8 mars 2017

Poppy Pym et la pièce maudite

Couverture Poppy Pym et la pièce maudite

V.O : Poppy Pym and the Double Jinx
Auteure : Laura Wood
Editions : Seuil
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 350 pages
Date de parution : 16 Février 2017
Saga : Poppy Pym
Nombre de tome : 2
Format : Grand






"
 C'est bientôt Halloween à l'internat Saint Smithen. Après l'incendie du théâtre de la ville, le collège accueille la troupe qui devait y jouer Macbeth de Shakespeare.

Cette pièce est-elle réellement maudite, comme le prétendent certains comédiens ?

En tous cas, les répétions sont perturbées par d'étranges évènements et les représentations pourraient bien être annulées. Heureusement, Poppy raffole des mystères ! Et elle est prête à tout pour résoudre celui-ci. 

Que le spectacle commence !

"




Bien qu'un premier livre sur Poppy Pym soit déjà sorti l'an dernier, Poppy Pym et la malédiction du Pharaon,  ceci n'est pas réellement une suite, mais plus une nouvelle aventure de cette demoiselle qui n'a pas froid aux yeux.




C'est donc à travers Poppy que nous entrons dans l'histoire, mais avant d'en dire plus sur ce qu'elle va vivre, les présentations sont de rigueur, c'est alors que nous apprenons que ce petit bout de femme est la fille adoptive d'un célèbre prestidigitateur, Marvin le Magnifique et n'a absolument pas cette étiquette d'orpheline malheureuse, bien au contraire, elle pétille de vie !
Menant une vie des plus normale, elle va donc à l'école en compagnie de ses deux amis, Ingrid et Kip, et lorsque l'établissement accueille une troupe de théâtre devant jouer MacBeth de Shakespeare, la joie et la curiosité laisse place à une enquête face aux différents incidents que croisera la troupe.




J'ai appréciée cette lecture, mais elle n'est pas un coup de coeur, pour la simple et bonne raison que ce roman étant dédié à un jeune public, l'auteure raconte et tourne l'histoire de manière très simple, mais parfaitement adaptée au public visé.
La trame de l'histoire pouvant paraître du déjà vu, une jeune fille menant son enquête, cela reste quand même très appréciable à lire, Poppy étant une boule de vie, elle rend toute l'enquête amusante et émouvante.
Bien entendu, notre héroïne n'est pas seule dans cette histoire, très bien entourée, on rencontre beaucoup de personnages, entre les personnes de l'école et ceux de la troupe de théatre, cela fait quand même beaucoup de monde, mais cela reste assez gérable à assimiler et malheureusement, beaucoup d'entre eux sont simplement survolés, ont juste une petite apparition dans l'histoire.



Ce qui m'a le plus plu avec ce roman, ceux sont les petites illustrations que l'on croise, le petit dessin à chaque début de chapitre, mais aussi (et surtout) les mots et lettres qui sont intégrer au texte et qui donne une impression d'éléments d'une l'enquête réelle. 
Ce roman est un beau livre-objet et l'on peut en avoir un apperçu par sa couverture et sa 4ème de couverture, à la fois simple et bien fournies. 



En résumé, je conseille ce roman au jeune public qui trouvera plus sa place que des lecteurs de mon âge (se rapprochant de la trentaine *No comment*), où l'identification aux personnages principaux se fera plus facilement, cette impression enfantine moins présente. Laura Wood peut conquérir ce public et devenir une auteure référente et appréciée si on lui laisse sa chance !



1 commentaire:

  1. J'avais déjà repéré Poppy Pym et ça doit être sympa comme petite histoire :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺