4 janv. 2017

Assassin's Creed - Les derniers descendants

Couverture Les derniers descendants (Assassin's Creed)

V.O : Last Descendants
Auteur : Matthew J.Kirby
Editions : Bayard
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 400 pages
Date de parution : 08 Octobre 2015
Saga : Assassin's Creed

Format : Grand






Owen est un jeune homme qui essaie de laver le nom de son père en essayant de convaincre les têtes pensantes de son établissement scolaire de la laisser utiliser l'Animus. Malheureusement, Owen ne fait pas que découvrir sa lignée génétique mais aussi un ancien artefact puissant appelé le "Trident d'Éden" perdu. À cause de lui, les Assassins et les Templiers, deux organisations secrètes, se lancent dans une course pour retrouver la relique.
"


A la base, Assassin's Creed est un jeu vidéo qui a rencontré un tel succès qu'il s'est décuplé en plusieurs romans, puis, depuis peu, au cinéma. 
Pour ce roman, Les Derniers Descendants, nous ne sommes pas face à une suite, mais bien dans une nouvelle histoire, dédiée aux plus jeunes, mais où l'on retrouve les bases de cette histoire à succès.


Dans cette histoire, nous suivons Owen, un jeune lycéen, chamboulé par l'emprisonnement et le décès de son père, qu'il sait innocent. 
Alors que ses fréquentations deviennent plus que douteuses, son professeur de mathématiques, Monroe, lui propose une aventure sans précédent et lui présente l'Animus. Malheureusement, cette utilisation entraînera bien des conflits et libérera les Assassins et les Templiers qui n'ont qu'un objectif : Récupérer un artefact dont Owen a le secret ...


Comme pour beaucoup de monde, je ne connais Assassin's Creed que de nom, voyant bon nombre de publicités pour les jeux, comme pour le film, je n'ai donc pas d'éléments pour comparer, dire si cette série est meilleure que l'originale, mais je dois dire que ce début de série est assez lente à démarrer et parfois un peu brouillon. 
Si, dès le début, nous avons beaucoup d'éléments sur Owen, les chapitres jusqu'à l'utilisation de l'Animus sont assez longs, un peu répétitifs : Owen est malheureux, son père est innocent, il le sait. Après cela, tout s'enchaîne, parfois tellement vite que cela perd un peu de son sens. 
J'admire toutefois le talent de Matthew J.Kirby pour sa façon d'adapter l'histoire, un peu complexe, à un public plus jeune. On resens, dans les mots choisis, le choix et les pensées des personnages, une envie de voir le jeune public s'identifier et comprendre l'histoire et ses protagonistes. 


Bien qu'il s'agisse d'un premier tome, le nombre de tomes suivants pourrait être de trois ou quatres, ce qui laisse beaucoup de sujets à aborder, une belle évolution des personnages et de la situation, sans compter les rebondissements de l'histoire. Malgré cela, je ne sais pas si je continuerais la série, non pas pour son côté jeunesse, mais pour son histoire en elle-même. Malgré tout, je pense que l'histoire peut plaire et se cale bien avec le phénomène qui se dégage du nom. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺