4 mai 2018

Félicity Atcock, tome 6 - Les anges voient rouge

Couverture Felicity Atcock, tome 6 : Les anges voient rouge

Autrice : Sophie Jomain
Editions : J'ai Lu pour elle
Collection : Crépuscule
Nombre de pages : 314 pages
Date de parution : 27 Septembre 2017
Saga : Félicity Atcock
Nombre de tomes : 6
Format : Poche






« J'ai vraiment pas de bol, il aura suffi d'une morsure, d'une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a com­mencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu'il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s'enterrer dans mon jardin, sera mon hé­ros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d'avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » Sauf qu'en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu'on en attire d'autres… à plumes. Tome 6 : dernier tome de la série, qu'arrivera-t-il encore à notre héroïne ?
"


Et voilà, nous y sommes ! Sixième et dernier tome de cette saga. Je me souviens encore de toute l'excitation de commencer, de découvrir. Au fil des tomes, mon amour pour Félicity et sa troupe n'a cessé d'augmenter, mais ce dernier tome est un bouquet final ... sans trop l'être !


Alors non, il n'est pas en dessous de mes attentes, ni même en dessous de tous les autres, bien au contraire.



Après le sacré rebondissements du tome 5, concernant un des personnages importants de l'histoire, notre héroïne décide de remonter ses manches et tout faire pour le sauver, comme elle l'aurait fait pour chacun des membres de son entourage. Seul petit hic, après Satan, c'est au tour de Dieu de s'en mêler ... A force d'en entendre parler, on finit par le croiser. D'ailleurs, j'ai beaucoup apprécier la façon dont il est amener et ce qu'il représente. Non pas le Dieu tout puissant qui n'est qu'Amour et bonté, mais un vieux bonhomme qui met (encore) des batons dans les roues du carrosse de notre belle Félicity.


On peut dire que la demoiselle a beaucoup de chose à gérer : Adam, Stan, Terrence, les Entre-Deux, son père, Satan, Dieu ... Un beau monde qui finira par la rendre dingue. Mais depuis le début de la série, Félicity a bien changé, elle a pris confiance en elle et même si elle ne sait pas trop par où commencer, toutes les pièces du puzzle géant de sa vie s'emboiîtent parfaitement bien.


Il est facile de deviner que ce tome n'est pas d'un calme plat. En dehors de l'action, c'est surtout notre petit coeur qui prend un coup. Bien que je sois habituée (sans l'être) aux fins de tomes qui sont dignes d'une épreuve émotionnelles intenses, celle-ci est mille fois pire, car je n'ai pas la suite entre les mains. Je ne peux pas me jeter dessus ou juste me rassurer en disant qu'en cas de coup de mou, je peux "toucher" la suite. Là, rien. Enfin, à quelques détails près. Il y a quelques jours, j'ai pu rencontrer Sophie Jomain, à Montaigu, et je lui ai posé la question : Est-ce qu'il y aura une suite ? Et si je ne montre aucun signe d'une détresse intense, que je prends plutôt bien cette fin, c'est que ... Patience.


Je ne fais donc pas d'adieux à ces personnages, juste un au revoir. Je remercie sincèrement Sophie Jomain d'avoir eu l'idée, d'avoir mis tout ceci sur papier, d'avoir été au bout de son projet. Félicity Atcock est LA série d'Urban Fantasy à la française que je garderais précieusement et que je ne cesserais de recommander ♥ Un coup de coeur général ! De A à Z, cette série est parfaite. Bon, sauf peut-être le sujet S(tan), mais je suis de la team Terrence jusqu'au bout ☺










- Les autres tomes -

Couverture Felicity Atcock, tome 1 : Les anges mordent aussi Couverture Felicity Atcock, tome 2 : Les anges ont la dent dure Couverture Felicity Atcock, tome 3 : Les anges sont de mauvais poil Couverture Felicity Atcock, tome 4 : Les anges sont sans merci Couverture Felicity Atcock, tome 5 : Les anges battent la campagne

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺