9 juin 2013

La Fabrique des Mots


Auteur : Erik Orsenna
Nombre de pages : 140 pages
Editions : Stock

~ Résumé ~ 

Il était une fois un dictateur qui trouvait son pays trop bavard. Il était une fois le Capitain, vieux navigateur et collectionneur de dictionnaires. Il était une fois deux soeurs virulentes, l'une aimant le grec et l'autre militante du latin. Il était une fois un trafiquant d'oiseaux rares. Il était une fois un café où les couples se réconcilient, au lieu de divorcer. Il était une fois une mine d'or abandonnée ...
Nous avons créer les mots. Et si les mots, à leur tour, nous inventaient ?

~ Mon avis ~

En me plongeant dans cette histoire, je ne connaissais pas du tout le style de l'auteur, Erik Orsenna et encore moins l'illustratrice, Camille Chevrillon
Du côté de l'histoire, nous sommes invités calmement à y rentrer à travers les mots de Jeanne. Elle nous raconte ce qu'elle a pu vivre sur sa petite île lorsqu'elle avait "10 ans et quelques mois", pour la reprendre mot à mot. Nécrole, le dictateur de cette petite île, décide sur un coup de tête de bannir des mots pour n'en garder que douze, des verbes seulement, trouvant que son peuple est trop bavard, utilisant trop de mots inutiles à son goût. " Naître, manger, pisser, dormir, acclamer, boire, déféquer, divorcer, se marier, travailler,  vieillir et mourir". Sauf que cette envie soudaine ne plaît à personne. Surtout pas à Jeanne, amoureuse des histoires et donc des mots, ainsi que toute sa classe et sa maîtresse. Cette petite troupe décide de se battre et pour cela, la maîtresse va leur apprendre l'origine des mots et leur signification. 
Une belle plongée dans notre passé avec un mélange de toute origine, grecque, latine, arabe, bretonne, russe et j'en passe. Même si pour la plupart des mots, je connaissais brièvement leur signification et/ou leur origine, j'ai pu sortir de ce bouquin avec quelques nouveaux mots à mon actif et je dormirais moins bête ce soir.
Je conseille ce petit voyage pour toutes les passionnées des mots, si jamais vous avez quelques heures dans une salle d'attente, durant le train, que sais-je !
Je ne pouvais terminer mon avis sans passer à côté des petites illustrations. On en retrouve des petites par-ci, par là et parfois sur deux pages entières. Des petites surprises qui attirent l'oeil. On se doit de stopper la phrase en cours pour admirer ce que nous dit Camille Chevrillon. Pleins de couleurs, exotiques, entremêlant les animaux, les personnages et les mots. Adorables comme tout !

Je tiens à remercier les Editions Stock pour la découverte de ce petit bijoux, sans leur concours sur Twitter, je serais passé à côté !

~ Ma note ~
♥♥♥♥

2 commentaires:

  1. J'avais déjà entendu parler de l'auteur, mais je ne connaissais pas ce livre, qui m'a l'air très sympa en effet ! Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai vu aujourd'hui mais j'arrive plus à me souvenir ou, le titre m'avait intriguém, mais je n'ai pas pris le temps de m'arreter. J'aurais peut-etre du...

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺