23 oct. 2015

Surtout ne mens pas



V.O. : -
Auteure : Elena Sender
Nationnalité : Française
Traduction : -
Editions : XO
Collection : -
Nombre de pages : 350 pages
Date de parution : 24 Septembre 2015


"

Elle est une violoniste virtuose. Il est un chercheur islandais de renom, spécialisé dans l’étude du cerveau. Laura et Erik vivent à Paris. Un couple uni, passionné, admiré. Jusqu’à cette fête, pour les quarante ans d’Erik. Il est retrouvé inconscient, pendu à un fil barbelé. Suicide ? Tentative de meurtre ? Tout réussissait à Erik qui venait d’isoler une molécule révolutionnaire agissant sur le cerveau. Pour Laura, le monde s’écroule. Quelles recherches menait précisément Erik ? Elle découvre qu’il avait d’étranges fréquentations. On la poursuit, on la traque dans les rues de Paris. Sa vie est en danger. Autour d’elle, des hommes sont abattus. Dans sa quête de vérité, elle se retrouve plongée dans un monde de terreur. Avant de sombrer dans le coma, Erik avait laissé un texto à Laura : « Plus possible de vivre dans le mensonge… »

"


Grâce à Livraddict et à XO éditions, que je remercie fortement, j'ai eu l'occasion de lire ce roman, sorti seulement le mois dernier dans nos librairie. Ce thriller m'a tout d'abord attiré par son visu, cette couverture qui, je trouve, regroupe bien l'histoire en elle-même tout en laissant planer une sensation de curiosité qui fait place à l'envie de lire. 

Laura et Erik sont en couple et heureux ensemble, jusqu'au moment où Erik laisse un petit mot avant d'être retrouvé pendu au bout d'un fil barbelé. Laura va comprendre que sa vie est sur le point de changer pour toujours, allant de découvertes en découvertes, elle mène une enquête dont les réponses ne sont pas forcément agréables à entendre ...

Découvrant l'auteure, malgré que ce soit son troisième roman, et donc son univers, je dois dire qu'Elena Sender ne mâche pas ses mots et n'aime pas faire patienter le lecteur. Dès la fin du premier chapitre, nous sommes plongés dans l'intrigue de l'histoire, aussi perdus que Laura, mais bien dedans ! Elena Sender amène le lecteur là où elle désire, lui laissant penser avoir trouver le coupable et le "Pourquoi du comment", très malin, une finesse que j'apprécie. 

Pour comprendre le déroulement de l'histoire actuelle, l'auteure a eu la bonne idée de faire des chapitres Flash-Back tournant autour de ce gène découvert par Erik, donnant un peu de piquant à l'histoire, mais surtout permettant de savoir pourquoi Erik est devenu un tel homme. Et cette fin de roman ... Honnêtement, j'en voulais encore ! Il y a de quoi poursuivre, mais une épreuve peu évidente pour l'auteure car elle serait attendu au tournant pour que cette éventuelle suite soit à la hauteur de ce livre...

J'ai eu un coup de coeur pour Laura, cette femme douce qui ne vit que pour sa musique, le violoncelle, et son mari, Erik, va se voir plonger dans un délire monstrueux de projets scientifiques, réglement de compte et des Ecossais à gogo ! (J'avoue que grâce aux origines écossaises d'Erik, j'ai appris à dire "Je t'aime" Eg elska thig ☺) 
Courageuse et déterminée, elle va découvrir le véritable visage de cet homme qu'elle pensait connaître, comme quoi, il faut se méfier des apparences ...

Ce roman a donc été une lecture plus qu'agréable, mais je peux pas parler d'un coup de coeur, bien qu'il s'en rapproche. Encore une fois, le polar français me séduit, contrairement au polar américain (VIVE LES FRANCAIS ! ♥) et Elena Sender entre dans la catégorie "Auteur(e) à suivre" sans hésitation. Alors pour ceux et celles m'ayant déjà parler de ce roman, je confirme qu'il est à savourer et que XO Editions choisit parfaitement bien ses sorties, à ne pas louper !





1 commentaire:

A ton tour de parler ☺