10 mai 2014

Roman d'Horreur, tome 2 - Entrez dans l'enfer de la peur


Auteur : Arthur Ténor
Editions : Scrinéo
Nombre de pages : 224 pages
Genre : Jeunesse

À la mort de son grand-père archéologue, Sophia, une collégienne de 4ème, hérite d’une amulette égyptienne représentant deux mains enlacées : l’une évoquant la « Voie de la main droite », et la seconde « La Voie de la main gauche ».Quand elle passe un des anneaux à son doigt, un nouveau monde s’ouvre à elle, des plus fascinants, alors que le second anneau prend possession d’un de ses camarades de classe, Léonard, semblant le rendre de plus en plus maléfique. Garçon solitaire, complexé et maltraité par les jeunes de son quartier, il n'aura désormais de cesse que Sophia lui remette le second anneau car réunis, ils lui permettront ni plus ni moins de devenir le Maître du monde ! Mais il ne peut obtenir l’anneau que si Sophia le lui cède. Pour la faire craquer, sa stratégie est simple et tient en une formule : « Bienvenue dans l'enfer de la peur »... Mais souvent dans les histoires de malices et de maléfices, le retour de flammes peut-être redoutable….


Ayant beaucoup entendu parlé de l'auteur, Arthur Ténor, ses romans m'intriguaient et j'ai eu la chance d'être sélectionnée lors d'un partenariat avec Livraddict donc avant de commencer le cœur de la chronique, je voudrais les remercier, ainsi que les Editions Scrinéo pour leur générosité !

En voyant l'épaisseur du roman, je me suis dit que je n'allais pas mettre longtemps à le lire, mais en voyant la taille de l'écriture, ça allait être encore plus rapide ! Et au final, oui, je l'ai dévoré en à peine une heure, mais ceci ne fait pas tout, l'histoire en elle-même aide très bien à faire dérouler les pages !

Nous rencontrons Sophia juste après le décès de son grand-père. Pour se rendre utile, Léonard, un jeune homme timide mais fou amoureux de la demoiselle, lui apporte les devoirs en retard, mais ayant l'archéologie en commun avec Sophia, ils décident tous deux de regarder en détails une amulette égyptienne et c'est là que tout commence. Chacun se retrouve avec un anneau, porteur d'une destinée, pas forcément bénéfique ...

Sophia et Léonard, se retrouvant ennemi, Jour & Nuit, Bien contre Mal, sont deux personnages très bien détaillés, très bien construits. Sophia tient compte des origines de son prénom (sagesse en grec) et va tout faire pour sauver Léonard malgré les épreuves qu'elle vient de traverser. On peut remarquer par la suite qu'elle utilise beaucoup ses capacités intellectuelles ce qui peut changer des héroïnes fonçant d'abord et ensuite, on réfléchit. Mais je n'ai pas pu m'identifier à elle.
Léonard, timide et sentimentale, se voit sombrer dans le côté obscur poussé par sa situation précaire, son environnement peu glorieux ... Même si par la suite, son entourage se composera de grands personnages de l'Histoire, Léonard nous surprendra par ses choix. Avec ce personnage, nos sentiments font yo-yo : un coup, on l'admire pour son courage, un coup, on a envie de le claquer pour le faire redescendre de son nuage diabolique !

Je dois avouer que le début m'a fait un peu peur. Le style omniprésent est assez nouveau pour moi et connaître les pensées de tous les personnages créer un manque de suspens qui peut rendre encore plus accro, mais au final, on s'y fait très rapidement, et même, on en redemande ! Sachant qu'il n'y a que deux personnages principaux ayant les mêmes soucis, ce n'est pas trop dépaysant.
Un petit hic, toutefois, la formulation des phrases, le côté simple des personnages me fait penser à un public jeune, je le situe plus dans les 12/15 ans. Ce qui donne un petit côté enfantin, mais qui plaît pour les moins jeunes comme moi !

Par contre, le plus gros point positif de ce roman est tout ce côté historique qui s'étale sur les 200 pages. Que ce soit les grands noms comme la Comtesse Bathory ou alors les histoires d'an temps telle qu'Orphée qui m'on fait ressortir du livre avec des connaissances en plus !

Pour conclure, un grand merci à Arthur Ténor pour ce bon moment en compagnie des deux jeunes gens, pour ses moments de culture et pour ce travail soigneux et détaillé ! Si vous n'avez pas encore eu l'occasion ou si vous connaissez des adolescents souhaitant démarrer dans le monde de la lecture : foncez ! Ce qui est sûr, de mon côté, je n'hésiterais pas à lire les autres ouvrages de cet auteur.





2 commentaires:

  1. Oh je ne connaissais pas du tout mais du coup tu m'intrigues assez que ce soit au niveau de l'histoire ou des personnages.

    RépondreSupprimer
  2. je ne connaissais pas non plus mais c'est vrai que ta chronique est intrigante !

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺