14 déc. 2017

#JeudiAutoEdition - Qui sont ces auteurs ? #56



L#JeudiAutoEdition est un rendez-vous que je suis de très près depuis un petit moment et n'ayant pas toujours une lecture sous la main, je préfère mettre en avant un ou une auteur(e) auto-édité(e), ce qui, je l'espère, vous permettra de le ou la connaître un peu plus et pourquoi pas, la curiosité fera le reste ... 




Cette semaine, c'est au tour de John Renmann



Les présentations 

Pour commencer, est-il possible de vous présenter en quelques mots ?
(Etudes, métier, loisirs, etc)

Je suis chef de projet informatique, ce qui m’amène à faire de nombreux déplacements à l’étranger. Ces voyages sont une source d’inspiration intarissable pour mes romans. Les lieux, mais aussi les populations que je côtoie sont la base même de mes écrits. Pour ce qui est des loisirs, l’écriture n’est pas mon seul dada, je suis également féru de dessin et de sciences en général.



Quel genre littéraire appréciez-vous lire ?

Principalement le fantastique et la SFF, même s’il m’arrive de lire d’autres genres à travers les œuvres de mes amis auteurs notamment. J’apprécie l’heroic-fantasy tout comme le thriller et le polar. J’aime ces quelques livres qui mêlent habilement tous ces genres, ceux de Bernard Werber par exemple.


Quel est votre top 5 des auteurs favoris ?

Je n’ai pas vraiment d’auteurs favoris car, au risque d’en étonner plus d’un, je lis finalement très peu depuis que j’ai débuté dans l’écriture. Mais si je devais toutefois établir un top 5 des auteurs qui m’ont marqué, je dirais, dans le désordre : Stephen King, J.K Rowling, Bernard Werber, George Orwell et Isaac Azimov





La vie d'auteur 


Depuis quand vous êtes-vous intéressé(e) à l'écriture ?

Enfant, j’étais davantage passionné de bande-dessinée et m’amusais à en produire sur des cahiers d’écoliers. L’écriture ne m’a séduit que bien plus tard lorsque j’ai commencé, adolescent, à rédiger des poèmes, puis des slams et enfin des nouvelles. Mon premier roman n’a finalement été publié qu’il y a 3 ans. On peut donc dire dans une certaine mesure que j’ai débuté dans l’écriture sur le tard.



Qu'est-ce qui peut faire l'objet d'inspiration pour vous ?

Mes voyages, les lieux que je visite, les personnes que je côtoie au quotidien ou celles qui ne sont que de passage. Sans être non plus un fervent écologiste, je suis sensible à la nature qui nous entoure, si belle et parfois si tourmentée. Je peux dire qu’elle est réellement ma première source d’inspiration.



Quel est votre rythme d'écriture ?

Une fois les personnages définis, les lieux situés et le plan établi, je m’évertue à écrire au moins 1000 mots par jour (cela correspond environ à une page au format A4). Je suis bien entendu plus productif le week-end où je peux tourner très vite à 4000 mots.



Si vous pouviez donner vie à l'un de vos personnages, lequel choisiriez-vous ?

Sans aucune hésitation, Genos de la trilogie « Les colonnes du temps ». Il personnifie cette part de sagesse que nous avons tous en nous, mais que nous avons souvent du mal à écouter.


Sur quel(s) projet(s) travaillez-vous actuellement ?

Je m’attèle à un thriller fantastique : la prochaine enquête du duo de policiers Nicolas Rousseau / Marie Kancel. Ce roman sera dans la continuité de GECKO sans en être une suite.


Comment avez-vous vécu l’enthousiasme des premiers lecteurs ? Le retour des critiques, positives comme négatives.

Les critiques positives font toujours plaisir, contrairement aux négatives, je fais là une belle lapalissade. Mais pour ce qui est des critiques négatives, le souci premier est qu’elles sont émises sur le net, où il est permis à tout le monde de s’exprimer de manière anonyme et quasiment en toute impunité. J’ai donc eu droit à mon flot de critiques acerbes, mais parfois justifiées, cela m’a aidé et j’ai épuré mon style. Mais il ne faut surtout pas rentrer dans le jeu de ceux que l’on nomme « les trolls » et persévérer dans l’écriture tout en cherchant à s’améliorer.





- La publication -

Comment s'est passé votre parcours pour l'auto-édition ?

Je dois avouer qu’il fût quelque peu chaotique. Je ne m’étais pas suffisamment renseigné quant aux diverses plateformes d’auto-édition tels Amazon ou Kobo. Et je ne parle pas du côté administratif où j’ai dû apprendre ce qu’était un ISBN ou encore ce qu’était la BnF.


Pour vous, quels sont les avantages ainsi que les inconvénients de cette méthode de publication ?

L’avantage numéro un, c’est qu’il n’y a pas de « sélection à l’entrée » contrairement à l’édition traditionnelle. Il est possible de publier absolument tout ce que l’on veut, certes, malheureusement, parfois au détriment de la qualité de l’œuvre, tant sur le fond que sur la forme.
Quant aux inconvénient, l’auto-édité doit non seulement prendre en charge sa correction, la conception de sa couverture (il peut, comme moi, faire appel à un illustrateur) mais surtout gérer lui-même sa promotion, ce qui n’est pas chose aisée.



- Les petits plus -


Avez-vous une petite anecdote lors d'une rencontre avec vos fans ?

Lors du salon de Beauchastel, en Ardèche, un couple de personnes d’un certain âge entre dans la salle avec un bout de papier à la main. Ils sont visiblement à la recherche d’un ouvrage. Je suis tout étonné de les voir se présenter à mon stand. En fait, ils étaient venus chercher le second tome de « Les colonnes du temps » pour leur petite-fille, complètement fan.
Malheureusement, ce second tome était encore en cours de rédaction et donc pas encore disponible. Devant leur déception, je leur ai promis de le leur remettre en main propre, dès sa publication. Chose que j’ai faite en me déplaçant jusqu’à chez eux avec l’exemplaire dédicacé pour leur petite-fille. Je n’ai pas eu la chance de la rencontrer à ce moment-là mais espère que ce sera le cas au prochain salon de Beauchastel.


D'ailleurs, où peut-on vous rencontrer pour boire un café et/ou pour une petite dédicace ?

En Ardèche, au village de Toulaud ou à proximité : Valence, Saint-Peray, Guilherand-Granges, Beauchastel ou Saint-George. Ce serait un plaisir d’échanger avec des lecteurs autour d’un expresso !




Une petite chose à ajouter ?

Tout d’abord merci à vous pour cette interview.
J’aimerais ajouter l’adresse de ma page facebook sur laquelle je partage mes dessins, quelques textes et autres anecdotes et également mon blog où je partage, entre autres, mes divers voyages 


Merci encore et à très bientôt, j'espère ☺


1 commentaire:

  1. Merci pour cette interview, aussi intéressante qu'instructive.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺