1 mai 2014

Vivants / Warm Bodies


Auteur : Isaac Marion
Editions : Livre de poche
Collection : - 
Nombre de pages : 336 pages
Genre : Romance - Fantastique
Date de sortie : 03 Juillet 2013



R est un zombie. Il n'a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve. Dans les ruines d'une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C'est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C'est le début d'une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse. Ce n'était jamais arrivé, R bafoue les règles des Vivants et des Morts. Il veut respirer de nouveau, il veut vivre et Julie va l'aider. Mais leur monde ne se laissera pas transformer sans combattre.

Après avoir vu l'adaptation au cinéma, j'ai eu l'envie irrésistible de lire le livre afin d'en profiter encore mais aussi de replonger dans cet univers.

L'histoire se déroule à travers R, un zombie assez particulier vu qu'il a quelque bref souvenirs de sa vie d'humain, il a un reste d'intelligence qui lui permet de comprendre sa vie actuelle, son fonctionnement et d'avoir un semblant de vie sociale avec d'autre zombies dans le même cas que lui. Notamment son meilleur ami, M. 

J'ai eu un peu de mal avec ce type de zombie, mangeant par faim (acte humain ?) mais s'en voulant de leur geste. Soit on est mort, soit on ne l'est pas. Ce que l'on peut découvrir également c'est ses pensées qui fusent pour n'importe quel sujet, surtout le comportement de M avec les demoiselles zombies, ce qui va introduire l'absence de sexe après la mort mais quand même l'envie de séduire. 
Par contre, l'idée d'avoir des souvenirs des "victimes" en mangeant un bout de leur cerveau est une très bonne idée, donnant un brin de rêves ! Mais aussi de permettre une meilleure approche de la suite : L'arrivée de Julie. La belle demoiselle humaine qui va faire chavirer notre petit zombie chéri. 
J'ai eu un gros fou rire en m'apercevant de ceci (J'espère ne pas vous gâcher la surprise avec cette révélation) : nos deux héros, dont l'amour est interdit des deux côtés, ont pour initiales : R & J

L'originalité du roman a été un gros plus mais aussi un gros moins. Etant adepte des films, séries ou livres sur de méchants zombies dévoreurs de cerveau frais, ce type de zombie n'a pas fait chavirer mon opinion mais en tant que femme fleur bleue, j'ai trouvé cela mignon !

L'histoire se déroulant du point de vue d'un zombie ne pouvant pas discuter énormément, nous rencontrons très peu de dialogue et donc beaucoup de descriptions, de pensées, ce qui donne à l'histoire un côté plat, long, très peu d'action, du moins avant l'arrivée de Julie et son père. 

En conclusion, un avis mitigé sur une histoire qui m'a quand même donné envie de la revoir, je suis compliquée n'est-ce pas ? Je peux vous conseiller ce bouquin si vous chercher un gentil zombie (après la mode du gentil vampire), une belle histoire d'amour mais je vous le déconseille sur vous chercher de grosses boucheries pleines d'hémoglobine !




3 commentaires:

  1. je suis assez curieuse de celui ci, mais je crois que j'ai le film, je me dis que je tenterais peut etre avant pour voir.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai préféré le film au livre, personnellement. Mais j'ai bien aimé le livre aussi, pour les mêmes raisons que toi. Pourtant, je suis quelqu'un qui adore les livres avec du sang et des cadavres partout. Rien qu'en regardant la couverture, je me suis dis que je n'allais pas être séduite de ce côté là. Néanmoins, du zombie sentimental, c'est plutôt sympas. :)

    RépondreSupprimer
  3. j'ai été voir le film au cinéma et je l'avais trouvé original et très drôle, je tenterais peut être le livre

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺