18 août 2014

Salicande, tome 1 - Les Éveilleurs



Auteure : Pauline Alphen
Nationalité : Française
Editions : Livre de Poche
Saga: Les Eveilleurs
Nombre de pages : 576 pages
Date de sortie : 18 Juin 2014
Format : Broché
Genre : Fantasy
Prix : 6.90 €


"
Claris a 12 ans et vit avec son père, Eben, et son frère jumeau, Jad, dans une vallée reculée et protégée par des montagnes d’accès difficile. Malgré la disparition précoce de leur mère et la mélancolie de leur père, malgré le handicap de son jumeau, Claris est une jeune fille enjouée, téméraire, qui rêve d’aventures. Des aventures comme celles qu’elle lit dans les livres de la tour interdite où s’est réfugié son père depuis la disparition de sa femme, des aventures comme celle que lui lisait sa mère, des aventures comme celles que son jumeau, handicapé, ne peut pas vivre. Mais Claris est persuadée que les aventures n’arrivent jamais aux filles. L’avenir va lui montrer qu’elle ne peut pas se tromper davantage...
"


Avant toute chose, je souhaitais remercier sincèrement les éditions Livre de Poche, notamment Cyrielle, qui a accepté ma candidature pour devenir chroniqueuse chez eux. Ce premier partenariat ne m'a pas seulement rassuré dans mes choix, il m'a aussi conquis !

Ce premier tome, d'une saga comportant trois autres romans, est principalement une mise en place de l'histoire, des personnages et de l'intrigue.
L'histoire en elle-même est très bien ficelée, ne perdant un peu dans le temps, car bien que cela se passe dans le futur, en 2204, le contexte est revenu au temps du Moyen-âge, avec un roi, des sujets, mais pas seulement. Tout le langage est modifié, on ne dit plus "an" ou "année" mais lunaison, lunée, etc. Bien sûr, c'est un peu perturbant au début, mais il y a tout un lexique placé avant et après l'histoire, que l'on peut consulter à tout moment de la lecture. Très important !

Concernant les personnages, il faut s'accrocher, bien prendre son temps pour savoir qui est qui, quel lien a-t-il avec un autre, etc, mais une fois de plus, le lexique nous aide. Le fait, aussi, de prendre tout un premier tome pour la mise en place, permet de bien détaillé, bien rappeler tout cela pour une meilleure compréhension de l'histoire.
J'ai beaucoup apprécier les jumeaux, Claris et Jad, qui sont au centre de l'histoire, même si Claris est un peu tête à claques par moment, son âge, douze ans, y est pour beaucoup, quoique, son frère est plus calme, plus sage, deux caractères bien différents. Blaise m'a beaucoup touché aussi, c'est un vieil homme qui côtoie la sagesse au quotidien. Il arrive facilement à relativiser les choses, ça peut servir dans la vie courante si on arrive à mettre en application ses paroles.

Je dois vous l'avouer, par moment, j'ai eu énormément de mal à m'accrocher, me demandant sérieusement où voulait en venir l'auteure, où allait l'histoire, mais il suffisait d'un petit déclic et hop, je repartais pleinement dans l'action. En sortant le nez du roman, j'en voulais encore. Je voulais absolument continuer l'histoire, poursuivre pour ne pas stopper tout ce bonheur maintenant. Je remercie donc Pauline Alphen pour cette addiction ! Sa plume, mais surtout son imagination est véritablement respectable. Je suis admirative de son travail, de tout ce qu'elle a pu construire.

Pour conclure, je vais finir sur la citation de Maxime Chattam, à propos de ce roman.


Je suis ressorti des Éveilleurs émerveillé, conquis et soufflé par le réalisme de ce fantastique là. Les Éveilleurs est un de ces voyages que vous ne voudriez pas manquer, croyez-moi ! Maxime Chattam.



3 commentaires:

  1. Ce livre est dans ma pal, il faudrait vraiment que je l'en sorte pour le découvrir ! J'espère qu'il me plaira autant qu'à toi ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais commencé à le lire et je me suis arrêtée car je n'ai plus su le reprendre, mais je compte le faire à un moment ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je suis justement en train de le lire ! J'espère qu'il me plaira autant...

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺