24 mai 2016

Merry Gentry, tome 1 - Le Baiser des Ombres

Couverture Merry Gentry, tome 1 : Le Baiser des ombres

V.O : Meredith Gentry, book 1 - A Kiss of Shadows
Auteure : Laurell K.Hamilton
Editions : J'ai Lu
Collection : Darklight
Nombre de pages : 542 pages
Date de parution : 2010
Format : Poche




Merry Gentry n'est pas une détective comme les autres. Elle habite Los Angeles, parmi les mortels, et mène une vie professionnelle et sentimentale plutôt calme et rangée. En réalité, elle est la Princesse Meredith NicEssus et a fui sa famille trois ans plus tôt - surtout sa tante Andais, Reine de l'Air et de l'Obscurité de la Cour Unseelie, qui n'a de cesse de vouloir la supprimer. Elle a toujours été exclue des siens parce qu'elle est mi-humaine mi-fey, qu'elle possède peu de pouvoirs. Lors d'une enquête où elle découvre le trafic illégal d'un aphrodisiaque magique - redoutablemerent efficace -, sa véritable personnalité se dévoile au contact de l'élixir ; et les Gardes de la Reine, créatures ô combien puissantes et viriles, partent aussitôt à sa recherche. Une course-poursuite enragée, semée d'ébats torrides, de complots et de combats magiques, conduit Meredith jusqu'à la Cour où elle connaîtra les desseins cruels que lui réserve sa tante machiavélique. Cruels, certes, mais placés sous le signe de la sensualité et de l'érotisme...

"

Il y a un petit bout de temps, cette lecture fut d'abord numérique et ayant bien accroché, j'ai décidé de me relancer dans la version papier. Comme à son habitude, Laurell K.Hamilton, découverte à travers la saga Anita Blake, créer son propre univers surnaturel dans un monde qui est pourtant le notre. Un point qui à son importance dans mon adoration pour elle. 

Meredith NicEssus, alias Merry Gentry, est une princesse mi-humaine mi-Fey en fuite, se cachant de sa tante dans notre monde mortels. Devenue détective, sa prochaine enquête va mettre sa véritable nature à rude épreuve : Un marché illégal d'aphrodisiaque magique.

Qui dit aphrodisiaque, dit forcément quelques soupçons d'érotisme et Laurell K.Hamilton n'écrivant pas pour les bisounours, autant vous préenir que ce genre de scènes est fortement courante durant tout ce premier tome ! Choquant ? Non, pas forcément, cela convient au contexte ou alors je suis rôdé avec la saga d'Anita Blake qui se défend bien aussi de ce côté. 
Bref.
En dehors de cette partie 18 ans et plus, j'ai trouvé qu'il y avait réellement tout un univers féérique qui tenait la route par sa conception hiérarchique : Merry est une princesse dont sa tante, la Reine, et son cousin veulent la refroidir. La famille royale étant un peu spéciale chez les Feys, toutes les parties descriptives ont leur importance quant aux explications données. N'oublions pas que les premiers tomes sont généralement fait pour cela : Placer l'histoire avant d'envoyer du lourd.

Côté personnage, nous en rencontrons pas mal et cela est parfois un peu déroutant. Notre héroïne étant le centre de toutes les attentions, j'ai fini par l'apprécier : sa façon de penser, d'agir, bien que je ne sois pas toujours d'accord avec certaines décisions, mais je ne suis pas elle, ni même l'auteure ! Merry Gentry et son monde nous réservent donc bien des surprises et surtout des rebondissements. 

Dans son ensemble et étant une relecture, je dois dire que pour un début, j'ai plutôt bien adhéré à l'ambiance de la saga. J'ai pu constater que ce n'était pas forcément l'avis général, mais je suis bien tentée de poursuivre la série et rattraper mon retard vu que le 9eme tome a fait son entrée l'an dernier. 




1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas cette saga mais pourquoi pas. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺