16 mai 2014

Cinquante nuances de Grey, tome 1


V.O. : Fifty Shades, book 1
Auteure : E.L. James
Editions : J.C Lattès
Nombre de pages : 551 pages
Date de sortie : 12 Avril 2012
Genre :  Erotique
Format : Papier

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…




Et oui, déjà un an que ce livre est sorti, que cette saga a fait couler de l'encre, parfois pour crier au scandale et je peux vous assurer qu'il m'a beaucoup intrigué. Lorsqu'une amie m'a proposé la trilogie, j'ai vu ça comme une belle occasion de me faire mon avis et là ...

Le drame.

Anastasia ou Ana est une jeune femme comme vous et moi. Un jour, elle croise la route de Christian Grey qui va chambouler, c'est rien de le dire, sa petite vie tranquille et paisible, il va jusqu'à lui faire découvrir une nouvelle facette d'elle, bien enfouie. Jusqu'à là, je n'ai pas trouvé d'originalité, si ce n'est le côté érotique. Cela permettait sûrement à la lectrice de mieux se mettre à la place de la demoiselle, lui faisant croire qu'elle pouvait, elle aussi, trouver son Grey. Les seules véritables actions que je peux bien distinguer ceux sont les moments hot qui ne m'ont pas forcément fait voyager. Je vais mettre ça sur le manque d'expérience dans ce genre de lecture ou alors je ne suis pas faite du tout pour cela !
Du côté des personnages, je ne me suis absolument pas reconnue à travers Ana qui fait, mais alors, naïve à souhaits ! On a l'impression qu'à travers un seul et unique homme, elle découvre le monde. J'avais envie de la claquer par moment ... Ce sentiment est extrêmement rare pour un personnage principal, je crois même unique mais pas sûre. Et Grey ... Odieux, hautain, arrogant, alors oui, il est sûr et fier de lui, mais à l'extrême ! Je crois un mec comme ça, je n'y prête même pas attention en sortant de l'interview, mais d'ici là que ça m'arrive ... J'ai le temps de faire un bon bout de chemin. Les deux réunis font penser à la Belle et la Bête de sexe.

Après un tel pavé, vous allez sûrement me demander ce que j'aie apprécié finalement ? Uniquement la plume d'E.L. James. Je ne vois que cela. J'ai été facilement mise dans l'ambiance grâce à cela, une plume légère et à la fois chargée de mot. Même si lire son histoire m'a quand même fait passer quelques heures, mon aventure avec E.L. James s'arrêtera là. Je ne désire pas m'aventurer plus dans l'esprit tordu de Grey et/ou d'Ana.

En résumé, la lecture fut longue et peu amusante, mais en faire la chronique fut le même défi. Sachant que j'ai lu le roman en début d'année, cela doit bien faire deux/trois mois que le brouillon traîne. Je me suis décidé à la faire aujourd'hui pour en terminer, même si je trouve la chronique peu fructueuse !



2 commentaires:

  1. Hummm à force d'en entendre trop parler, je ne suis même plus curieuse de découvrir ce livre, je vais passer mon tour ^^

    RépondreSupprimer
  2. Tout le monde en parle mais j'ai vraiment peur de me lancer dans un livre beaucoup trop tordu et mal écrit.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺