8 mars 2017

Il était une fois ... Mon imagier des contes

Couverture de l'ouvrage Il était une fois… Mon imagier des contes

Auteure/Illustrations : Madalena Matoso
Editions : Seuil 
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 160 pages
Date de sortie : 02 Mars
 2017
Public : A partir de 6 ans


"

Un bûcheron, une forêt, un caillou, une pleine lune, un oiseau, des sucreries, une sorcière, une cage, un doigt, un os de poulet, un four, des bijoux…
Il était une fois ?… Il était une fois Hansel et Gretel bien sûr !
Huit contes en douze mots avant de les retrouver à chaque fois dans leur intégralité, essaimés des dessins de l'imagier, pour lire en famille, pour lire même quand on ne sait pas lire et découvrir ou redécouvrir les contes les plus célèbres d'après Grimm ou Perrault (Le Petit Chaperon rougeLe Chat bottéHansel et Gretel, Les Trois Petits CochonsBoucle d'OrRaiponceJack et le haricot magiqueLes Fées).

"

Depuis que mes enfants s'intéressent aux li
vres, je dois dire que les imagiers ont un pouvoir sur eux et, à bien y réfléchir, il n'y a que des points positifs à se baser sur ce genre d'album pour bien démarrer l'apprentissage du langage et de la lecture.
En effet, le principe est des plus simple, un mot est représenté par une image, ce qui permet à l'enfant de faire travailler sa mémoire visuelle. Si certains imagiers sont regroupés par thème - et à la maison, les animaux dominent - ici, les contes de notre enfance sont la clé de cet apprentissage. Celui-ci n'est pas tout à fait comme j'en ai pu voir jusqu'à maintenant, si le principe est le même sa composition change et ce n'est pas pour déplaire.



Avant d'entrer dans le vif du sujet et raconter quelques contes connus, Madalena Matoso choisit d'aider l'enfant en mettant en avant des mots clés, réprésenté donc par des images afin que ce dernier puisse bien associer le mot et l'image, s'entraîner et le retrouver dans le contes par la suite. Bien entendu, il s'agit principalement de mots revenant très souvent dans l'histoire, comme "Roi" "Trésor" "Chaise" et j'en passe. Certains resteront propre à l'histoire, mais pour d'autres, il sera tellement fier de les utiliser dans la vie quotidienne.
Cette fierté, je l'ai croisé dans le regard de ma fille et je dois dire que cela n'a pas de prix ♥


En fonction de l'âge du lecteur, les histoires peuvent être enchaînées, mais de mon côté, j'ai répartie chaque histoire sur plusieurs jours, ma fille n'ayant que 3ans, je ne souhaitais pas risquer une overdose et qu'elle ne prenne plus de plaisir à lire et apprendre. A l'heure où j'écris ma chronique, j'ai fait les 3/4 de l'album et je suis parfois même obligée de le ranger afin de faire des pauses !
A la maison, cet imager à donc du succès et mon entourage l'ayant apperçu, une petite liste de futur lecteurs s'agrandit et de tous âges (jusqu'à 6 ans).
Ce panel est parfaitement dans le public visé et, en tant que maman, je conseille à tous parents ou membres de la famille de se jeter sur cet album, un cadeau qui rencontrera un succès ☺



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺