22 sept. 2015

Nikki pop, tome 1 - Le rêve d'Emily



V.O. : -
Auteure : Jade Bérubé
Nationnalité : Canadienne
Traduction : -
Editions : Michel Lafon
Collection : Jeunesse
Saga : Nikki Pop
Nombre de pages : 320 pages
Date de parution : 2013


"

Émily Faubert a une seule obsession : écouter de la musique et chanter, debout sur son lit. Mais le faire sur une scène? Brrr! Surtout pas devant les élèves milliardaires et snobs du pensionnat Saint-Preux, où elle fait cette année son entrée au secondaire. Mais lorsqu’elle rencontre Jérémie Granger, vedette du petit écran qui fréquente son école, Émily commence à changer d’idée…
"




C'est au détour d'une librairie que Manon, du blog Manon et les livres, a découvert ce roman et je fus si intriguée et intéressée qu'elle me l'a gentillement prêté. Je l'en remercie !

Une jeune fille, un pensionnat, un rêve.

 L'histoire me semblait réunir assez d'éléments pour que je puisse passer un agréable moment de lecture, mais il n'en est rien. 

Le personnage principal, Emily, fait donc sa rentrée dans un pensionnat constitué de têtes blondes riches à souhaits et snobs comme pas possible, un cadre peu idéal pour une fille (un peu trop) simple vivant d'amour et d'eau fraîche, enfin plus d'une passion et d'eau fraîche. Je n'ai pas réussi à cerner ce personnage, certes enfantine, mais quand même. J'ai eu l'impression qu'elle tournait aux boissons énergisantes du matin au soir, une véritable pile qui à toujours quelque chose à dire, toujours quelque chose qui ne va pas, une véritable adolescente dont les hormones fusent ! Cette impression a été amplifiée par ces nombreux délires avec ses amies dont, celui qui m'a le plus marqué par sa stupidité, une histoire de pet devant le film Twilight. Je n'ai pas compris l'intérêt de ce passage, ni même si je devais rire ou pleurer. 
Bien qu'elle évolue durant le premier tome, on la voit surtout réussir dans sa passion et passer de la simple Emily à la chanteuses populaire Nikky Pop.

Concernant l'écriture et le rythme de lecture, j'ai eu un mal de crâne dès les premières pages et jusqu'à la dernière, car l'auteure, Jade Bérubé, abuse excessivement des majuscules, ce qui donne une impression de hurlements constants. 
Les personnages étant adolescent, vivant leur vie d'adolescent, j'affirme que le texte est très bien adapté à ce public. Simple, sans mot qui n'est pas dans le dictionnaire, la lecture se fait toute seule. Cela m'a fait lire très rapidement, mais ce n'est pas pour autant que j'en garde un bon souvenir...

C'est rare que je me sente aussi vieille en lisant un roman pour adolescents, là je devrais dire jeunes adolescents car pour moi, le public visé est à partir de 10 ans. Point positif, c'est que Jade Bérubé a très bien cerné ceci et adapté son roman donc pour tous les jeunes souhaitant un livre divertissant, vous avez votre future lecture ! Je reste curieuse d'avoir l'avis de Manon et voir nos différents points de vue, et surtout, n'hésitez pas à donner le votre ! Voir si je suis trop dure ou si nous avons le même avis.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺