22 mars 2016

Dépêche-toi !

 Dépêche-toi ! - Catherine Grive,  Aki


Auteure : Catherine Grive, Aki
Editions : Seuil
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 14 pages
Date de parution : 17 Mars 2016




"Dépêche-toi de finir ton petit-déjeuner !" "Dépêche-toi de t'habiller !" "Dépêche-toi de mettre ton manteau !"
Ces phrases ne sont pas rares dans les bouches des parents qui imposent leur rythme à leurs enfants. Mais les petits ont bien du mal à s'adapter et cela amène souvent des tensions au sein de la famille. Ce tout-carton traite de cette question avec tendresse et humour pour que parents et enfants puissent l'aborder avec légèreté.
"
Vous vous souvenez de ces phrases tant entendu nous disant de nous dépêcher pour tout ? C'était agaçant, n'est-ce pas ? Tellement qu'on pensait tous "Quand je serais parent, je ne le dirais jamais ..." mais il ne faut jamais dire jamais ! Maintenant que je suis maman, c'est vrai que cette petite phrase est souvent dans des conversations avec ma fille de deux ans. C'est pourquoi je me suis laissée tentée par ce petit livre, promettant d'en parler avec douceur. Aussitôt reçu, aussitôt lu en présence de ma princesse.

L'histoire en elle-même est accessible aux plus jeunes : Une maman amenant son enfant à se dépêcher le trouve trop lent et décide de partir sans lui, enfin, le lui fait penser. 
Sur le coup, lorsque l'on voit ce petit garçon tout seule dans la maison, ça m'a retourné le coeur et ça m'a fait réfléchir. L'enfant n'y est pour rien dans notre rythme de vie, il subit autant que nous, alors pourquoi est-on aussi souvent sur son dos à le dépêcher ?

Le texte n'est pas très présent dans le livre, mais c'est pour laisser parler les images et ça fonctionne, que ce soit pour le lecteur comme le petit bout à côté qui écouter et voit. 
L'environnement du petit garçon est similaire à toutes les familles : Petit déjeuner, habillage, mettre son manteau et la maman n'est plus là ... L'expression de l'enfant est très prenante : Il se réveile difficilement, joue à mettre ses chaussettes, puis devient inquièt par la disparition de sa maman, pensant même qu'elle est à l'école sans lui. Les mots sont donc peu utiles dans un tel contexte. 

Heureusement, l'histoire se termine bien et par un gros câlins. Ma fille étant trop jeune pour comprendre le réel sens de l'histoire, c'est surtout moi que ce livre a fait réfléchir. Donc dans son ensemble, le message de l'auteure est bien passé !  Et je pense même le réutiliser ultérieurement afin de savoir si le mode de réveil que j'aurais choisit pour mes enfants n'est pas trop brut pour eux, aborder le sujet en douceur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺