11 sept. 2015

Absences



V.O. : Vanishing girls
Auteure : Lauren Oliver
Nationnalité : Américaine
Traduction : -
Editions : Hachette
Collection : Black Moon
Saga : -
Nombre de pages : 383 pages
Date de parution : 01 Juillet 2015


"

Nick et Dara sont deux sœurs aux caractères bien distincts. En quelques mois, leur vie bascule : leurs parents divorcent, un amour se brise et un accident de voiture a lieu. Nick était au volant mais a tout oublié. Dara a de nombreuses séquelles et se souvient, puis décide de disparaître en laissant un message énigmatique. Nick met tout en œuvre pour la retrouver.

"


Lauren Oliver est une auteure que j'ai découvert à travers le premier tome de Delirium, que j'ai beaucoup apprécié, alors lorsque Cécile d'Hachette-BlackMoon nous a proposer de découvrir Absences, l'hésitation n'a pas été très longue. 

De sa plume unique, Lauren Oliver nous fait découvrir le quotidien de deux soeurs après un accident de voiture qui les aura chamboulé bien plus que l'on peut le penser. Dara, l'aînée du duo, se gorge de colère et commence une petite rébellion, principalement envers ses parents, s'en voulant énormément des conséquences. Nick, la cadette, marquée physiquement par cet évènement, fait preuve d'une grande maturité, de mon point de vue. Mais la disparition de cette dernière va chambouler une famille entière !

La mise en place de l'histoire avec le point de vue des deux soeurs, chacune son tour, après l'accident a été assez long à mon goût, mais très intéressant. Le comportement de Dara, comme de Nick, a bien changer face à un tel évènement, ce qui perturbe aussi leurs parents, mais cela cache bien des secrets, des envies, un masque pour encaisser tout cela plus facilement, une façade. 
J'ai apprécié également la forme du texte qui se fait sous bride de journaux intimes de ces demoiselles, ayant donc leurs profonds sentiments sur leurs vies, leurs ressentis, etc. L'alternance entre Dara et Nick donne un rythme de lecture, mais lorsqu'il faut fermer le roman pour X ou Y raison, comme manger ou dormir, il faut un petit temps d'adaptation pour se remettre dans le bain et se remémorer ce qu'il s'est passé avant notre pause. 
L'intrigue qui tourne autour de cette famille est aussi rythmée par les rebondissements, les découvertes que nous faisons au fil des pages, cela nous tient en haleine au point d'avoir le souffle coupé lors des dernières révélations ! 

Je ne regrette absolument pas cette lecture, j'apprécie de plus en plus l'auteure et ses univers du coup, car Absences et Delirium sont bien à part, elle s'engage sur différents chemins, mais le résultat est le même, donc j'en suis ravie. J'ai dans l'idée de rattraper mon retard sur ces ouvrages et vous faire partager mes ressentis, la hâte étant là, j'espère avoir pu vous donner également l'envie d'y plonger, une auteure méritante et peu connue en France, il faut changer cela !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺