29 sept. 2016

Boys don't Cry

Couverture Boys don't cry

V.O : Boys don't cry
Auteure : Malorie Blackman
Editions : Milan
Collection : Macadam
Nombre de pages : 287 pages
Date de parution : 2011
Saga : Boys don't Cry
Nombre de tomes : 2
Format : Numérique




Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...
"

Comme pour beaucoup de personnes, Malorie Blackman a été une découverte incroyable avec Entre chien et loup, qui m'a retournée comme jamais. Alors lorsqu'avec Hanne-Laure nous avons commencé la lecture commune de ce roman, j'ai été d'abord perdue, puis émerveillée...

Je m'explique.

Malorie Blackman fait partie des auteurs utilisant un chapitre pour un personnage. Bien que cela permette d'avoir plusieurs points de vue, je mets toujours un petit temps pour m'adapter. Ici, nous commençons avec Dante, un jeune homme, attaché à son avenir, ses études. Alors qu'il attend un courrier important, Mélanie, son ex-petite copine débarque avec un enfant, demandant de l'aide le temps d'aller chercher des couches. Dante accepte, mais découvre qu'il s'agit de son enfant, son bébé et que Mélanie ne reviendra pas ... Comment faire ? Comment s'occuper d'un enfant ? Et ses études ? Son petit frère ...

Si j'ai eu du mal à démarrer l'histoire, l'abandon de ce petit bout par sa mère m'a réveillé tout de suite, faisant monter les larmes, car oui, je suis le genre de maman hyper sensible quand cela touche un enfant. C'est donc là que j'ai pris ma première claque, puis j'ai poursuivis l'histoire avec un autre point de vue, celui d'un jeune homme, essayant d'être parent (car je rappelle qu'il n'y a aucun mode d'emploi), essayant d'être un adolescent, d'un grand frère modèle, d'un fils exemplaire ... Bref, totalement dépassé, mais bien soutenu. 
Un brin de soutient provient d'Adam, son petit frère, homosexuel assumé, ces passages sont brefs, mais toujours intense, donnant parfois le sourire, mais toujours en dégageant un "Je-ne-sais-quoi" qui le rend encore plus touchant.

Encore une fois, Malorie Blackman arrive à intégrer un bon nombre de sujets dans un seul roman, et des sujets d'acutalité et sensibles : Être père jeune, l'homosexualité et ce combat de tous les jours, la famille ... C'est la force de ces livres, de cette auteure. C'est ce qui fait son succès et son mérite. 
Bien que ce roman m'ait plu, il n'est pas un coup de coeur, mais reste le genre de livre qui nous touche parce qu'il nous a frappé au plus profond, qui nous marque, mais je n'ai pas pour autant l'envie de relire juste comme ça. 

Je n'ai appris que récemment qu'une suite était sortie, encore en anglais, une fois sortie, je serais quand même curieuse de poursuivre les aventures de Dante, d'Emma, d'Adam ... Pas vous ?

2 commentaires:

  1. J'avais lu ce roman lors d'un voyage lecture quand j'étais en troisième et je me souviens avoir bien aimé. Je ne savais pas qu'il y avait une suite mais je ne pense pas la lire parce que je m'en souviens à peine. Sinon j n'ai jamais lu entre chien et loup mais j'en entend tellement bien tout le temps...

    RépondreSupprimer
  2. Je garde un excellent souvenir de ce livre très émouvant. Tous les membres de cette famille sont attachants, chacun réagissant d'une manière différente face à cet imprévu qu'est Emma. J'aurais quand même aimé davantage de passages concernant Adam le trouvant incroyablement touchant.

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺