20 août 2014

Saga : The Walking Dead (Roman)


V.O.The Walking Dead: Rise of the Governor
Auteurs : Robert Kirkman & Jay Bonansinga 
Editions : Le livre de Poche
Collection : Imaginaire
Nombre de pages : 352 pages
Date de sortie : 07 Mars 2012
Format : Papier
Genre : Fantastique - Terreur
Prix : 8.10 €

"

Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur.

Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est ce qu’il est, ce qui l’a conduit à devenir…

"


Étant une grande fan de la saga The Walking Dead, ce fut un vrai bonheur de pouvoir replonger dans cet univers en attendant la saison 5, car même si le roman est plus centré sur un personnage, je n'ai pas pu m'empêcher de lire.

Le personnage en question n'est pas n'importe qui dans l'histoire, il s'agit du Gouverneur, cet être dont la cruauté n'a d'égal que l'égo de cet homme. Si dans la série, il nous apparaît comme tel, dans ce premier roman, nous apprenons qui il était avant et comment il a viré en ce monstre. Une évolution, d'ailleurs très impressionnante, qui fait parfois froid dans le dos.

Je dois avouer que j'ai eu du mal avec ce premier tome, un peu perdu dans le contexte de l'histoire, j'ai mis un bon moment avant d'accrocher, ne sachant qui était ce personnage. Enfin, si je savais qu'il s'agissait du Gouverneur, mais le nom ne suffisait pas. Ce n'est qu'à la fin du roman que j'ai pu, plus ou moins m'attacher au personnage, non pas que je l'idolâtre ou que je l'apprécie, mais j'avais envie d'en savoir plus sur ses projets, bien que je ne sois pas du tout d'accord avec lui.


J'ai beaucoup aimé l'ambiance qu'arrivent à dégager les auteurs, cette oppression que dégagent les zombies, leur soif de viande fraîche, ces rôdeurs qui sont peut-être déjà derrière vous ... Un stress de plus lors de la lecture, qui permet d'être deux fois plus dans l'histoire. 

Bien que mes difficultés à entrer dans l'histoire m'ont freiner un peu, je n'en sors pas déçu, juste sur ma fin. Heureusement que le second tome était à ma portée ...










V.O. : The Walking Dead: The Road of Woodbury
Auteurs : Robert Kirkman & Jay Bonansinga 
Editions : Le livre de Poche
Collection : Imaginaire
Nombre de pages : 320 pages
Date de sortie : 17 Octobre 2012
Format : Papier
Genre : Fantastique - Terreur
Prix : 8.10 € 

"
Quand l'invasion zombie a dressé les vivants contre les morts, Lilly Caul a fui la banlieue d'Atlanta. D'abris de fortune en campements improvisés, elle essaie à présent de survivre. Mais les zombies sont de plus en plus nombreux, et leur appétit pour la chair est sans limites. Terrorisée, Lilly trouve refuge dans une ville fortifiée connue sous le nom de Woodbury. De prime abord, c'est un parfait havre de paix : les habitants troquent de la nourriture contre des services, les barricades sont solides et le mystérieux leader qu'on appelle Philip Blake veille sur les citoyens. Pourtant, Lilly commence à douter : Blake veut qu'on l'appelle le Gouverneur, et ses idées sur la loi et la justice sont ... déviantes. Avec une bande de rebelles, elle ouvre la boite de Pandore et défie le Gouverneur. La route de Woodbury se transforme alors en autoroute pour l'enfer.
"



Pour ce second roman, nous retrouvons Philip Blake qui nous montre son vrai visage, celui du Gouverneur, fini ce petit Brian trouillard accroché aux jupons de son frère. Le monstre est lâché ! Au grand malheur de Lily et des survivants de Woodbury.

Entre les attaques de zombies, la chasse aux vivres et les caprices du Gouverneur, nous sommes plongés entre actions, suspens et doutes. On essaie évidemment de se projeter dans cette ambiance, cet univers, mais il est difficile, car sans y être vraiment, réagirions-nous comme on le pense ? Durant la lecture, j'étais à fond dans l'histoire, tellement, que j'envisageais quelques plans, par-ci, par-là pour faire un push, laisser le Gouverneur lors d'une attaque de zombies, mais au final, j'aurai été aussi monstrueuse que lui. Là, on remarque la fine limite entre la survie et la monstruosité !
Les auteurs seraient-ils des psychologues cachés ?

Lily, étant nouvelle dans l'histoire, n'est pas si naïve que je l'aurais pensé. Elle repère assez rapidement le vrai visage du Gouverneur et va tout faire pour changer ça. Les deux m'ont fait penser, brièvement, à la Belle et la Bête avec les zombies en plus et la Happy End en moins.

Toujours admirative de leur travail, la façon dont ils nous entraînent avec une telle simplicité. Les messages qu'ils essaient de faire passer également, nous montrant que tout monstre est un être qui ne sait se contrôler et que chacun d'entre nous cache un monstre endormi. J'ai toutefois été un peu plus entraînée dans ce roman que dans le précédent.










V.O. : The Walking Dead: The Fall of Governor 
Auteurs : Robert Kirkman & Jay Bonansinga 
Editions : Le livre de Poche
Collection : Imaginaire
Nombre de pages : 320 pages
Date de sortie : 11 Juin 2014
Format : Papier
Genre : Fantastique - Terreur
Prix : 8.10 € 


"
Woodbury, petite ville fortifiée qui résiste à l’invasion zombie… Le Gouverneur, son chef autoproclamé, commence à montrer des signes de pure démence, et ses actions plongent les habitants dans les ténèbres et la terreur. Woodbury a succombé à l’enfer. Au milieu de ce cauchemar post-apocalyptique, Rick, Michonne et Glenn, personnages phares de la bande dessinée éponyme, font enfin leur entrée. Les fans de la série The Walking Dead auront la surprise de découvrir ces trois héros sous un jour nouveau.
"

Après un long moment entre le second tome et celui-ci, la première partie du moins, se chiffrant à plus d'un an et demi, nous retrouvons notre Gouverneur toujours aussi ... fou et la petite touche en plus, nos amis de la série de bases : RickMichonne & Glenn !

Il faut savoir que pour ce troisième roman, il y aura plusieurs parties, vu que celui-ci est la première, logique, quand tu nous tiens ... Il ne faut donc pas s'attendre à tout avoir dans cette partie, il va falloir apprendre à savourer, déguster, mais aussi être frustrée de ne pas pouvoir lire la suite.

Mise à part le Gouverneur, nous retrouvons Lily, du tome précédent. La demoiselle tente toujours de survivre, non seulement parmi la masse de zombies tournoyants autour de Woodbury, mais aussi parmi les survivants de ce monde post-apocalyptique, dirigés par le Gouverneur. Cette jeune femme qui bataillait durant tout le tome 2 face à ce monstre va malheureusement commencer à penser différemment, voir Philip Blake sous un nouveau jour ... Mais rassurez-vous, les nombreux rebondissements de l'histoire ne nous permettent pas de définir la fin du livre.

Entraînée encore une fois dans ces histoires de zombies, je n'ai pas mis longtemps à me jeter sur ce livre et encore moins de temps à le dévorer. L'univers post-apocalyptique est un domaine que j'apprécie beaucoup, ces devoirs de survie, découvrir le vrai visage de l'homme, etc, mais le travail de Robert Kirkman et Jay Bonansinga a une chose en plus qui rend encore plus addictif que la norme. Il ne me reste plus qu'à attendre patiemment la suite ...




2 commentaires:

  1. je suis entrain de regarder la série j'en suis à la fin de la saison 4 j'adore tellement que je pense me les procurer aussi mais je vais attendre un peu avant de les lire

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la série télé! Il faudrait peut-être que je me lance dans les livres :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺