21 juil. 2019

Magical Girl of the End , tome 1

Couverture Magical girl of the end, tome 01

Auteur : Kentaro Sotô
Editions : Akata
Collection : Shônen
Nombre de pages : 192 pages
Date de parution : 28 Mai 2014
Format : Poche





Kii Kogami est un lycéen que tout ennuie... même ses potes ! Débonnaire, il prend malgré tout la vie comme elle vient, même s'il se dit qu'elle serait peut-être un peu plus excitante s'il arrivait à sortir avec une nana sexy... Mais ça, il ne le saura jamais ! Car son quotidien va basculer dans l'horreur quand une drôle de fillette armée d'une « adorable » baguette magique, va défoncer la tête de son prof de sport ! En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, le lycée tout entier va être massacré... et les rares survivants vont devoir fuir pour survivre ! Mais hélas, c'est tout le Japon qui semble être envahi par ces magical-girls ultra-violentes et sadiques ! D'où viennent-elles ? Quelle est la véritable raison de leur apparition et... Non, tout ça, pour le moment, Kogami s'en fout ! Pour l'instant, il lui faut juste survivre ! Mais comment y parvenir quand les « zombies » qui vous poursuivent ont des super pouvoirs ?!

"


Trois siècles après tout le monde, je découvre à mon tour la saga Magical Girl of the End ! Pourquoi autant de retard ? Une envie qui s'est glissé dans la tête, beaucoup d'autres choses et hop, des années passent ! mais lors d'un détour à Easy Cash, je suis tombée nez à nez avec ce premier tome et j'ai sauté sur l'occasion.


Avant de le lire, j'ai voulu avoir l'avis de mon frère qui s'y connait bien aussi, qui aime bien les mangas (une chose qu'on a en commun), mais à peine commencé, il me le descend en disant : "Trop gore, pas mon truc". Page 16 seulement ! Bon, je me dis "Dans quoi je me lance ..." et lors de cette semaine à mille pages, les mangas sont des belles astuces pour atteindre ce nombre. J'ai donc commencé et ... J'ai adoré ♥



Nous sommes aux côtés de Kill Kogami, un lycéan limite blasé de sa vie et cette monotonie. Il nous présente ses amis, la fille qu'il aime, son ancienne meilleure amie harcelée -mais où il ne fait ABSOLUMENT RIEN pour l'aider - et j'en passe. Alors qu'ils passent tous un examen, une jeunne "fille" en tenue gothic débarque à l'école, explose littéralement la tête d'un professeur pour ensuite s'attaquer à la moindre personne sur son chemin. Un carnage ! Une tuerie dont les rares survivants s'échappent et découvre que cela s'étends à tout ... le pays. Une invasion de Magical Girl ! Le hic ? En dehors du fait qu'elles soient PARTOUT, les victimes se "réveillent" et se transforme en marionnettes des Magical Girl.



Dans ce premier tome, c'est donc uniquement de la mise en place, une insistance sur le fait que ces poupées sont pas du tout gentilles ! et on ne nous donne pas plus de détails sur les survivants, mais ce qui est certain, c'est que Kogami est loin d'être dans mon coeu. Ce détournement d'attention envers la pauvre Tsukune m'a donné mal au ventre et je compte bien admirer l'évolution de la demoiselle ! C'est donc la première fois que je vais suivre une histoire pour un personnage qui n'est pas le narrateur. 



La série est maintenant terminée et comporte 16 tomes, de quoi me régaler encore de nombreuses heures ! Beaucoup de questions - même trop - sont bien encrées et méritent des réponses, j'espère au fur et à mesure de l'histoire ... Affaire à suivre !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺