4 avr. 2017

Lebenstunnel, tome 1 - Allégeance

Couverture Lebenstunnel

Auteure : Oxanna Hope
Editions : Rebelle Editions
Collection : Galactée
Nombre de pages : 294 pages
Date de parution : 10 Février 2017
Saga : Lebenstunnel
Nombre de tomes : 1 - En cours
Format : Grand






Et si le dénouement de la Seconde Guerre mondiale n’était pas celui que l’on connaissait ? 200 ans après la victoire d’Hitler, Germania n’est plus un mythe. La race aryenne tant espérée par le Führer domine le monde et toutes les autres ethnies ont été éradiquées de la planète. Krista, jeune Aryenne, travaille dans un Lebensborn. Elle a été élevée dans le moule de la race pure et ne connaît que ce mode de vie, jusqu’au jour où elle suit malgré elle une femme dans les égouts de la ville. Ce qu’elle y découvre va ébranler toutes ses convictions et peut remettre en question le fonctionnement même du monde dans lequel elle vit.

"


Oxanna Hope est un talent français que j'ai pu découvrir à travers Go to Hell, que j'avais beaucoup apprécié, alors lorsque j'ai eu l'occasion de lire sa nouvelle saga, je me suis jetée sur le résumé. Avouez qu'il attire l'attention, qu'il intrigue et bien j'ai eu le plaisir de lire et j'en ressors comblée !




L'auteure utilise à merveille la dystopie avec un thème à la fois très intéressant et très lourd moralement. Dans cette saga, l'Allemagne a gagné la Seconde Guerre Mondiale, les Aryens sont devenus maîtres du monde au point d'éradiquer les autres "espèces" ou "races" ethniques ou genre, même deux cents ans après. 

Notre héroïne, Krista, mène donc sa vie, comme toute "bonne aryenne" en allant travailler dans un monde "idéal" : Pas de cômages et encore moins de maladies, et pour cause. A travers Krista et son statut d'aide-soignante, nous apprenons que dès la naissance, les nourrisons sont triés et les éléments faibles sont éliminer. Une violence, qui pourtant n'est pas une surprise quand on sait ce dont sont capables les aryens, dès le début de l'histoire, ce qui impose tout de suite un thème peu joyeux, mais qui permet immédiatement de se rattacher à Krista qui se détache d'un coeur de pierre, elle admet ne pas apprécié cette partie de son boulot ... D'ailleurs, après une journée de travaille, et après le couvre-feu, elle va croiser une jeune femme, Anna, sur le point d'accoucher et cherchant à s'échapper par les égoûts. A partir de ce moment, rien ne sera plus pareil pour la demoiselle.



Le personnage de Krista m'a beaucoup plu dès les premières pages et j'ai très facilement compris son point de vue, cette lutte intérieur entre dire ce que l'on pense au péril de sa vie et son côté fidèle à son peuple. Tout cela sera bien sûr remis en question lorsqu'elle croisera Elias, un des "rebelles" vivsant dans les égoûts ... D'ailleurs, peu importe de quel côté se trouve les personnages, il y a toujours cette méfiance envers le camp "adverse", qui peut se comprendre, les deux peuples se détestent, la question de la survie est alors mise en avant. Une grand partie de ce premier tome se base dessus, une haine qui n'a pas de sens, une manipulation totale du gouvernement Aryen pour faire de son peuple un bon soldat, mais rien d'impressionnant, mais c'est magnifiqement trouvé : Une héroïne du "mauvais" côtéForcément, l'héroïne évolue en fonction de ce qu'elle observe, apprend par elle-même et qui est bien loin de ce qu'on lui a enseigné jusqu'à maintenant. 


Le sujet de base est très sensible et c'est à la fois risqué d'en parler et à la fois ingénieux. Ce fut l'une des pires périodes de l'Humanité et personne ne souhaite que cela recommence, mais envisager une telle tournure à l'Histoire, bravo. Je pense toutefois que cela joue beaucoup sur le lecteur durant sa ballade de pages en pages, consciemment ou inconsciemment. 
Là où je tire mon chapeau à Oxanna Hope, c'est cette fin de premier tome. Non, je ne déballerais pas ce rebondissement incroyable qui remet tout en cause, mais il fallait y penser ! Mes respects. 



Après ma lecture, je me suis jeté sur le site de Rebelles Editions afin de connaître la date de parution du second roman et j'ai gardé la date pour moi, mais l'auteure l'ayant relayée sur son facebook, je peux crier au monde entière que je serais au rendez-vous pour le second roman, en Juin de cette année. Comment ça, cela tombe à quelques jours de mon anniversaire ? Je prends cela pour un signe du destin ! Un cadeau pour une lectrice comblée, merci Oxanna !
En attendant, j'aimerai partagé mes ressentis avec vous tous donc n'hésitez SURTOUT pas à foncer, le lire et en parler ☺



1 commentaire:

  1. Ce n'est pas mon genre habituel mais je dois avouer qu'il a l'air pas mal du tout :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺