3 nov. 2017

American Gods


Auteur : Neil Gaiman
Editions : Au diable vauvert
Collection : Littérature étrangère
Nombre de pages : 672 pages
Date de parution : 18 Octobre 2017
Format : Grand






À peine sorti de prison, Ombre apprend que sa femme et son meilleur ami viennent de mourir dans un accident de voiture et qu’ils étaient amants. Seul et désemparé, il accepte de travailler pour l’énigmatique Voyageur qui se prétend Roi de l’Amérique. Entraîné dans une aventure où ceux qu’il rencontre semblent en savoir plus sur ses origines que lui-même, Ombre va découvrir que son rôle dans les desseins de Voyageur est bien plus dangereux qu’il aurait pu l’imaginer. Car, alors que menace un orage d’apocalypse, se prépare une guerre sans merci entre les anciens dieux saxons des premiers migrants, passés à la postérité sous les traits des super-héros de comics, et les nouveaux dieux barbares de la technologie et du consumérisme qui prospèrent aujourd’hui en Amérique…
"


J'ai entendu parler de Neil Gaiman après avoir dévoré la saison 1 de American Gods et quand j'ai su que c'était tiré d'un roman, il est entré directement dans ma liste des envies ! C'est pourquoi, je remercie chaleureusement Anaïs de l'agence Anne et Arnaud, ainsi que les éditions Au diable vauvert de m'avoir offert une opportunité de le lire ♥



En débutant ma lecture, je connaissais donc brièvement l'histoire et pendant un temps, je n'ai pas pu m'empêcher de comparer le livre et la série, mais surtout les têtes des acteurs n'ont pas quitter le nom des personnages !



Nous avons donc Ombre Moon, sortant tout juste de taule, qui tente de se reconstruire en se projetant dans une ie classique auprès de sa femme, désirant bosser avec son meilleur ami, mais quand ces deux-là décèdent brutalement lors d'un accident de voiture, Ombre se retrouve seul. C'est alors qu'il croisera le chemin de Voyageur, un homme très étrange qui l'embauchera pour un boulot des plus uniques. Une aventure qui plongera Ombre dans un univers de Dieux en colère, ancienne et nouvelle génération s'affrontant sur le territoire américain.


Comme je le disais, j'ai eu la tête des acteurs durant ma lecture et je tenais à vous les présenter. 
Voyageur est incarné par l'excellent Iane Shane, donc le charisme correspond parfaitement au personnage. Il a dans son regard un petit côté sournois que l'on peut associer à son statut et sa looooongue vie ! C'est un personnage que j'ai apprécié, par sa façon de communiquer ces messages, il laisse à Ombre et au lecteur, le plaisir de chercher la réponse, la trouver par soit-même


Image result for american gods voyageur



Et donc, nous avons Ombre. LE personnage totalement graou que l'on a envie d'épauler durant ce changement de vie. Dans la série, il est interprété par Ricky Whittle ! Déjà qu'il me faisait craquer dans The 100 ...

Image result for ricky whittle american gods

Bref. 



Bien entendu, le roman n'est pas seulement un apperçu de la série, cela serait plutôt l'inverse ! Il y a donc eu une barrière que j'ai dépassée, me plongeant dans l'inconnu total et j'ai fortement apprécié de A à Z !
Neil Gaiman a un don pour mélanger les légendes des temps anciens, des dieux d'aujourd'hui et tout ceci dans un monde qui est le notre.
Bien que le roman soit un beau pavé, l'histoire se lit toute seule, une fluidité qui m'a épaté et qui a fait durer le roman deux journées seulement ...



C'est donc une petite pépite qui vous attends en librairie depuis le 18 Octobre et je sais déjà qu'il peut intéresser les amoureux de mythologie, comme de fantastique ! Une plume à découvrir ou redécouvrir dans une nouvelle édition dont le livre-objet embellira votre bibliothèque ♥



3 commentaires:

  1. J'ai lu le résumé et Il donne trop trop envie !!!! Je ne connaissais pas du tout La série non plus Et je vais m'y mettre, surtout avec les acteurs présents *-* Le livre a l'air très sympa en plus, merci pour la découverte :) !

    RépondreSupprimer
  2. Un jour, il sera mien... Enfin à Noël, si tout va bien ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu qu'un seul livre de Neil Gaiman et je n'avais pas trop accroché à son style. Il faudrait que je lui donne une seconde chance et pourquoi pas avec American Gods.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺