1 mars 2017

Alice au Pays des Merveilles - A l'heure du thé avec le Chapelier

Couverture Alice au Pays des Merveilles : A l'heure du thé avec le Chapelier

Auteur : Lewis Carroll
Illustrations : Eric Puybaret
Editions : De la Martinière
Collection : Albums
Nombre de pages : 36 pages
Date de sortie : 02 Mars
 2017
Public : 3/6 ans


"

Petite comme une souris, 
et si perdue au Pays des Merveilles, 
Alice hésite : "Par quel côté prendre ? 
- Eh bien, tout dépend de l'endroit où tu veux aller", répond le Chat du Cheshire ...
"



En tant que grande fan d'Alice au Pays des Mereilles de Lewis Carroll, j'adore aborder cette histoire sous toutes ces formes et quoi de mieux, en tant que maman, de partager cet amour avec mes enfants ? Grâce aux éditions De La Martinière, c'est possible ♥



Ce joli album est la suite de Alice au Pays des Merveilles - Dans le terrier du Lapin Blanc paru en 2015, mais rassurez-vous, ce n'est pas aller bien loin puisqu'ici Alice arrive tout juste au Pays des Merveilles où elle rencontre les personnages de base, tel que le Chat du Chesire. Ce dernier lui propose, afin de trouver son chemin, de rencontrer le Lapin de Mars et le Chapelier, à l'heure du thé...



Un mélange d'émotions en quelques pages ....


Je dois dire que le nom est un peu trompeur, puisque je m'attendais à un peu plus d'attardement sur ce moment du thé, que je trouve très amusant et très enfantin, mais Eric Puybaret s'appuie réellement sur le texte d'origine donc c'est un autre petit bout d'histoire qui nous est proposé. En même temps, j'ai été ravie et rassurée de retrouver l'histoire telle que j'ai pu la lire, l'apprendre, la dévorer tout en partageant la projection visuelle d'Eric Puybaret.


En dehors du Chat de Chesire dont l'image du dessin animé est encrée dans ma tête et bien différente de celui dans cet album, j'ai adoré la représentation des personnages. Alice, cette petite tête blonde, un Chapelier entre la folie et le gentil homme et bien entendu, la Reine de Coeur toujours aussi charismatique que dans mes souvenirs.




Mais, Audrey, c'est un album jeunesse, pas un roman pour te rappeller cette période 


Je le sais bien, mais Alice à le don de me faire retomber en enfance, aussi sec et si je me base sur les yeux étincellant de ma fille, je pense que la magie a oppéré également. 
En même temps, il faut dire que Eric Puybaret a non seulement un coup de crayon magnifique, mais sait parfaitement gérer les couleurs et ses nuances. Aucune couleur agresse les yeux, tout n'est que douceur, nous entraînant loin de la pièce où nous nous sommes posés.


En conclusion, un coup de coeur supplémentaire en ce début d'année, et entre le moment où j'ai reçu cet album et où je le chronique (soit quelques heures), j'ai du lire trois fois déjà l'histoire, à la demande de ma fille, et j'ai du caché l'album pour ne pas trop en abuser, ni l'abîmer. Il est vrai que les classiques peuvent être une base sûre pour les parents et une petite facilité, mais le travail de l'illustrateur est mérité !




4 commentaires:

  1. J'adore cette histoire, et l'album à l'air très beau <3

    RépondreSupprimer
  2. Oh! J'ai reçu l'histoire originale éditée par Benjamin Lacombe, j'ai hâte de découvrir enfin le vrai roman :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺