8 févr. 2017

Brooklyn Paradis, saison 1 - L'intégral

Brooklyn Paradis saison 1

V.O : -
Auteure : Chris Simon
Editions : Auto-Edition / Booknseries
Collection : Série
Nombre de pages : 90 pages
Date de parution : 28 Janvier 2017
Format : Numérique






Courtney Burden à tout : un riche et beau mari, Jeb ; deux magnifiques enfants, Cameron et Sawyer ; un métier créatif et une brownstone de trois étages à Brooklyn, New York, là où tout le monde veut vivre. Alors pourquoi chine t-elle dans les rues ? A-t-elle un problème ? Est-elle cinglée ? Non, juste une chineuse compulsive qui adopte les objets pour se rassurer…

Avait-elle besoin de ramasser ce canapé au petit matin au bord du fleuve et de le ramener chez elle ? Non, mais elle le croyait abandonné sur ce parking paumé. Sauf qu’il ne l’était pas. Et qu’il appartient à des gars pas cool du tout, qui tiennent à leurs affaires… Et que ces gars, super vénères, vont tout faire pour le récupérer. Et ça, c’est le début de la fin pour Courtney et les siens.

Cocaïne, gangsters, argent et sexe : les meilleurs ingrédients pour faire exploser une famille modèle. Il y a une bonne dose d’humour aussi… pour sauver les meubles.
"




Brroklyn Paradis est une lecture d'un genre nouveau pour moi, il ne s'agit pas d'un roman, mais d'une série. J'ai eu la chance de pouvoir lire cette première saison grâce à Chris Simon, l'auteure elle-même, mais aussi grâce à Laure de Booknséries



Dans cette première saison, les points de vue se détachent en deux parties et s'alterne tout le long, afin que le lecteur puisse comprendre rapidement et prendre plaisir à découvrir les retournements que nous offre Chris Simon.
A travers une histoire de drogue, c'est surtout deux classes sociales qui s'entrecroisent avec Courtney qui représente la richesse et deux dealers, provenant des quartiers un peu plus pauvres. Encore de nos jours, c'est bien une lutte qui prend de plus en plus d'ampleur et qui, hélas, n'est pas terminé...
Si pour la partie de Courtney le langage n'est pas bien changé, celle de nos deux gangsters est parfaitement tenue à ce que l'on peut entendre : Des phrases parlées et grossières. Ce qui met bien dans l'ambiance.



Le plus déroutant dans cette lecture, c'est l'oubli d'un roman pour se concentrer sur une série, comme on peut le voir dans les séries américaines, notamment. Que ce soit dans la description des lieux, des gestes ou des personnages et même le déroulement de l'histoire, on ressent très bien le côté script d'un épisode.
Avant même de commencer la lecture, Chris Simon nous accorde un petit lexique répertoriant les personnages que l'on croisera, une sorte de générique littéraire, renforcant cette impression de série.



Pour le moment, je n'ai pas réellement de préférence quant aux personnages, même si le petit Sawyer est en tête de liste, l'histoire se passant rapidement, nous sommes plus dans la mise en place des pièces de ce puzzle que dans une balade de santé. 
J'en garde une très bonne impression de cette lecture, sortant de l'ordinaire, ce genre littéraire associe deux choses que j'apprécie : La lecture et les séries
Cette première saison se terminant sur un drame, je ne compte pas m'arrêter là et je n'en doute absoluement pas, la suite devriendra addictive !



1 commentaire:

  1. Je ne sais pas trop si cette histoire peut me plaire mais le concept de la série est très intriguant.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺