20 nov. 2015

Captive, tome 1 - Les nuits de Shéhérazade


V.O. : The Wrath and the Dawn
Auteure : Renée Ahdieh
Nationnalité : Américaine
Traduction : -
Editions : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 448 pages
Date de parution : 30 Septembre 2015



"
Même consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid…
"


Bercée par les récits de Shéhérazade, je n'ai pas hésiter à choisir ce roman, avoir une autre vision de cette histoire, connue de tous. Shéhérazade et ses mille et une nuit ...
En rien, ce n'est une réécriture de conte, on ne trouve que les personnages principaux, tout le reste provient de l'imagination de l'auteure, ce qui donne réellement une autre version de l'histoire et ce n'est pas pour nous déplaire. 

Le calife Khalid est connu pour ne pas garder plus d'un jour et une nuit ses nouvelles femmes. Shéhérazade va se porter volontaire pour être sa future épouse, connaissant son sort, mais va tout faire pour se donner du sursis et éliminer ce tyran. 
Tout était prévu dans les moindre détails, sauf une chose : les sentiments. Obligée de cotoyer le calife au quotidien, Shéhérazade va peu à peu découvrir une autre facette de Khalid et cela changera le cours de ses projets.

Je n'ai eu aucun soucis à me glisser dans cet univers, cette ambiance et j'ai tout de suite apprécier Shéhérazade et son ambition pour venger les femmes tuées innocemment et pour empêcher d'autres meurtres. L'auteure nous décrit bien la haine qu'éprouve la jeune femme envers son époux, on partage cette colère, on le déteste tout autant. Suivre son avancée, mais surtout tous les sentiments qui se mélangent au fur et à mesure ... C'est comme être captive de ce roman, tout autant que notre héroïne.
La romance m'a quand même fait penser à La Belle et la Bête sur le fait que Khalid, ce monstre sanguinaire redouté de tous, va faire tomber peu à peu ce masque, dévoilant qui il est réellement face à la douce Shéhérazade. Bon, il ne devient pas tendre du jour au lendemain et redevient ce qu'il est durant des crises, mais son évolution est prometteuse. Une petite touche de douceur qui peut être un gros problème pour notre héroïne. 

L'auteure, Renée Ahdieh, ne perds pas de temps avec des blablas sans intérêts pour nous plonger directement là où elle le désire. Les explications sur ce qui arrive à Shéhérazade ou Khalid nous sont données durant la lecture, ce qui, parfois, donne quelques rebondissements intéressants. 
J'ai été ravie de la découvrir avec ce premier roman, prometteur, donnant l'envie de poursuivre, mais je reste toutefois sur mes gardes quant à la suite, non pas que je redoute un manque d'action ou de romance, mais dans les sagas, il y a souvent une suite un peu moins réussie que le premier volet et celui-ci étant captivant et entraînant, je reste sur mes gardes.



2 commentaires:

  1. Je suis assez intriguée par ce livre depuis que Clélia de la chaîne Brodybook sur youtube en a parlé. Je suis plutôt contente de découvrir ta critique, qui me conforte dans l'idée d'acheter ce roman ! Il y a donc une suite ?

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺