6 mars 2018

#Payetonauteur

Bonjour, bonjour !


Cela fait maintenant une poignée de jour que nous suivons ce hastag #Payetonauteur concernant le Salon Livre Paris qui ne rémunère pas tous les auteurs lors de conférence, table ronde et autres interventions en dehors des dédicaces. Si j'ai fait quelques retweet ou un post facebook, j'ai de plus en plus envie de m'exprimer !

Attention


Ce grand salon était, avant tout ça, une grande étape que je souhaitais faire plus que tout au monde ! J'avais même songé à inviter ma mère l'an prochain pour son anniversaire (tombant quelques jours après) en tant que grande fan et la raison de ma passion.
Je dois dire que depuis le début de ce hastag, ce projet a été abandonné et je n'y mettrais pas les pieds tant qu'il n'y aura pas de changements.

Je suis en colère.
Image result for gif hungry



Je ne comprends toujours pas qu'en 2018, il y est encore autant de combats à menés et donc non-acquis dans notre société.
Ne pas être payé pour un travail. Comment est-ce encore possible ?! Un auteur passe des heures entières, des journées, des week-ends et même des années sur un projet, un bébé, son roman ♥ Il y met son coeur, son âme, ses tripes, sa vie dedans et c'est ce que l'on aime en tant que lecteur, c'est ce qui nous fait tomber amoureux de ces personnes - de mon côté, la liste est longue ♥ - alors quand j'apprends que si le lecteur paie 10€ l'entrée pour une journée, sans compter le parking (à peu près 40€ la journée), l'essence, les repas et tout ce qui est à côté pour ne serait-ce qu'une journée de bonheur, RIEN DE TOUT CELA ne sera pour soutenir la ou les personnes qu'il/elle est venu voir ?! Non, mais sérieusement. Dans quel monde on vit ! A partir de la vidéo de Cy, une auteure, j'ai également appris que Salon Livre Paris préférait louer des plantes.

Image result for gif wtf


En tant que blogueuse, je soutien tous les auteurs, leur travail et j'ai un profond respect pour ce qu'il font, alors quand ils se font rouler dans la farine, publiquement, par un grand rassemblement qui, à mes yeux devant au moins avoir le même respect, je sors les crocs et je l'ouvre. Je ne suis pas prête de lâcher l'affaire et je suivrais celle-ci de très très très près ! donc attendez-vous à être inondés sur les réseaux sociaux et surtout Twitter. Je m'en excuses, mais c'est pour la bonne cause ☺


En attendant, #PAYETONAUTEUR


Source : Twitter de Nico Bailly


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺