19 juil. 2017

Rebecca Kean, tome 6 - Origines

Couverture Rebecca Kean, tome 6 : Origines

Auteure : Cassandra O'Donnell
Editions : J'ai Lu
Collection : Darklight
Nombre de pages : 284 pages
Date de parution : 29 Mars 2017
Saga : Rebecca Kean
Nombre de tome : 6
Format : Semi-Poche






Une bande d'illuminés et de créatures magiques fanatiques ont discrètement envahi mon territoire, ma meilleure amie est tombée enceinte (on ne sait comment) de son amant muteur, ma fille est en train de se transformer en "ange de la mort" et je m’apprête à entamer l'un des voyages les plus terrifiants de ma vie.... pas de doute : cette fois, j'ai vraiment besoin de vacances.
"




Après plusieurs mois, je suis enfin à jour dans cette saga et par la Déesse, que cette saga est addictive et génialissime ♥ Comme pour chaque tome, je ne lis que de rares critiques afin de m'en faire mon propre avis de A à Z ☺ Malheureusement, il suffit de lire le résumé pour avoir de gros indices sur la tournure de l'histoire ...



Rebecca Kean est comme Anita Blake : une vie bien remplie pour notre plus grand bonheur, mais avec quelques différences quand même. 
Déjà, et pas des moindre, Rebecca est maman et comme on dit : Petits enfants, petits problèmes, grands enfants ... Léo n'est pas un soucis en lui-même, mais sa nature assez extraordinaire apporte son lot de contraintes que l'on a bien pu lire dans le tome précédent. Elle arrive toutefois à allier son boulot et sa vie sociale et ce mélange est agréable à lire, cela casse la froideur de son vécu, de sa nature. Au final, une maman moderne !



Son entourage est donc bien diversifié, entre sorcières, potionneuses, loup-garou, muteurs et vampires, il y a le choix et des noms que j'aime croiser dans cette saga, notamment. Si son statut d'Assayium lui donne un accès aux enquêtes et un semblant de paix lorsqu'elle rencontre les différents clans, son évolution au sein de son propre clan n'est pas forcément apprécié par tous, mais avec les derniers évèements, l'ennemi ne porte pas de visage particulier, mais lutte pour une idéologie. Des fanatiques se suicident pour cette cause, tuant le plus de personnes possibles ou des personnes ciblées, semant le doute, la terreur. Oui, cela donne un petit goût de déjà vu dans notre réalité ... De tristes évènements qui font que l'on comprend et conçoit l'urgence de la situation pour notre héroïne.




Le déroulement de l'histoire est donc intense, surtout par rapport à la taille du roman, réduit de moitié en comparaison à ses prédécesseurs. J'ai eu peur d'avoir un concentré d'informations à m'y perdre, mais c'était sous-estimé le talent de Cassandra O'Donnell ♥ Certes, les informations sont bien présentes, laissant la bouche à hauteur des genoux et donnant l'envie de foncer sur la suite (pas encore sortie), mais on est loin de s'y perdre, au contraire, beaucoup de choses prennent un sens et expliquent bien des situations ! 


Le labs de temps important entre chaque tome m'a permis de rattraper mon retard, tranquillement, à mon rythme, mais maintenant que je suis à jour, je comprend et je me joins aux nombreux lecteurs frustrés et impatients de lire la suite. Quelques tomes sont encore programmés donc la fin et les adieux ne sont pas encore pour tout de suite ♥ En attendant, je ne peux que vous conseiller et encourager à sauter sur cette saga à la française ☺








Chroniques des autres tomes

Couverture Rebecca Kean, tome 2 : Pacte de sang  Couverture Rebecca Kean, tome 3 : Potion macabre  Couverture Rebecca Kean, tome 4 : Ancestral  Couverture Rebecca Kean, tome 5 : L'Armée des Âmes

1 commentaire:

A ton tour de parler ☺