1 janv. 2018

Loin de Berkley Hall

Couverture Loin de Berkley hall

Auteure : Coralie Khong-Pascaud
Editions : City
Collection : Historique
Nombre de pages : 221 pages
Date de parution : 06 Septembre 2017
Format : Grand





Angleterre, 1911.
Alors que sa sœur cadette s'apprête à faire son entrée dans la bonne société à l'occasion du bal des débutantes, Lady Catherine Davenport sème le trouble sur le domaine familial de Berkley Hall en refusant de se marier.
Éprise de liberté et de reconnaissance, Lady Catherine se rapproche de Lydia, une femme de chambre au caractère bien trempé et qui a du mal à supporter sa condition de domestique. Ensemble, elles vont décider d'un tout autre chemin…

"

Ce n'est pas pour nous faire prendre un coup de vieux à toutes les deux, mais Coralie est l'une des premières personnes que j'ai suivi sur Twitter et j'adore échanger avec ou suivre son blog, j'ai donc été plus que ravie d'apprendre qu'elle allait au bout de son rêve et de son roman en étant publiée ! Je n'ai donc pas hésité une seule seconde et j'ai foncé lors des candidatures pour les blogueuses partenaires ☺ Je remercie donc chaleureusement les éditions City pour l'acceptation ♥


Ce roman regroupe deux sujets que j'adore lire ou même regarder dans les films et les séries. Tout d'abord, la période. Le début du XXème siècle est, je trouve, l'une des périodes de l'Histoire la plus intéressante, par le gros coup de pouce dans l'évolution de notre quotidien, mais aussi par tous ces génies qui ont vu le jour.
Ensuite, vient la condition de la femme et les luttes pour certaines, comme ici pour nos deux héroïnes, Lady Catherine et Lydia.


Par leurs titres, on ressent déjà les différences au niveau des classes sociales et à juste titre. Lady Catherine est de la haute société, où les apparences prônent sur ce qu'il se passe dans la tête et à son âge, elle devrait être mariée, prête à fonder une famille, mais ce n'est pas ce qu'elle souhaite, du moins, pas un mariage forcée comme le souhaite son père. De son côté, Lydia est une domestique, ce qui signifie une moins que rien pour ceux qui l'embauche, mais qui doit faire toutes les tâches dans la journée et les répéter jour après jour. Aucune de ces femmes ne supporte sa condition et souhaite la changer, un combat commun qui fera bien du bruit aussi bien dans les soirées mondaines que dans les cuisines !


J'ai beaucoup apprécié le décor, tout comme les personnages et leur évolution, mais je dois dire que j'ai plus été impressionnée par la plume de l'auteure qui m'a fait lire le roman en à peine quelques heures, sans tellement m'en rendre compte. Je ne faisais pas que lire, je regardais l'histoire et ayant des airs de Downton Abbey, ce ne fut qu'un plaisir à 300%
Ce roman n'a pas de période pour se lire et c'est génial ! On peut parfaitement l'apprécié au coin de la cheminée avec un café chaud, comme au soleil durant la bronzette, je ne peux donc que vous dire de le lire dès que l'occasion se présente et/ou de l'offrir pour un pur moment de bonheur ♥




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺