à les assumer. Ça oblige forcément à gagner en assurance !



# Les petits plus -


Avez-vous une petite anecdote lors d'une rencontre avec vos fans ?

Je n’ai jamais eu l’opportunité de rencontrer des lecteurs de La Symétrie de l’Effet, j’espère pouvoir le faire très vite !



D’ailleurs, où peut-on vous rencontrer pour boire un café et/ou pour une petite dédicace ?

Ça fait partie des choses qu’il me reste à imaginer. Je pense, dans un premier temps, que le plus simple est de me contacter via les réseaux sociaux ou via mon site , je serai ravi de partager un petit moment avec des lecteurs qui souhaiteraient échanger !


Une petite chose à ajouter ?


Oui, merci à toi de proposer ce type de rendez-vous et de prendre le temps d’interroger les auteurs, c’est passionnant de pouvoir lire ces interviews ! Merci infiniment donc.


Throwback Thursday Livresque #57 - Addiction

Print

Voici le Throwback Thursday Livresque ! 
Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres ! Ainsi chaque semaine BettyRose Books fixera un thème et il faudra partager la lecture correspondante (une seule) à ce thème. 
Ce que permet ce rdv ? 
De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !



Le thème de cette semaine :  Addiction



J'ai donc pensé à 




Couverture La vie sexuelle des geeks

Les Jedi font-ils de meilleurs préliminaires à distance?? Peut-on créer un donjon SM dans Minecraft ? Que font les Sims sous leur couette?? Hulk est-il un amant câlin?? Les geeks Apple sont-ils plus performants au lit que ceux sous Linux??
Autant de questions que vous ne vous posiez pas, mais dont vous connaîtrez la réponse en lisant ce livre?! 
Longtemps restée marginale, la culture geek est devenue dominante et nous imprègne tous. Mais il restait une question à élucider?: comment les geeks font ils l’amour?? 

Aude Alisque (elle même geek, sauf quand elle ne l’est pas) y répond. Ce livre s’adresse à tous les geeks, néophytes ou experts, et à ceux qui les aiment (avec ou sans la langue). Il balaye le spectre de cette culture pour enfin lever le voile sur la vie sexuelle des geeks avec humour et autodérision.






Pourquoi ?


En parlant d'addiction et surtout en me référant à l'illustration de cette semaine, j'ai tout de suite penser aux Geeks et ma seule lecture autour de ce thème était La vie sexuelle des Geeks de Aude Alisque où je me suis amuser d'un bout à l'autre ! Une belle façon de rire des stéréotypes autour des Geeks ☺ Ma chronique par ici.



Est-ce que vous connaissez ?

21 févr. 2018

La princesse Elodie de Zebrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi...

Couverture La princesse Elodie de Zebrazur et Augustin le chien qui faisait n'importe quoi...

Auteur : Pierre Thiry
Editions : Book on Demand - Auto-édition
Collection : Jeunesse
Illustrations : Samar et Hani Khzam
Nombre de pages : 68 pages
Date de parution : 07 Noembre 2017
Format : Grand






Elodie de Zèbrazur est une princesse. Augustin est un chien. Elodie aime beaucoup Augustin. Mais Augustin fait n'importe quoi, vraiment n'importe quoi. Et lorsqu'on fait n'importe quoi il arrive des tas d'ennuis. Que va-t-il se passer? Tu le sauras peut-être en ouvrant ce livre. En écoutant la musique des phrases, en écoutant le bruit des vagues, en écoutant le souffle du vent et le chant des coquillages tu découvriras une infinité de choses merveilleuses et inattendues... (album pour tous les enfants à partir de 3 ans jusqu'à 117ans).
"


Après m'a fait confiance pour Sansonnets, un cygne à l'envers et Le mystère du Pont Gustave Flaubert, Pierre Thiry m'a gentillement proposé de découvrir son dernier roman, La princesse Elodie.


En feullettant le roman, j'ai d'abord décidé de faire une permière lecture, seule, afin de bien connaître l'histoire et mettre le ton qu'il faudra pour le lire à mes deux mini-chroniqueurs.


Ma lecture s'est composée en deux parties.


La première étant celle avec les yeux et les sublimes illustrations faites par Samar et Hani Khzam dont vous avez un petit apperçu grâce à la couverture du roman. J'ai trouvé que cela était parfait et très approprié afin que le jeune lecteur puisse savoir que ce roman lui est destiné ☺


La seconde partie étant donc la lecture en elle-même, l'histoire. Celle de la princesse Elodie, petite tête blonde qui souhaite le bonheur de tous et toutes dans son château, comme dans son royaume, alors quand Augsutin, son chien, fait des bétises (et donc n'importe quoi), cela amène quelques ennuis. Quelques solutions sont proposées, mais c'est surtout de belles leçons de vies qui nous sont amenés au fil des pages.

Durant ma lecture à haute voix, je peux affirmer que ce fut un peu difficile de répéter très souvent les mêmes phrases, mais cela n'a pas empêcher mes enfants d'apprécier l'histoire, cet univers entre un chien qui fait des bétises, une jolie princesse et d'autres personnages aussi attachants que magiques ☺


Comme toujours, Pierre Thiry nous fait partager sa plume poétique où un brin d'humour s'y mélange afin de plaire à tout le monde ! Petis et grands. Je ne peux donc que conseiller ce roman pour le découvrir ou même l'offrir pour plus de plaisir ♥




20 févr. 2018

Top Ten Tuesday #30 - Les 10 personnages avec qui vous aimeriez être ami(e)s

top ten tuesday

Le Top Ten Tuesday (TTT) est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur Frogzine



Thème de la semaine : Les 10 personnages avec qui vous aimeriez êtres ami(e)s


Pasez plusieurs heures auprès de nos personnages donnent parfois envie de les sortir du roman pour qu'ils restent avec nous à défaut de ne pouvoir entrer dans le roman ... J'aimerais beaucoup cotoyer les héroïnes de : 

Couverture Felicity Atcock, tome 3 : Les anges sont de mauvais poil Couverture Un merci de trop  Couverture Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence 
 Couverture L'épouvanteur, tome 01 : L'apprenti épouvanteur   







Qu'en pensez-vous ? 
En connaissez-vous ?