23 sept. 2017

Blacklistée

Couverture Blacklistée

Auteure : Cole Gibsen
Editions : Pocket
Genre : Jeunesse
Nombre de pages : 345 pages
Date de parution : 04 Mai 2017
Format : Poche





En apparence, Regan Flay a tout ce dont on peut rêver. A 17 ans, elle est populaire, étudie dans l'un des meilleurs lycées du monde, et ses parents ont les moyens de satisfaire le moindre de ses souhaits. Mais sa vie bascule le jour où, en arrivant en cours, Regan découvre ses textos et messages privés Facebook placardés sur les murs du lycée. Vacheries, mensonges, insultes, manipulations : tout est là, exposé aux yeux de chacun. En une seconde, elle passe du statut de princesse à celui de véritable paria. Ses amis lui tournent le dos, et les autres élèves du lycée commencent à lui faire vivre un véritable enfer. Elle trouve du soutien auprès de Nolan, un jeune homme plutôt beau garçon mais légèrement dysfonctionnel socialement. Ce dernier découvre vite que Regan est tout sauf la miss Parfaite qu'elle voulait bien montrer. Sous sa carapace, c'est une jeune fille angoissée, qui a du mal à supporter les exigences de sa mère concernant son avenir. Car rester toujours au top demande une sacrée dose d'énergie, et aucun échec n'est envisageable. Pourtant, la chute de Regan n'est qu'un début, et personne n'en sortira indemne...


"


Comme pour beaucoup de romans, je les place dans ma liste d'envies, mais je mets 3 000 ans à y succomber, ce qui me donne parfois un sacré retard sur la blogosphère. Pour Blacklistée, j'ai donc lu plusieurs avis avant de le trouver par hasard dans les rayons de ma librairie en format poche ! Un heureux hasard qui m'a chamboulée jusqu'à la fin de ma lecture.



Nous l'avons déjà toutes et tous remarqués, la période du lycée n'est jamais tout rose, mais elle peut être encore plus cruelle chez nous amis outre-Atlantique. Cette soif de notoriété, de popularité, c'est un des objectifs du parfait étudiant américain et notre héroïne, Regan Flay, n'y échappe pas. Pire encore, elle se doit parfaite en tout point, sa mère s'étant lancée dans la politique ... Entre cachés ses démons intérieur et mettre en avant ceux des autres, les journées de Regan sont bien chargées et non sans dégâts. Être le bourreau est une chose, mais lorsqu'elle devient la victime, sa vision des choses sera radicalement bouleversée. Ses "amies", les professeurs ou même ses camarades auront un regard différent, entraînant une descente aux enfers pour la jeune femme.



Ce qui est poignant dans ce roman, c'est l'acharnement qu'ont les lycéens à se tirer dans les pieds, huer les plus faibles afin d'être comme le reste des adolescents "normaux". La victime devient une parïa de cette société et il faut l'éviter à tout prix si l'on ne désire pas subir la même chose. Et cela va très loin ! Pourtant, Cole Gibsen ne sort pas tellement de la réalité et la cruauté. Cela fait autant réfléchir que 13 reasons why, toujours autour du harcèlement en milieu scolaire, encore trop présent de nos jours, partout dans le monde.



D'habitude, je ne suis pas fada de ce genre de littérature, prenant ceci pour un mode d'évasion, c'est rarement pour me plonger dans l'enfer de la vie actuelle, mais une certaine curiosité a pris le dessus et j'ai cédé. Je ne regrette pourtant rien, que ce soit d'avoir pris le roman ou encore d'avoir attendu après tout le monde pour le lire. Pour des histoires aussi lourdes, je pense que tout est une question de volonté et de bon moment.




Dans son ensemble, Cole Gibsen dénonce un sujet qui fait des ravages parmi la jeune population et qu'il faut erradiquer pour leur bien être. Un roman qui peut être intéressant à faire découvrir aux pré-adolescents comme un moyen de prévention, mais aussi aux adolescents pour calmer ce jeu malsain.
Je ne peux toutefois pas parler de coup de coeur, la lecture étant particulière, mais je le note quand même parmi les bonnes notes et à rajouter dans vos pile à lire ♥



7 commentaires:

  1. Ce roman m'avait bien plus plu que je ne l'aurais cru ! C'était une belle découverte pour moi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'il est bien tourné, on ne tombe pas dans une histoire de téléfilm américain

      Supprimer
  2. j'adore la couverture !
    Je ne m'étais pas attardée dessus plus que ça, ayant un peu peur que ce soit un copié-collé de ce qui a déjà été fait sur le sujet... Mais à te lire : pas du tout !
    A lire, donc ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ta crainte et je te rassure, je ne l'ai pas trouvé cliché, c'est même une belle surprise

      Supprimer
  3. Je l'ai longtemps eu dans ma liste d'envie puis je l'ai gagné... Mais ne l'ai pas encore lu ! Il faut vraiment que je m'y mette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que tu le sortes dès que possible, j'ai hâte de lire ton retour dessus ☺

      Supprimer
  4. J'ai bien envie de lire ce livre à cause du sujet qu'il aborde même si je ne sais pas si je le lirai un jour (c'est contradictoire je sais ^^).
    En tout cas, je garde un bon souvenir de mes années lycée, le pire c'était le collège.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺