18 avr. 2017

Replica

Couverture Replica

Auteure : Lauren Oliver
Editions : Hachette
Collection : Roman
Nombre de pages : 300 pages
Date de parution : 22 Mars 2017
Format : Grand







D’aussi loin qu’elle se souvienne, Gemma a vécu d’hôpital en hôpital. Adolescente solitaire, surprotégée par ses parents à cause de sa santé fragile, sa vie se réduit maintenant à sa maison, son école et ses échanges avec sa seule amie, April. Mais quand elle découvre que le nom de son père est associé au mystérieux institut Haven, qui d’après la rumeur abriterait des expériences scientifiques monstrueuses, Gemma décide de quitter le sanctuaire qu’elle a toujours connu et de se rendre sur l’île d’Haven pour découvrir ce qu’il s’y passe réellement…

Lyra - ou numéro 24 – n’est pas humaine, c’est une reproduction. Pour elle, le monde se limite à Haven, aux savants et infirmières qui s’occupent d’elle. Le jour où l’île devient le théâtre d’une terrible explosion, Lyra s’échappe. À l'extérieur des murs de l'Institut, elle découvre un monde qu'elle n’avait jamais soupçonné et rencontre Gemma. Ensemble, elles essaient de lever le voile sur les mystères de Haven, et les secrets qui leur seront révélés vont changer leur vie pour toujours...



"

Depuis que je connais le travail de Lauren Oliver, j'apprécie chacun de ses romans, les dégustants avec plaisir et envie et je dois dire que je sélectionne ses romans en étant certaine de passer un bon moment


Ce qui m'a intrigué dans ce roman, c'est son côté double caché, mais c'est en l'ayant entre les mains que j'ai pu mesurer l'impact qu'il aurait sur ma lecture, car il se fait en deux partie, comme nous avons pu le voir dans la réécriture de Twilight, toujours chez Hachette. A noter que l'auteure nous prévient que l'on peut rencontrer les mêmes scènes dans chacune des parties, mais les points de vues changeant, quelques détails changent également. Et cela se vérifie, mais n'est pas dérangeant.


J'ai donc commencé par Gemma, une adolescente menant une vie très traditionnelle à quelques détails près : Etant plus jeune, elle a rencontrer de lourds soucis de santé, laissant des cicatrices bien prononcées et celui lui a valu des moqueries d'un groupe de filles ... Alors qu'elle s'apprête à partir une semaine en vacances avec sa meilleure amie, son père n'en démord pas : Elle ne doit pas s'approcher d'Haven où s'est implanté l'Institut. Alors que cela ne lui dit rien, elle va mener son enquête en étant bien loin d'imaginer les sombres secrets de ses parents et de son passé ...
Puis, j'ai enchaîné avec l'autre partie, celle de Lyra, plutôt connue sous le numéro 24. Emprisonnée dans un Institut, elle arrive à s'échapper aux côtés d'un jeune homme, numéro 72 et sur leur chemin, ils rencontrent Gemma ... 



C'est dans tout le déroulement de l'histoire et les deux points de 
vues que j'ai trouvé de quoi rythmer cette lecture et ce qui m'a un peu chagriné, c'est ce semblant de romance qui naît au fil des pages. Je ne l'ai pas jugé utile ou ayant un impact, ayant préféré que l'histoire tourne uniquement entre Gemma et Lyra, un lien ne pouvant trouver de mot, mais avec un impact sur le dénouement de l'histoire, car j'ai trouvé le principe très intéressant et plutôt bien développé : Qui est réellement le clone de l'autre ? Comment savoir si nous sommes le 1er "exemplaire" ... La génétique peut-elle faire des miracles et si oui, quels sont les sacrifices ? Autant de questions, Lauren Oliver répond à certaines. 
Ce genre de lecture n'étant pas répandue, j'ai donc jugé cette lecture très agréable et remplissant mes heures comme il se doit.


2 commentaires:

  1. Le concept m'intriguait assez, mais j'ai lu des avis assez mitigés alors à voir si je me laisse tenter ou nan :P

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air pas mal ce livre mais j'ai quand même peur que ça soit un peu répétitif...

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺