29 nov. 2016

Secrets mortels, tome 3

Secrets Mortels: Saison 3 par [Carda, Sam]

Auteur : Sam Carda
Editions : Auto-Edition
Genre : Thriller
Nombre de pages : 204 pages
Date de parution : 2016
Saga : Secrets Mortels
Nombre de tome : 3
Format : Numérique




Le Domaine des Fontaines cache un secret que personne ne réussit jamais à découvrir.
Un maître chanteur fait trembler tous ses occupants et sème la mort partout où il passe.

Pourquoi ?
Qui est-il ? 
Quel est ce fameux secret ?

Léa Beaufort, victime de cette terrible conspiration, va enfin découvrir toute la vérité. 
Le mystère va se dissiper complètement. Il n'y aura plus de secrets.
Mais quel sera le prix de ces terribles révélations ?
"

L'heure des révélations a sonné.

Mon dieu, mon dieu ! Qu'est-ce que j'ai pu m'arracher les cheveux durant cette trilogie ... Enfin, c'est ce que je pensais avant de lire ce dernier tome et connaître enfin le comment du pourquoi. Le meurtrier c'est ... Non, vous savez que je suis sadique et que je vous laisserais découvrir par vous-même, mais attention : les apparences sont parfois trompeuses


Pour comprendre ce qu'il se passe actuellement, tant d'informations durant les deux derniers tomes, il faut remonter quelques années auparavant. C'est donc avec joie et quelques cheveux en moins que toute l'histoire s'explique et, honnêtement, Sam Carda est plus tordu que je ne le pensais ! Bon, je sais qu'il ne le prendra pas mal vu qu'il se dit lui-même sadique avec nous, mais dans ce domaine, je pense que c'est un compliment. Savoir tenir le lecteur sur trois tomes avec autant de détails, de rebondissements, de coup dans le dos, de "Je suis ton père, mais je suis la soeur de ta cousine par alliance" (Humour.), c'est rude. 



C'est pour cela que, généralement, je préfère les séries télé policières et/ou les films policier aux livres, mais Sam Carda a su m'hypnotiser et me rendre accro. Oui, comme une drogue, on commence, juste comme ça et on ne s'arrête pas, même une fois qu'il n'y en a plus... 
Autant de personnages m'avait un peu effrayer et à chaque tome, il me fallait un temps pour me remettre les liens en tête : Bidule connaît machin qui à coucher avec truc pour se venger d'untel qui a eu un enfant avec l'autre ... Bref, les feux de l'amour en un peu plus tragique.



Bien que j'aime taquinner l'auteur et le faire passer pour un méchant-tout-pas-beau-qui-fait-bobo-au-cerveau, terminer ce roman m'a fait un pincement au coeur, car il fallait laisser tout le monde derrière soit ... Avec un Happy-End (fin heureuse) ?? Nooooooon, la vie n'est pas aussi rose que cela. Une belle façon de se faire soit-même une suite.
Quoiqu'il en soit, je suis sincèrement ravie de cette découverte dans l'auto-édition. Le talent n'a pas besoin d'une grande maison d'édition pour percer et nous, blogueurs, blogueuses, lecteurs, avons un rôle pour diffuser ces talents au monde entier ! 
Je ne peux pas clamer que Sam Carda soit le meilleur écrivain du monde dans le domaine du policier/thriller, car : 1/ Je n'en lis pas beaucoup, 2/J'ai pas de 2. Je sais tout simplement que son travail mérite de passer de blogs en blogs alors n'hésitez pas à craquer pour l'un de ses romans et/ou les offrir aux amateurs, ça fait toujours plaisir des deux côtés !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺