6 janv. 2017

L'Esprit du combat

L'Esprit du Combat par [Nicod, Mathieu]

V.O : -
Auteur : Mathieu Nicod
Editions : Auto-Edition
Collection : Fantasy
Nombre de pages : 263 pages
Date de parution : 08 Octobre 2016
Format : Numérique






"
 Épée-Vive est un combatteur à la retraite. Depuis qu’il a déposé les armes, il erre dans les rues de la capitale, fauché et anonyme. Quand son ami lui propose d’entraîner deux jeunes disciples, il saute sur l’occasion pour retrouver sa gloire d’antan. Il parcourt alors les routes du Royaume avec ses élèves pour les confronter à la réalité du Combat. Mais le passé finit toujours par refaire surface…

Loin, à l’est, une tempête se prépare. Un chef de guerre lève une armée de rebelles et conquiert nation après nation. Ses hommes l’appellent le Berger. Il est leur maître, leur général… leur Dieu. Assoiffé de pouvoir et de vengeance, il tourne son regard vers le Royaume…
Confronté aux horreurs de la guerre, Épée-Vive réussira-t-il à protéger ses disciples de la destruction, du chaos et surtout, de lui-même ?
"


Pour une première expérience dans l'Héroïc Fantasy, je me suis attaquée à L'Esprit du combat de Mathieu Nicod, que je remercie au passage pour sa marque de confiance. Une première expérience qui m'a beaucoup impressionnée, mais un poil trop masculine pour moi. 


Je m'explique.

J'ai eu l'occasion de lire quelques romans sur la fantasy, tel que le grand Tolkien et j'ai été ravie d'en retrouver les bases : Un univers médiéval, une grande aventure et des obstacles quasi insurmontables !
Nous avons donc d'un côté les héros dont Epée-Vive fait parti, en tant qu'ancien combattant dans l'Arène. Accompagnés d'hommes tout aussi habiles et motivés, ils ont la mission de traquer le Berger, un homme ayant soif de pouvoir et ne craignant personne, ce qui offre de tristes paysages dans chaque village sur son passage.




Le début du roman est une belle entrée dans le contexte de l'histoire, le prologue étant dédié au Berger, nous y faisons donc connaissance avec toutes ces figures masculines, leurs motivations, un brin de passé pour ensuite s'aventurer dans des combats, des traques, des victoires, des défaites ... De quoi passer des heures scotché à sa lecture, priant pour que la fin n'arrive pas de ci-tôt.

Il est assez marrant d'étudier cet univers d'un peu plus près, car étant écrit par un homme, il manque une petite touche de féminité ou même une petite touche d'émotion dans chaque personnage, leur donnant une image forte, d'hommes sans craintes, recouvert de cicatrices, avec une grosse voix ... Ce qui a du bon, mais pour la femme que je suis, c'est une petite pointe d'humour qui s'en dégage. 



Dans son ensemble, après une petite adaptation de quelques chapitres, je suis convaincue par cet univers, mais surtout par le potentiel de l'auteur. Pour un début, je trouve qu'il s'attaque à un contexte très complexe, qu'il faille mener d'une main de maître, ce qui est très encourageant pour la suite. 
Je peux comprendre que le thème du roman n'attire pas beaucoup les fans de romance, de la chick-lit, mais pour les plus curieux/curieuses, il faut vraiment y goûter, on ne sait jamais ...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺