15 nov. 2016

Harry Potter et l'Enfant Maudit

Couverture Harry Potter et l'enfant maudit

V.O : Harry Potter and the cursed child
Auteure : J.K.Rowling
Editions : Gallimard
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 360 pages
Date de parution : 14 Octobre 2016
Format : Numérique




Etre Harry Potter n'a jamais été facile et ne l'est pas davantage depuis qu'il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d'un héritage familial dont il n'a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

"



En grande fan de la saga Harry Potter, qui a bercé mon adolescence, j'ai longuement hésiter à me lancer dans ce hors série pour une seule et unique raison : Le fait que ce soit le script d'une pièce de théâtre. Mais, étant un esprit faible, j'ai craqué et je ne regrette ab-so-lu-ment pas !



Des années après la grande bataille contre les forces du Mal, Harry mène une vie rangée au côté de Ginny et leurs enfants. C'est d'ailleurs autour de Albus, le cadet, que l'histoire tourne et nous ramène à Poudlard, à Près au Lard, mais aussi au Ministère ...
A peine est-il arrivé à l'école des sorciers, que la popularité de son père lui pèse et devient étouffant. Si sa relation avec sa cousine, Rose, fille de Ron et d'Hermione, est correcte, sa rencontre avec Scorpius, fils de Drago, va tout changer ... Absolument tout.




Comme à son habitude, l'univers d'Harry Potter arrive rapidement à me mettre dans l'ambiance et retrouver des endroits tels que Poudlard est rassurant, toujours aussi magique. Bien que l'on croise de temps à autre Harry et les personnages de base, ce fut un régal de découvrir Albus, Scorpius ou encore Rose. Tous les trois sont un vent frais, notamment le duo Albus/Scorpius, qui sont d'une maturité incroyable. 
Albus est dans l'ombre de son père et cherche à s'en défaire, c'est avec une pointe de haine qu'il décide de changer un détail du passé pour rétablir la justice, une mort qui n'aurait pas du survenir. Mais est-ce réellement une bonne idée ?
Mon petit chouchou de cette nouvelle histoire est bien Scorpius. Oui, oui, le fils de Malefoy est d'une gentilesse, d'une maturié et d'un humour qui m'a fait fondre ! Bien loin de son père durant ses années d'étude ... 



Concernant ma crainte, elle s'est très rapidement envolée et à laisser place à une admiration pour ce mode de lecture. Les moments descriptifs étant là juste pour expliquer le décor de la scène, le dialogue est à 97% présent dans la lecture rendant l'histoire très riche en action. 
Pour une première lecture de ce genre, en dehors des pièces de théâtres classiques étudiées à l'école donc oubliées depuis des années, je dois dire que ce mode de lecture est un genre dont je sous-estimais les bons côtés, mais où je n'irais pas jusqu'à lire exclusivement cela. 



Pour conclure, ce huitième tome d'Harry Potter ne m'a pas paru entièrement une suite, mais plus un spin-off consacré à Albus, où l'on recroise des personnes nous ayant déjà fait fondre nos petits coeurs. Le format choisis est très original et a su me fasciner ! 
Les fans apprécieront ce petit retour, mais je dois avertir les moldus totalement novice que lire la saga de base est un point important pour comprendre l'essentiel ! 



2 commentaires:

  1. Alalalalala qu'est ce que j'ai hâte de le lire ! :D
    Vivement les vacances de Noël ^^

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺