30 mars 2018

Ces jours qui disparaissent

Image result for ces jours qui disparaissent

Auteur : Timothé Le Boucher
Editions : Glénat
Collection : 1000 Feuilles
Nombre de pages : 192 pages
Date de parution : 13 Septembre 2017
Format : Grand





Une course poursuite contre le temps perdu... Que feriez-vous si d'un coup vous vous aperceviez que vous ne vivez plus qu'un jour sur deux ? C'est ce qui arrive à Lubin Maréchal, un jeune homme d'une vingtaine d'années qui, sans qu'il n'en ait le moindre souvenir, se réveille chaque matin alors qu'un jour entier vient de s'écouler. Il découvre alors que pendant ces absences, une autre personnalité prend possession de son corps. Un autre lui-même avec un caractère bien différent du sien, menant une vie qui n'a rien à voir. Pour organiser cette cohabitation corporelle et temporelle, Lubin se met en tête de communiquer avec son autre , par caméra interposée. Mais petit à petit, l'alter ego prend le dessus et possède le corps de Lubin de plus en plus longtemps, ce dernier s'évaporant progressivement dans le temps... Qui sait combien de jours il lui reste à vivre avant de disparaître totalement ? Au-delà d'un récit fantastique totalement prenant, Ces Jours qui disparaissent, roman graphique en couleurs de 200 pages à la personnalité très marquée, pose des questions fortes sur l'identité, la dualité de l'être et le rapport entre le corps et l'esprit. Tout du long, le lecteur se demande si Lubin disparait vraiment ou s'il est atteint de schizophrénie. Évidemment, le jeune et talentueux Timothé Le Boucher, qui signe ici son troisième ouvrage, se garde bien d'y répondre... Et si ce personnage qui en chasse un autre était tout simplement l'homme adulte qui, petit à petit, chasse l'enfant qui est en lui ?
"


Grâce à Priceminister et Glénat, j'ai eu l'occasion de découvrir Ces jours qui disparaissent dans le cadre du #1Blog1BD !
J'ai tout de suite été impressionnée par l'épaisseur de la BD, m'attendant à quelque chose de fin, rapide à lire, j'ai pu avoir un sacré bébé entre les mains : 192 pages !


Nous rencontrons Lubin, un jeune homme acrobate qui mène une vie des plus calme et normale. Après s'être cogné violament la tête, il s'apperçoit qu'il loupe une journée complète, puis une autre, ne vivant qu'une journée sur deux. Un sacré sommeil à rattraper ? Non, car rapidement, son entourage lui demande des explications sur son comportement, entièrement différent de la veille (journée dont il ne possède aucun souvenir). De fil en aiguille, nous allons aller au plus profond de ce mystère !


Enormément de questions se posent au cours de la lecture et nous avons une énorme envie de connaître le fin mot de l'histoire, sans forcément connaître le dénouement, mais simplement savoir ce qui arrive à Lubin ! Mettre un mot sur ce phénomène.
En toute franchise, je m'attendais à un Happy End, une histoire cousue comme on peut en croiser partout, mais c'était sous-estimer le génie de Timothé Le Boucher qui nous transporte réelement dans une histoire aussi tordue que magnifique !
Je me suis attachée rapidement à Lubin, dès lors que l'on sent bien sa détresse, mais aussi à son entourage, son mode de vie. Les nombreux rebondissements sont incroyable et on ne peut qu'avoir de la compassion pour lui !


Depuis ma première lecture, j'ai du conseiller cette bande dessinée au moins une dizaine de fois dans mon entourage, notamment ceux qui n'aiment pas tellement la lecture, un bon compris ! et je pense la relire afin de savoir si l'auteur nous laisse déjà des indices. Il y en a forcément, non ?


Bref, pas besoin d'en rajouter encore et toujours : Un coup de coeur pour moi ! Je la recommande chaudement, à s'offrir ou offrir sans hésiter ♥


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺