4 mai 2016

The Young World, tome 1

Couverture The Young World, tome 1

V.O : The Young World, book 1
Auteure : Chris Weitz
Editions : Le Livre de Poche
Collection : Imaginaire
Nombre de pages : 480 pages
Date de parution : 16 Mars 2016
Saga : The Young World
Nombre de tomes : 2
Format : Poche




New York, XXIe siècle. Un virus a anéanti la population des Etats-Unis, à l'exception des adolescents, qui ont vu leur avenir se désintégrer sous leurs yeux. Plus d'électricité, plus d'eau courante, plus de transports, plus d'Internet : les jeunes sont livrés à eux-mêmes dans la ville qui ne dort jamais. Ils se partagent alors le territoire et forment des tribus qui coexistent plus ou moins pacifiquement.
Jefferson, le leader des Washington Square, tente d'organiser la survie des siens avec l'aide de Donna, dont il est secrètement amoureux. Privés de repères et lassés d'attendre la mort, il partent à travers Manhattan pour tenter de retrouver l'origine du virus qui a décimé le continent.
"

Ce livre n'a pas été choisis par hasard, le résumé me faisant penser à la saga Gone (dont je n'ai lu que le premier tome), j'ai voulu voir comment l'auteur allait tourner cette situation, pouvant soit faire un flop, soit s'en sortir ...

Le nom de Chris Weitz ne me disait absolument rien et c'est sans compter sur l'équipe du Livre de Poche pour faire un petit rappel : Il s'agit du réalisateur de Twilight 2, mais aussi scénariste du dernier Cendrillon. Aec ces deux films, je m'attendais donc à quelque chose d'assez spectaculaire, du moins, bien riche en action et en rebondissements.

Dans un monde, qui est le notre, mais dont les adultes et les plus jeunes ont disparus, ne restent que les pré-adolescents et les adolescents. Livrés à eux-mêmes, sans eau, sans courant, la vie devient difficile et des clans se forment dont celui des Wahsington Square, mené par Jefferson, alias Jeff et aidé par Madonna, alias Donna. Nos deux jeunes héros, lassés d'attendre patiemment décident de quitter leur "cocon" et s'aventurer au delà.
Jeff et Donna sont les deux personnages que l'on suit à travers leurs points de vue en alternance. Même si Jeff est un personnage intérressant, digne d'un meneur, Donna est ma petite chouchoute et c'est une merveilleuse idée enant de Chris Weitz de ne pas en faire un canon de beauté ! Durant leur aancée dans un monde inconnu et bien différent de ce qu'ils ont connus avant le virus, on ressent tout un mélange de sentiments : l'excitation, la peur et cette poussée d'adrénaline peut provoquer des scènes assez marrantes. 


Dans son ensemble, l'histoire m'a beaucoup plu. J'ai trouvé que le rythme était tenu, que les personnages sont attachants, la petite touche de romance entre Jeff et Donna est une petite douceur dans un monde qui ne l'est plus, mais c'est surtout cette fin qui me chiffonne. Non pas qu'elle soit horrible dans le sens "Mon dieu, mais c'est quoi cette m**** ?!" mais plus dans le sens "Quoi ? QUOI ?! Mais pourquoiiiiiiiii !" Il est donc assuré d'avoir mon avis sur le second tome lors de sa parution chez Le Livre de Poche, car bien qu'il soit déjà paru chez MSK en grand format, je préfère garder le même format, histoire de me torturer également. 



4 commentaires:

  1. Même chose pour moi, pour la fin et l'attente pour le format poche ^^

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'as donné envie de découvrir ce roman ! :D

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ce genre de livres ! Et je te conseille fortement de lire la suite de Gone, cette saga est géniale♥♥ ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas fan de ce genre de livre où un virus ravage la moitié de la planète... Mais on ne sais jamais, peut être que je lirais ce livre un jour :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺