Et tu entendras le bruit de l'eau

Couverture Et tu entendras le bruit de l'eau

Auteure : Sophie Jomain
Editions : Harlequin
Collection : &H
Nombre de pages : 378 pages
Date de parution : 06 Mars 2019
Format : Numérique





Marion Verrier est Fendie Miller. Ou plutôt Fendie Miller est Marion Verrier. Elle ne sait plus trop… Est-elle vraiment devenue cette journaliste assoiffée de scoops que plus rien n’émerveille ? Poussée à bout, Marion craque et décide de s’échapper en baie de Somme. Un bungalow cosy perdu dans la nature pour se retrouver et réfléchir à ce qu’elle va faire de sa vie, voilà tout ce à quoi elle aspire. Mais, au « Bruit de l’eau », Marion découvre qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait ; quelqu’un d’autre a choisi l’écolodge pour s’isoler du monde. Un homme, mystérieux et solitaire, que le destin n’aura de cesse de remettre sur sa route.

"


Pour ce roman, c'est en suivant l'auteure sur les réseaux sociaux (en tant que grande fan) que j'ai pu pré-craquer sur cette parution. En le croisant sur NetGalley, je me suis dit que c'était une bonne façon de succomber et de vous en parler ♥ Je remercie donc NetGalley et Harlequin pour cette opportunité ☺



La plume de Sophie Jomain nous entraine, cette fois-ci, auprès de Marion alias Fendie, journaliste douée dans son domaine et toujours à l'affût d'un scoop ! mais elle atteint sa limité et décide de prendre un gros bol d'air frais et se rapprocher d'un coin calme, paisible, proche de la Nature. Pendant son séjour, elle fera la connaissance de plusieurs personnages, tout aussi attachant (qu'elle) les uns que les autres et parfois totalement éloigné d'elle. Je pense notamment à Ben, personnage clé, d'abord brute, qui ne mâche pas ses mots, mais qui, au fond, n'a rien de mauvais et laisse son vrai visage s'apprécier au fil des pages et des rencontres. 


Ce roman n'a rien d'une romance sur un plateau d'argent, c'est plutôt et avant tout, un gros cri concernant notre acutalité : La planète, les obligations de chacun à l'heure actuelle, etc. Je pense que nous sommes un peu tous comme Marion : On se fixe des objectifs pour entrer dans le moule de la société, toujours plus. On ne prends pas le temps de souffler et encore moins d'écouter notre planète qui se meurt. Oui, ce discours est de plus en plus fréquent, car les limites de notre boule bleue se réduisent considérablement. Il est quand même très agréable de voir que la Nature nous apporte tellement, surtout une zénitude qui ne se calcule pas, mais s'apprécie. C'est ce que tente de nous transmettre Sophie Jomain, au travers ces personnages, cette mise en scène autour d'eux pour nous prévenir, nous aider, nous faire voyager, nous ouvrir les yeux.



Une lecture qui reste dans les mémoires, une idée qui mérite d'être transmise, donc à lire sans aucune modération, été comme hiver et crier ensemble face à la détresse de notre mère Nature ♥





Commentaires

  1. Oh oui, je vois passer beaucoup la couverture et je me demandais ce que ça donnait

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela donne une magnifique histoire, de bonnes valeurs transmises, un régal ! Parfait pour cet été ♥

      Supprimer
  2. Pourquoi pas, ton avis me tente bien :) !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une lecture aux beaux messages, donc à lire à l'occasion ☺

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺

Posts les plus consultés de ce blog

C'est Lundi, que lisez-vous ? #173

Tout plaquer et aller prendre un bain (Mes petits moments)

C'est Lundi, que lisez-vous ? #174