27 mai 2016

Iris Chevalier et la pierre élémentaire, tome 2


V.O : -
Auteure : Florence Cabre
Editions : Auto-Edité
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 344 pages
Date de parution : 09 Octobre 2015
Saga : Iris Chealier
Nombre de tomes : 3
Format : Numérique




En ce début d’année scolaire, Iris Chevalier est assaillie par le doute. Elle souffre de maux de tête incompréhensibles quand elle télépathe. Son grand-père Nekoha, roi déchu, lui annonce des changements notoires au collège de Vinci. Pour couronner le tout, il lui est impossible de se rappeler ce qui s’est passé le jour de l’ouverture de la porte vers la Galoucie ! Et alors qu’elle a perdu tout espoir de retrouver son père, elle reçoit une enveloppe mystérieuse contenant une lettre énigmatique et une boussole qui n’indique pas le nord. Il n’en faut pas plus à Iris, pour se lancer avec ses deux amis galouks, Lucas et Angèle, dans une nouvelle quête qui leur fera vivre une aventure fantastique singulière pétrie de rebondissements !
"

Iris Chevalier est une jeune fille qui, sans le savoir, a de l'importance à mes yeux. En effet, Florence Cabre est la première auteure à m'avoir contactée pour me proposer son roman, donc premier contact avec l'auto-édition et les "petits" auteurs. Lorsque la suite a été annoncée, je vous laisse imaginer mon état et voici donc mon avis sur cette suite... 

Mon habitude me pousse à relire le premier tome lorsqu'une suite est aussi loin, mais tellement pressée, je ne l'ai pas fait. Ma crainte était d'oublier un peu les évènements passé, mais c'est sans compter sur la finesse de Florence Cabre qui nous lance des petits rappels sur la situation actuelle d'Iris et comment elle en est arrivé là. 
Beaucoup de choses étant arrivées durant le premier olet, je vais éviter au mieux de spoiler, chose peu évidente car l'envie de tout déballer est présente ! Mais je vais me retenir. Admirez !

Avec tout ce qui lui est arrivé, Iris Chevalier, jeune demoiselle de douze ans, mène sa vie comme elle le peut dans un quotidien qui l'empêche d'être "normale". Entourée de ses deux amis, Lucas et Angèle, la demoiselle va repartir chercher son père, toujours disparu, mais cette nouvelle aventure a rééler encore plus de détails ... troublants. 
Alors oui, quand j'avais douze ans, mon seul objectif dans la vie était d'apprendre tous les noms de Pokémons donc je suis forcément impressionnée par la olonté d'Iris à retrouver son père, mais encore plus surprise, dans le bon sens, par cette éolution depuis le tout début de l'aventure. Certes, c'est une pré-adolescente, mais cette façon de penser, de réagir, de conclure et d'agir ... WOAW ! Attachants au possible, le petit trio a un don pour nous entraîner sans difficulté et avec plaisir. 

L'histoire reste comme la précédente, prenante, très bien conduite et sans de fausses notes. Une suite logique se dessine, nous faisant oublier le temps réel et nos soucis pour soutenir Iris dans sa quête. Bien entendu, comme la précédente, la fin est juste ... Horrible. Cette envie de savoir ce qui a suivi et les dernières informations que l'on a entre nos mains ... Torture. 
Pour la dernière partie de cette trilogie, je ressens déjà une boule au ventre sachant que l'on a les quitter, mais la hâte de décourir le fin mot de l'histoire me pousse à attendre ... Patiemment ... Mais pas trop quand même, hein !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺