Je crois que mon fils est gay, tome 1



Titre original : Uchi no Musuko wa tabun Gay
Auteur : Okura
Editions : Akata
Collection : Seinen
Nombre de pages : 124 pages
Date de parution : 27 Mai 2021
Format : Poche





Dans Je crois que mon fils est gay, Okura nous plonge dans l'intimité et le quotidien d'une famille ordinaire, au sein de laquelle une mère aimante attend patiemment que son fils soit prêt à lui faire son coming out. Véritable rayon de soleil, ce manga saura séduire les petits comme les grands !
Le quotidien de Tomoko Aoyama, mère au foyer, est très chargé ! Et depuis quelque temps, elle a bien remarqué que Hiroko, son fils aîné, a l'air de cacher quelque chose... Très observatrice, elle devine sans mal qu'il est gay, mais ce dernier ne semble pas encore prêt à le lui dire. Alors en attendant, elle veille sur lui en silence, tout en cherchant à créer un foyer aimant et ouvert
"





Je crois que mon fils est gay est un manga que j'ai souvent vu passé sur les réseaux sociaux, c'est ce qui m'a intrigué. J'attendais le moment de pouvoir le lire et chose faite ☺


Nous entrons dans le quotidien d'une famille ordinaire, les Aoyama. Tomoo, la mère de la famille, nous présente ses deux fils, Hiroko et Yûri. Les deux ont des caractères bien différents, mais ce qui attire son attention, c'est le comportement d'Hiroko. Ce dernier est gay, mais n'ose pas son coming-out, principalement par peur du regard des autres. On le remarque très facilement par les discussions qu'il peut avoir sa mère, les "gaffes" qu'il fait sans s'en rendre compte et que Tomoko remarque. Cette dernière ne doute pas de l'orientation sexuelle de son fils et n'y voit aucun mal et ne le rejette pas, bien au contraire, mais elle le laisse agir comme bon lui semble. Certains pourraient y voir un comportement "attendrissant", mais je trouve cela parfaitement normal et des scènes parfois même amusantes. Si la mère n'a aucun souci avec cela, on ne connait pas (encore) l'opinion du frère cadet qui est très introvertie et parait sans émotion, pour autant, il n'a pas sa langue dans sa bouche face au père de famille et ses idées bien arrêtées, pour remettre en place des choses qui paraissent pourtant normal : Par exemple, ne pas vouloir de petite amie. 






Ce premier tome est très addictif, car il traite d'un sujet pourtant encore "tabou",dans le sens où des millions de personnes doivent cacher quelque chose de naturelle pour la bienséance de personnes fermées d'esprit, en mettant une bonne dose de légèreté. On y voit surtout le côté maman qui ressort face à Hiroko avec toutes les craintes que l'on pourrait avoir pour lui si les personnes devenaient malveillantes avec lui après son coming-out. 
J'ai beaucoup apprécié ce premier tome et je suis bien curieuse de découvrir la suite ! Comptez sur moi pour rattraper mon retard et retrouver la petite famille prochainement ☺



Commentaires

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺

Posts les plus consultés de ce blog

C'est Lundi, que lisez-vous ? #173

Tout plaquer et aller prendre un bain (Mes petits moments)

C'est Lundi, que lisez-vous ? #174