8 mars 2016

Qu'importe la hauteur du saut (pourvu que le parachute s'ouvre)

Couverture Qu'importe la hauteur du saut (pourvu que le parachute s'ouvre)

V.O : -
Auteur : Martin Rouz
Editions : Auto-Edité
Genre : Espionnage
Nombre de pages : 324 pages
Date de parution : 28 Septembre 2015
Format : Grand
Existe aussi en format numérique



Yohann profite de sa vie d'informaticien sans histoires, tranquille, jusqu'à ce que tout bascule le jour où il croise le chemin de Christine, l'épouse de son boss, un baron du BTP peu scrupuleux. De son côté, son ancienne compagne, Marion, une journaliste d’investigation renommée, enquête sur une prise d’otages en Libye. Deux affaires qui n'ont aucun point commun... a priori. Magouilles politico-économiques, cabales barbouzardes, surveillance massive... à l'ère du Big Brother planétaire, peut-on encore se révolter ? Yohann et Marion veulent y croire.
"


Avant de vous en dire plus sur ce livre, je tenais à remercier Martin Rouz qui a eu la gentillesse de m'envoyer un exemplaire, qui n'a pas fait long feu dans ma PAL et qui a été un très bon moment de lecture.

Si le résumé en dit pas mal sur le livre, ce n'est qu'une partie d'un iceberg impressionnant. Ce voyage nous est présenter à travers Yohann, l'un des nombreux protagonistes, qui menait une vie des plus paisibles avant de rencontrer la femme de son patron, mais surtout avant que son ex-femme réapparaisse. Avec lui, nous allons voir comment deux sujets, n'ayant pas forcément de lien, puissent en avoir un et pas des moindres ...

La politique est un sujet assez difficile à manier, je trouve, car on est forcément amener à montrer son point de vue sur la chose, ce qui peut ne pas plaire à tout le monde. J'avais donc un recul par rapport à ce point fort de l'histoire, mais, à mon grand étonnement, je n'ai ni été perdue, ni contre l'avis qui était présenté. 
Ce que l'on découvre à travers les pages peut également donner quelques frissons dû au réalisme des descriptions. 

Martin Rouz utilise également d'autres points pour amener le lecteur a passer un très bon moment : Emotions et humour, certes ce dernier peut paraître discret car c'est souvent du second degré, mais il est là et je l'ai apprécié. Ce qui m'a beaucoup plu, c'est cette sensation de recherches poussées menant à un travail remarquable. 


En conclusion, pour les amoureux d'un bon policier, je vous conseille celui-ci, vous ne serez pas déçus. Avec un tel panel de personnages et une histoire riche et très bien construite, Martin Rouz montre son talent et mérite que l'on s'y intéresse pour quelques heures dans son univers.



3 commentaires:

  1. Je l'ai également, il est dans ma PAL et il faudrait peut-être que je me décide à le lire. En tout cas, ta chronique m'intrigue pas mal. Je vais peut-être le lire plus vite que prévu ^^

    RépondreSupprimer
  2. Le titre est assez comique, je trouve ^^ Par contre, je ne sais pas vraiment si c'est mon style de lecture ...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas mais pourquoi pas, à voir :)

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺