6 nov. 2015

Phoebus Mortel


V.O. : -
Auteur : Thomas Andrew
Nationnalité : Française
Traduction : -
Editions : Sidh Press
Collection : -
Nombre de pages : 200 pages
Date de parution : 07 Octobre 2015


"

Spin-off de Drek Carter, centré sur le personnage de Glen, le barman du Bloody Horse. 4e de couverture : L’amour adore s’amuser avec le destin… Lorsque Glen Landsbury débarque à Cambridge pour la poursuite de ses études à Harvard, il ne se doute pas un seul instant que sa vie va radicalement changer. Il aura suffit d'un seul baiser, profond, langoureux et passionné avec cet inconnu au regard de braise, pour que tout bascule, de manière irréversible. Qui a dit que rencontrer l’amour était sans danger ? Certainement pas Glen…
"


En attendant (impatiemment) la suite de Drek Carter, prévue en décembre, j'ai eu le plaisir (et l'honneur) de découvrir Phoebus Mortel, un spin-off autour de Glenn, le barman que l'on croise dans le livre. Avant d'en dire plus, il n'y aura pas de spoil sur la saga Drek Carter pour ceux et celles qui ne l'ont pas lu et qui le désirent, les deux histoires peuvent se lire indépendamment, ce qui est un gros point positif avant même d'en savoir plus !

Commençons.

L'histoire se déroule bien avant que Glenn ne soit barman, il est alors étudiant et débarque à Cambridge. Garçon sans histoire particulière, il va voir tout son petit monde chambouler lorsqu'il apprendra qu'il cohabite avec Killian, un garçon fort charmant qu'il a repéré en cours. Rêvant en silence d'aller plus loin, son rêve va se réaliser ... Un peu trop loin, peut-être. En un baiser, sa vision du jour et de la nuit va prendre une tournure qu'il était très loin d'imaginer, s'ouvre à lui un univers qui peut glacer le sang !

En plus d'un univers fantastique avec des créatures surnaturelles qui ont leur charme absolu, se faufile une romance qui fait chavirer les coeurs. Glenn et Killian sont énormément touchant, entre timidité, maladresse et protection de son bien aimé ... J'avoue que j'ai rencontrer la romance M/M (Mâle/Mâle) qu'une seule fois avec Prince Captif, mais cela ne m'a pas dérangé du tout. J'entends bien que cela n'est pas au goût de tout le monde, c'est pourquoi je préfère le noter dans cette chronique, mais si vous êtes curieux/curieuses, je vous conseille de vous laisser entraîner avec eux, mais préparez les mouchoirs !

Comme vous l'avez lu, le roman est assez court avec "seulement" 200 pages, ce qui m'a un peu fait peur, aimant l'action, mais aussi la romance, je me suis d'abord demandé comment Thomas Andrew allait s'en sortir en si peu de temps. Aucun regret par rapport à ça, il gère comme un chef, nous mettant très rapidement dans le bain pour mieux savourer cette histoire. L'action se fait par le côté fantastique que va devoir apprendre Glenn, un peu perdu par moment, j'en ressors donc ravie de cette lecture ! 

Je n'ai pas eu de coup de coeur pour les personnages individuellement, c'est plus un ensemble et c'est bien la première fois que cela m'arrive. Généralement, si je n'ai pas une "attirance" pour un personnage, l'histoire me paraît plus longue et je peux décrocher facilement, mais là, rien, enfin si tout ! J'ai dévoré en appréciant l'histoire et non les parties de l'histoire (je ne sais pas si c'est compréhensible ...). Je me dois de vous parler de cette fin, sans spoils je vous rassure, c'est ce genre de fin qui nous laisse sur notre faim, comme nous retrouvons dans Drek Carter. Si vous êtes comme moi, avec le petit coeur brisé et en attente, c'est que vous en êtes accro et il n'y a qu'une seule façon de nous guérir : Plonger dans la suite ♥ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺