25 juin 2013

Belle et Sébastien


Auteur : Nicolas Vanier
Nombre de pages : 
Editions : Xo Editions

~ Résumé ~ 

1943. Dans un village au coeur des Alpes, les troupes allemandes font régner la peur. Malgré tout, certains s'organisent et résistent... Alors qu'Angélina, la belle boulangère, doit fournir coûte que coûte du pain aux Allemands, le docteur Guillaume, lui, fait passer la frontière en montage à des juifs persécutés. Le lieutenant allemand Peter Braun le sait et cherche à démasquer les fugitifs et leur guide.
A cette périlleuse passe d'armes s'ajoute une rivalité entre les deux hommes au sujet d'Angélina ... Pendant ce temps, le village tout entier s'est ligué contre Belle, la chienne des Pyrénées. Est-elle bien cet animal errant qui égorge les moutons ? 
Sébastien, l'enfant des montagnes, s'est promis de la défendre, de la sauver, alors que tous se sont unis contre "la Bête". Au coeur de la montagne magnifique et parfois terrifiante se noue un drame que seule l'amitié pourra déjouer. Si Sébastien parvient à vaincre les préjugés des hommes ...

~ Mon avis ~

Parmi tous les bouquins auxquels j'avais postulé pour la dernière Masse Critique de Babélio, au moins 8 ou 9, j'ai été sélectionnée pour celui ci. Je l'avais sélectionnée en pensant me replonger dans cette histoire connue de tous et toutes, avant sa sortie au cinéma le 18 décembre. Mais en fait, grosse confusion, j'avais dans la tête l'histoire de Rémi sans famille ... Ce fut donc une belle surprise de découvrir l'histoire. 
Celle-ci se déroule durant une période assez sombre de l'Histoire : La 2nde Guerre Mondiale et plus particulièrement, l'occupation des allemands chez nous, petits français. Cela met directement dans l'ambiance. On entre dans un village où le soutien entre français et juifs est poignant mais ce n'est qu'une partie de l'histoire, l'autre étant la chasse d'organisée après Belle, ce "monstre sanguinaire" qui pourtant va devenir la meilleure amie du petit Sébastien. Une amitié qui met la larmichette à l'oeil. Oui, en ce moment j'ai beaucoup la petite larme à l'oeil, je ne sais pas si ceux sont les hormones qui travaillent ou alors que je deviens beaucoup plus sensible à la plume des auteurs.
Cette histoire est tellement entraînante qu'il ne faut pas s'attendre à décrocher du bouquin avant la fin de celui ci ... Vous êtes prévenus !
Un grand merci à Babélio et aux éditions Xo pour cette confiance et cette découverte !

~ Ma note ~
17/20

1 commentaire:

A ton tour de parler ☺