7 sept. 2017

#JeudiAutoEdition - Qui sont ces auteurs ? #45



Le #JeudiAutoEdition est un rendez-vous que je suis de très près depuis un petit moment et n'ayant pas toujours une lecture sous la main, je préfère mettre en avant un ou une auteur(e) auto-édité(e), ce qui, je l'espère, vous permettra de le ou la connaître un peu plus et pourquoi pas, la curiosité fera le reste ... 



Cette semaine, c'est Audrey Martinez qui se livre à vous 

Audrey MARTINEZ


Pour commencer, pouvez-vous nous faire une petite présentation rapide pour ceux et celles qui ne vous connaissent pas encore ? (D'où vous venez, les études faites, etc.)

Je m’appelle Audrey, j’ai 31 ans (mais chuut ! c’est un secret) et je suis Niçoise (d’ailleurs mon histoire se déroule à Nice). J’écris depuis un moment déjà mais jusqu’à cette année je n’étais pas allée au bout de mon projet. J’ai d’abord été chargée de recrutement dans l’aéronautique après un master 2 en droit et ressources humaines. Ensuite, j’ai voulu réaliser un premier rêve, celui de devenir professeur des écoles, c’est chose faite depuis quelques années maintenant. En parallèle, j’écris. Comme beaucoup d’auteurs, j’aimerais en faire mon métier mais on sait très bien que c’est très difficile de percer dans ce domaine.





Quel est votre univers livresque ?

Pour ce qui concerne la lecture, j’aime la littérature générale, les romans feel-good, les romances, les histoires dramatiques et touchantes. J’aime aussi me plonger dans un roman de Christian Jacq pour me retrouver en Egypte au temps des Pharaons. Je lis aussi beaucoup de romans d’auteurs autoédités, j’ai pu découvrir de véritables talents !
En ce qui concerne l’écriture, je suis dans le sentiment, l’émotion, les romances, les drames, mais j’aime aussi surprendre, je ne veux pas que le lecteur devine la fin à l’avance.






Qui vous a donné l'envie d'écrire à votre tour ? Quel est votre objectif lorsque vous écrivez ? (Donner du plaisir, vous évader, faire partager, etc.)

La première fois que j’ai écrit c’était pour m’évader du monde. Se plonger dans un univers que l’on imagine totalement, loin de notre quotidien, c’est magique.
Aujourd’hui lorsque j’écris c’est pour embarquer le lecteur, qu’il vienne rencontrer mes personnages, qu’il soit touché, j’aime transmettre des émotions, je suis quelqu’un de très sensible, j’écris avec mon cœur et lorsque les lecteurs m’avouent avoir été touchés parfois jusqu’aux larmes, je me dis que j’ai rempli le contrat !





Comment s'est déroulé l'écriture du roman (ou des romans) ?

Mon roman a été écrit en plusieurs étapes, j’ai d’abord écrit un premier jet de 90 pages en décembre 2015. J’étais en vacances à ce moment-là. Ensuite, la vie reprenant son cours j’ai mis ce projet de côté. Il était très loin d’être abouti. En juillet 2016, j’ai vécu l’attentat de Nice, j’ai été profondément choquée par cet événement, je me suis alors promis de réaliser mes rêves et de tout faire pour que mes projets aboutissent, quelques mois plus tard, je me suis alors lancée à nouveau dans ce roman, je l’ai retravaillé, tous les soirs j’étais sur mon ordinateur pour le peaufiner. Je l’ai terminé assez rapidement et ensuite, ont suivi les phases de bêta-lecture, correction, publication etc…




Vous imposez-vous un rythme d'écriture ou écrivez-vous quand l'inspiration est là ?

Je ne m’impose rien, évidemment quand j’ai le temps, pendant mes vacances par exemple, j’essaie d’écrire tous les jours ou au moins de noter des idées, réfléchir à des scènes. Lorsque j’ai moins de temps, je fais au mieux, mon travail est assez prenant donc il faut jongler entre l’écriture, la lecture (je lis beaucoup !), le travail et la vie personnelle. Ce n’est pas toujours évident. Mais quand je suis en phase d’écriture, j’ai beaucoup de mal « à décrocher » !




Pourquoi avoir choisi l'auto-édition ?

Lorsque j’ai terminé mon roman, je n’ai pas eu envie d’attendre la réponse d’un éditeur potentiel. On sait très bien que cette phase peut prendre des mois et ne jamais aboutir. Je me suis donc tournée vers l’auto-édition et j’ai adoré avoir la main sur tout le processus. Même si cela représente énormément de travail et de connaissances à acquérir en peu de temps.





Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ? Le retour des critiques, positives comme négatives.

Mes premiers retours ont été ceux des bêta-lectrices. J’étais extrêmement anxieuse car absolument personne n’avait lu mon roman. J’ai donc demandé à 5 bêta-lectrices que je ne connaissais pas, pour avoir des avis objectifs, de lire mon histoire et je dois dire que les retours m’ont fait sauter de joie dans mon salon, les lectrices ont adoré, elles avaient même pleuré pour certaines, j’étais ravie d’avoir réussi à faire passer de l’émotion. Pour le moment je n’ai eu aucun retour négatif, deux personnes seulement ont un peu moins aimé, mais on ne peut pas toucher tout le monde.





Comment s'est passé le choix de la couverture du roman ? Y avez-vous participé ? Si non, qu'auriez-vous changé ?

Je l’ai créée de A à Z. J’ai eu l’idée en tête assez rapidement. Le plus difficile a été de tout mettre en œuvre car c’est un vrai travail de Titan ! Ce n’est pas du tout mon métier, mais à force de recherches et de travail, je ne m’en suis pas trop mal sortie. Bien évidemment, elle ne plaira pas à tout le monde, mais j’en suis fière.





Si vous pouviez donner vie à l'un de vos personnages, lequel choisiriez-vous et pourquoi ?

Ahah, je suis très heureuse en couple mais si je devais choisir, je ferais apparaître Ian (Désolé mon chéri !), je l’ai voulu gentil, doux, attentionné, dévoué, courageux, bref, le mec idéal, totalement cliché je l’avoue mais j’avais envie d’une magnifique histoire d’amour pleine de papillons dans le ventre. C’est mon côté romantique !





Sur quel projet êtes-vous en ce moment ?


Je suis en train d’écrire un autre roman, qui, je l’espère paraîtra en décembre. J’y aborde à nouveau des sujets forts, comme dans mon premier livre. J’aime faire passer des messages.




Auriez-vous des conseils d'écriture pour nos jeunes débutants ?

Je ne pense pas être assez expérimentée pour pouvoir conseiller des auteurs en devenir, mais je peux conseiller une chose, c’est d’y croire et de faire en sorte que ça arrive. Car dans la vie, personne ne réalisera nos rêves à notre place, il faut se lancer, travailler encore et encore et ne jamais abandonner.




Un petit mot pour la fin ?

Merci de m’avoir permis de répondre à ce questionnaire, j’ai beaucoup aimé les questions et j’espère que vous viendrez découvrir Emma et Ian dans « Maintenant et à jamais » et que vous serez touchés tout autant que moi lorsque je l’ai écrit. A bientôt !





Emma et Ian vivent à Nice, ils sont jeunes, amoureux et pensent avoir toute la vie devant eux. Jusqu’à cette soirée, le 14 juillet 2010, au cours de laquelle un drame va les frapper de plein fouet. 
Marquée par cet événement, choquée et anéantie, Emma va sombrer, s'éloignant progressivement de son grand amour. 
A bout de souffle, elle va faire un choix qui va bouleverser son existence.
Mais une seule décision peut-elle vraiment changer toute une vie ?


Venez vous plonger dans l'univers d'Emma et Ian, venez partager quelques années de vie avec eux. Une histoire poignante, bouleversante, un florilège d'émotions, vous n'en sortirez pas indemnes ! Laissez-vous embarquer !

1 commentaire:

  1. C'est bien, cette entrevue ! Vous donnez la chance à des auteurs auto-publiés de se faire connaître. C'est vraiment génial ! Merci ! :-)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺