24 sept. 2017

The first love melt in ultramarine


Auteur : Yukia Rango
Editions : Taifu Comics
Genre : Yaoi
Nombre de pages : 176 pages
Date de parution : 13 Juillet 2017
Saga : The first love melt in ultramarine
Nombre de tomes : 1
Format : Poche





Suite à une grave blessure à l'épaule, Kengo se voit contraint d'arrêter le Baseball. Alors qu'il est totalement déprimé et perdu depuis la perte de sa passion, il fait la rencontre d'un étrange élève dans la salle de musique de son lycée. Yoshioka est en fait un camarade de classe de Kengo, mais pour une mystérieuse raison, il ne suit plus les cours depuis un an. La musique semble être sa seule échappatoire face aux démons de son passé. De son côté, Kengo ne peut rester impassible et décide de rester près de lui. Une lueur d'espoir vient d'apparaître... Découvrez une histoire d'amitié bouleversante qui aborde le thème du harcèlement scolaire.


"


Grâce à Livraddict et Taifu Comics, je suis heureuse de pouvoir découvrir ce nouveau titre, paru cet été. Je ne peux que les remercier de ce bon moment de lecture ♥



Nous suivons donc Kengo, un jeune homme blessé à l'épaule après son dernier match de baseball. Ne pouvant plus participer aux entraînements et matchs, il rendra visite à son oncle, professeur de piano. C'est là où il croisera le chemin de Yoshioka. Entre ces deux hommes, l'histoire est une évidence, mais beaucoup d'embûches se mettront sur leur chemin.



Cette série est donc la troisième dans ce genre que je peux lire et je lui ai très rapidement trouvé un cachet supplémentaire, grâce à Yoshioka, cette triste épreuve qu'il a traversé et qui le hante encore. C'est donc un jeune homme très réservé, un peu mis à l'écart, tout l'inverse de Kengo, presque une star dans l'établissement et qui fonce tête baissé avant de réfléchir. Un duo qui se complète et qui peut aller très loin en se penchant sur un problème à la fois.



L'histoire se lit très facilement grâce à un graphisme léger qui se concentre uniquement sur l'action, sans bombarder le lecteur de détails en tout genre. Le discours en fait de même, pas de petit texte à droite à gauche, l'oeil peut se reposer et le cerveau en profiter. Néanmoins, le mien est assez bizarre ! Une bonne journée après ma lecture, je suis encore à me triturer l'esprit pour rechercher le lien entre le titre et l'histoire de ce premier tome. C'est surtout l'ultramarine qui m'embrouille, je sais qu'il s'agit d'une couleur bleue assez magnifique, mais cela ne me donne pas d'indice ... Oui, j'adore rester coincée sur des détails absurde comme celui-ci, mais si quelqu'un à la solution, même chez Taifu Comics, une aide sera précieuse !!


Dans son ensemble, ce manga confirme que la Yaoi est un genre qui peut me plaire, mêlant beaucoup de romantisme et d'amour, ainsi que des problèmes de sociétés qui devraient disparaître au 21ème siècle ... Je peux conseiller ce tome-ci à celles et ceux qui désirent découvrir le genre, cela est une bonne entrée en la matière !



3 commentaires:

  1. Je n'ai jamais lu de mangas et il faudrait que j'essaye un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mangas sont comme les romans, il y en a pour tous les goûts. Pour tester, le mieux c'est d'emprunter à ton entourage ou à la médiathèque, car ça reste un petit budget quand même ☺
      Tu en as en sens de lecture française et d'autres en sens de lecture japonnaise donc regarde bien !

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup apprécier ce manga, ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de yaoi en plus, moi qui en lisait toute les semaines à une époque ^^
    Pour ta question sur le titre, j'imagine que l'auteur trouve l'ultramarine magnifique, c'est peut être pour dire que le premier amour est magnifique. Mais c'est qu'une supposition ^^

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺