27 sept. 2014

Au sortir de l'Ombre



Auteure : Syven
Nationalité : Française
Editions : Du Riez
Nombre de pages : 413 pages
Date de sortie : 2011
Type : Papier
Genre : Fantastique

"
Londres, 1889. La guilde d'Ae protège les aethrynes depuis des siècles pour qu'elles se consacrent à leur tâche : garder piégés dans leur ombre de sinistres monstres avides de massacre, les gothans. Lorsque la secte des némésis s'attaque à ces prêtresses, l'organisation est ébranlée par la traîtrise de plusieurs agents d'importance. Les traqueurs William, Christopher et Heinrich, qui sont chargés de la protection de lady Eileen pour une nuit, n'imaginent pas les enjeux de la chasse dont ils feront bientôt l'objet. Mais dans l'ombre d'Eileen, attentif, « Il » sait ce qui est sur le point de se jouer.
"


Depuis le temps que je voyais ce livre prendre la poussière dans ma PAL ... J'en avais presque mal au cœur, alors lors de mon premier Weekend à 1 000, je l'ai sauvé de là et mon seul regret a été de ne pas l'avoir fait avant !

Du tout début de l'histoire au dernier point final, Syven nous entraîne dans son monde totalement fantastique, nous en expliquant parfaitement bien les moindres afin que le transfert se fasse doucement, mais comme on dit "Lentement, mais sûrement". 
Elle a réussi à associé plusieurs éléments qui m'ont comblés. Tout d'abord, le décor londonien dans les années 1880, une belle époque ou les phénomènes paranormaux pouvaient se faufiler aux yeux de tous. 
Ensuite, toute la trame autour d'Eileen, un personnage haut en couleur, très attachant, mais qui réserve pas mal de surprises. 
L'action nous fait traverser le roman à une vitesse, j'ai cru que le temps s'est arrêter afin que je puisse savourer encore plus cette histoire !

Un roman qui se rapproche énormément d'un coup de cœur, mais il manquait une petite chose, je ne saurais dire laquelle. Mais je vous conseille si vous en avez la possibilité. 
Je suis heureuse d'avoir découvert Syven avec ce premier roman, j'ai beaucoup apprécié son style et ce qui en coule de son imagination. Si j'ai l'occasion, je me plongerais bien dans une autre de ses œuvres. 



26 sept. 2014

Ecoutez



Auteure : Paule P.
Editions : Hélène Jacob
Date de sortie : 24 Février 2014
Type : Format Numérique
Genre : Contemporain


"
Happé par le flot continu du quotidien, le tumulte et la rapidité de la vie, qui peut prétendre aujourd’hui prendre vraiment le temps d’écouter, ne serait-ce que de temps en temps, l’Autre ? Qui peut affirmer qu’il est capable d’accorder un peu de son temps à celui qui a besoin de parler ? Qui est encore en mesure de se mettre totalement en retrait pour laisser libre court, sans jugement ni comparaison malvenus, aux pensées et aux tourments d’Autrui ?
Bien peu de personnes, à vrai dire.
Et pourtant, pouvoir parler librement et se confier est, pour beaucoup, le début de la guérison, de la prise de conscience ou du changement. Tout un chacun a besoin, un jour, d’une oreille attentive et indulgente.
Heureusement, quelques personnes sont encore capables d’écouter les autres, ceux qui ont tant besoin de parler à quelqu’un, en leur accordant le temps nécessaire de façon totalement désintéressée.
Antoine compte parmi eux. Prenez le temps d’écouter ce qu’il a appris de tous ceux qu’il a croisés. Écoutez…

"

J'ai choisi de chroniquer ce roman, car sa couverture et son résumé attiraient ma curiosité, ils le font encore, mais l'histoire en elle-même me laisse perplexe, et encore aujourd'hui, je ne sais pas trop quoi en penser. 

Je m'explique.

De mon point de vue, l'auteure respecte son engagement de nous transmettre un message, plutôt percutant d'ailleurs. Il ne m'a pas sauté aux yeux dans les premières secondes, un peu normal, mais après quelques chapitres, je me suis posé des questions et j'ai pu voir où voulait nous mener Paule P. Nous ne regardons pas assez autour de nous, nous ne faisons plus attention à nos voisins, notre prochain, ce dernier sûrement dans un tourment sans fin, mais le cachant comme il le peut. 
Ce n'est donc pas une histoire inventez de toute pièce, car nous savons, vous et moi, que pour lutter, il faut parfois cacher nos soucis. Mais le cumul est tellement lourd sur nos frêles épaules ...

Mais alors, pourquoi n'est-ce pas un coup de cœur ? 
Et bien, même si certains personnages sont touchants, je n'ai pas totalement accroché, enfin j'ai décroché par moment. C'est un choix de l'auteure, mais je suis une habituée des actions à toutes les pages, aux rebondissements, alors avec un roman, non pas plat, mais riche en réflexion et non 'Je fonce tête baissée et on verra par la suite", est une lecture qui m'apaise peut-être un peu de trop.

Mais pour résumé, une lecture qui fait réfléchir à deux fois, qui permet une autre vision de la personne à côté de soit. Une belle découverte de l'auteure, à travers ce premier roman. Si vous souhaitez une lecture posée, calme, mais qui fait travailler les méninges, vous trouverez votre bonheur !

24 sept. 2014

Belladone, tome 2 - Soif de sang


Auteure : Michelle Rowen
Nationalité : Américaine
Traduction : Anne-Claire Payet
Editions : Milady
Collection : Bit-Lit
Nombre de pages : 352 pages
Date de sortie : 22 Février 2013
Type : Format papier
Genre : Fantastique
Prix : 7.90 €

"
Jillian Conrad va mourir. Si elle ne succombe pas à la Belladone – ce poison qui la rend irrésistible et mortelle pour les suceurs de sang –, ce sont des vampires fous en quête d’immortalité absolue qui auront sa peau. Depuis qu’elle est devenue le dernier rempart entre eux et la fille du défunt roi Matthias, elle n’a plus nulle part où se cacher. Pas même dans les bras de Declan, son amant dhampire. Privé de toutes ses émotions par un puissant sérum, ce dernier n’est plus que l’ombre de lui-même et c’est à Jillian que reviendra la lourde tâche de tous les sauver…
"



Après de nombreux mois à baver devant cette saga, cet été j'ai pu plonger dans l'histoire de Jillian et sa mésaventure sans précédent. 
Le premier tome a été un régal donc pour vous replonger un peu dans ma vision du roman, voici mon avis sur ce début. 

Jillian a toujours la Belladone en elle, ce qui est à la fois un atout pour se débarrasser des vampires, mais aussi un fardeau, entre Declan qui est tenté et le poison la rongeant de l'intérieur.
Dans ce second tome, deux semaines se sont écoulées depuis la prise d'otages, la belladone et tout le chamboulement dans la vie de Jill. Les effets secondaires, la douleur de la Belladone se sont atténués, mais cela n'enlève pas la douleur de ne plus revoir sa famille, mener son train-train habituel. Au fils des pages, j'ai oublié cette femme agaçante que j'ai rencontrée dans la première partie de l'histoire, pour faire place à une femme touchante, aussi sensible et vraie que vous et moi.
Declan, quant à lui, est un rebondissement en lui-même. À la fois, distant, agaçant, émouvant, il est un yoyo émotionnel.
L'histoire en elle-même est dans la continuité du premier et il n'en déplaît à mes attentes. Bien que le temps me manquât, je trouve que j'ai dévoré ce second et dernier tome. Les rebondissements, les "WTF ! Qu'est-ce qu'il fout là, lui ?!sont présents, bref, un bon cocktail pour une histoire qui a du mordant.

J'aurai bien poursuivi les aventures de Jill et Declan encore quelques tomes, mais j'aurai sûrement fini par m'en lasser donc l'auteure, Michelle Rowen, a bien fait de s'arrêter en si bon chemin.
Je suis ravie d'avoir pu découvrir cette auteure via cette saga, qui m'encourage à découvrir les autres.



Three River Ranch, tome 1 - A l'aube des jours heureux


Auteure : Roxanne Snopek
Nationalité : Américaine
Traduction : Laurianne Crettenand
Editions : Milady
Collection : Romance
Nombre de pages : 328 pages
Date de sortie : 10 Juillet 2014
Type : Format Numérique
Prix : 7.60 €

"
Depuis la mort de son père, Carson, cowboy solitaire, est revenu s'installer dans le ranch familial où il élève des mustangs. Un beau jour, Aurora MacAllister, enceinte jusqu'au cou, débarque chez lui avec ses valises. Carson découvre alors que son père a pris quelques dispositions pour s'assurer que le ranch ne serait pas un foyer sans femme. Une espèce que Carson évite soigneusement depuis que la dernière en date lui a brisé le cœur. Qui dit que ces deux solitaires ne vont pas former une belle équipe ?
"


Pour cette romance, prenez un brin de cow-boy, saupoudrez de femme enceinte et tout ça accompagné d'un héritage sous conditions, vous obtiendrez une histoire fort sympathique, légère, se lisant rapidement. 

Aurora est une future maman décidant de repartir à zéro, tout laisser derrière elle, avant la naissance du bébé. Débarquant dans un ranch, elle va vite s'apercevoir que les surprises accompagneront son emménagement. Loin d'être abandonné, le ranch est bel et bien occupé par Carson, un cowboy au cœur brisé dont le père vient de décéder, bien que lui aussi réserve encore des surprises à son fils. 
Deux personnages touchants, deux forts caractères devant cohabiter, on peut dire que la colocation est explosive, mais riche en émotions et en rires. 

Au fil de la lecture, j'ai délaissé l'envie d'action pour poursuivre l'histoire se formant devant mon nez. 
Le style doux de Roxanne Snopek est agréable, tellement bien écrit que j'avais l'impression de voir le film, avec bien plus de détails que les films ordinaires. Bien calée dans mon lit douillet, une histoire d'amour sous fond de ranch n'était ni de refus, ni de trop. Malgré tout, ce n'est pas un coup de cœur, je ne me suis pas dit à la fin "J'en veux encore !", mais j'ai refermé l'histoire sereine, calme, j'ai pu faire de beaux rêves par la suite, donc je la conseille quand même ! 

Je remercie Aurélia du Ladies Club pour cette découverte, je me suis régalée au fils des pages et je compte bien poursuivre l'aventure auprès de nos tourtereaux !


23 sept. 2014

L'Heure Indigo


Auteure : Kristin Harmel
Nationalité : Américaine
Traduction : Christine Barbaste
Editions : Denoël
Collection : Histoire Romanesque
Nombre de pages : 432 pages
Date de sortie : 02 Octobre 2014
Type : Grand format - Broché
Prix : 21.50 €

"

A Cape Cod, Hope s'affaire derrière les fourneaux de la pâtisserie qu'elle a hérité de sa grand-mère, mais entre la rébellion de sa fille, son récent divorce et ses soucis financiers, elle frôle parfois le burn out. 

Aussi, quand sa grand-mère Rose lui demande d’aller en France retrouver sa famille disparue pendant la guerre, Hope accepte sans hésiter. Décidée à reprendre sa vie en main, elle s’envole pour Paris en quête de ce passé dont elle ignore tout. Car le temps est compté : atteinte de la maladie d’Alzheimer, la mémoire de Rose faiblit. Pour tout indice, elle a donné à sa petite-fille une simple liste de noms et une adresse. 
Kristin Harmel nous embarque avec une émotion et une vitalité rares dans le récit d’une femme qui s’apprête à découvrir le douloureux secret de ses origines, tout en peignant avec finesse et mordant les relations houleuses entre mère et fille.



"


Ce roman étant l'un de mes partenariats avec les éditions Denoël, je vous raconte un peu pourquoi je l'ai lu ... Je n'avais pas choisi tout de suite ce roman, mais à force d'entendre mes consœurs n'en dire que du bien "coup de cœur" par ci, "un coup de fouet" par là, je me suis dis "Mince, pourquoi je n'ai pas tenté ..." Alors j'ai contacté Dana, qui a bien voulu m'envoyer le livre dans un délai toujours aussi rapide ! À mon tour d'y plonger.

Hope est une femme qui prend aux tripes. Entre son ex-mari, sa fille, son boulot et sa grand-mère, les soucis s'enchaînent, mais ses épaules ne sont plus assez fortes pour supporter tout cela. Elle accepte donc de tout plaquer et partir en France à la recherche de sa famille, plus précisément, la famille de sa grand-mère, perdue de vue lors de la Rafle.

Alors oui, Kristin Harmel nous transporte dans un univers riche en émotions de tout genre. Entre énervements envers l'ex-mari qui fait tout pour retourner la gamine contre sa mère, cette dernière qui est en pleine crise de ", C'est ça, ouais". Argh ! Envie de les claquer. On compatit à ce qui arrive à Hope, espérant pour elle que tout s'arrange, que ce voyage lui fasse un bien fou, mais les surprises que lui réserve ce séjour à Paris chamboulent absolument tout, que ce soit le personnage, mais aussi le lecteur. Parler de cette partie de l'histoire, la Rafle, les camps, les abominations faites sur les Juifs, on ne peut pas en sortir sans avoir versé une larme ...
En parallèle, nous suivons les brefs souvenirs que peut avoir Rose, la grand-mère, sur son passé, mais aussi sur ce qu'elle peut vivre actuellement. Cette partie de son histoire la hante, chaque jour un peu plus, malgré Alzheimer. Entre elle et Hope, mon cœur balance. Deux femmes touchantes, fortes à leur manière, mais ayant besoin d'aide.

Parlons un peu de la couverture. Magnifique, n'est-ce pas ? Je la trouve très appropriée pour une telle histoire. J'associe la femme à Hope, un peu perdue cherchant sa voie à Paris. Les couleurs sont très harmonieuses, douces, afin d'atténuer l'atrocité qui est abordée dans l'histoire.

Je comprends toutes mes camarades qui ont pu lire ce roman, leur coup de cœur, leur coup de fouet s'explique, se partage.
Je suis ravie d'avoir découvert cette auteure et son univers à travers L'heure Indigo. Si vous avez la chance de pouvoir le lire à sa sortie, foncez ! Je peux vous assurez qu'il vous bouleversera autant que pour nous.

Un immense merci à Dana et tout son travail, sa générosité, aux éditions Denoël pour avoir choisi de publier dans notre beau pays.





Coup de Coeur

22 sept. 2014

C'est Lundi, que lisez-vous ? #47



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?



- Lu la semaine passée -

  


- Lectures du moment -

  


- A lire par la suite -

  


21 sept. 2014

In My Mailbox #33


In My Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire qui a été mis en place par Kristi du blog "The Story Siren" et inspiré par Alea du blog "Pop Culture Junkie". C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le regroupement des liens se fait maintenant chez Lire ou Mourir !




Ce que j'ai reçu



Rodrigues et Aurélie, dix-sept ans, sont lycéens. Elle chante dans un groupe de rock, il enchaîne les entrainements de natation. Le 21 juin, le soir de la fête de la Musique, elle chante, il la regarde. Amoureusement. Lorsqu’elle lui propose de se promener après le concert, il accepte sans hésiter. Mais comment interpréter le comportement joyeux et enthousiaste de la jeune fille, alors qu’ils sont tous les deux ivres ? Tout naturellement, il va lui faire l’amour.   Deux jours après, trois policiers sonnent chez lui et l’emmènent. Rodrigues est accusé de viol.



La peur... Elle s’insinue dans l’esprit comme une ivresse insolente et retire à l’homme l’impression de contrôle qu’il croit exercer sur le monde. 
Phobia est la bible des terreurs qui enchaînent l'individu à une destinée sans relief, pavée de fuites et de compromis. Phobia est le vertige qui s'empare de votre Être lorsque vous vous trouvez face à l'indicible, lorsqu'il est impossible de détourner le regard ou de s'enfuir ... Oserez-vous plonger dans les abysses de votre inconscient ?


Cette semaine, deux services presses rejoignent ma PAL ! Hâte de plonger dans ces deux histoires. Je vous en dit plus dans mes avis !

19 sept. 2014

KGI, tome 1 - En Sursis



Auteure : Maya Banks
Nationalité : Américaine
Traduction : Emmanuelle Ghez
Editions : Milady
Collection : Romance
Nombre de pages : 504 pages
Date de sortie : 20 Juin 2014
Type : Ebook (existe aussi en livre)
Prix : 7.90 €

"

Kelly Group International (KGI) : groupe d'intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut-risques.

Cela fait un an que l'ex-Navy SEAL Ethan Kelly a perdu sa femme Rachel. Submergé par le chagrin, il s'est replié sur lui-même, coupé du monde et du KGI, refusant toute aide de ses frères. Jusqu au jour où une note anonyme lui annonce que Rachel est en vie. La jungle, les balles et un cartel mafieux ne pourront arrêter Ethan. Cependant, le plus dur reste devant lui : forcer sa femme à se rappeler ce qu'elle a refoulé. Le cauchemar qu'elle a vécu, minute par minute. Car leur amour et leurs vies en dépendent.

"

Maya Banks, un nom qui fait rêver, surtout après sa saga A fleur de peau, qui a été une première dans ce domaine, mais surtout, une saga m'a fait tenir jusqu'au bout.
En lisant le résumé, on sent déjà ce que l'auteure, mais surtout l'histoire nous réserve.
Et oui, encore une histoire avec mes copains les mafieux. Mais cette fois-ci, le personnage principal, Ethan, nous entrainent dans son quotidien, enfin, sa vie avant la disparition de Rachel ... Mais n'allons pas trop vite !

Bienvenue dans la famille Kelly, une famille comme on n'en trouve pas à tous les coins de rue. Entre une mère-poule qui couve encore ses petits, le père de famille bien caricatural et les 6 mouflets, dont en fait partie Ethan. Je trouve que nous sommes très bien accueillis, malgré les circonstances. La disparition de Rachel est une chose, mais lorsque l'un des frères Kelly découvre qu'elle est vivante ... Toute la famille se démène pour avoir toutes les réponses à leur question, mais surtout ramener Rachel parmi eux !
Tout le roman est donc centré sur cette seule mission et pas des moindres. Imaginer votre grand amour, prêt à tout, mais vraiment tout pour vous retrouver.... On en baverait d'envie, hein ? Voilà un beau prince charmant tenant ses promesses de conte de fées.

L'action et la romance sont les deux ingrédients indispensables à ce premier tome. Bien accrocheur, mais alors, pourquoi n'est-ce pas un coup de cœur ? Certes, j'aime voyager, m'évader à travers les lectures, malheureusement pour ce roman, je l'ai trouvé de "trop". Mon côté réaliste ne m'a pas laissé m'évader à 300% comme j'aurai aimé l'être. Un défaut provenant de ma personne et non de l'auteure ou son livre. A force de lire des sagas dans le genre, je finirais peut-être par le faire ! Qui sait.

J'ai noté, quand même, une sacrée différence entre A fleur de peau et KGI, d'abord par leur genre, mais ensuite par leur niveau de sérieux. Bien que le côté érotique de A fleur de peau était plaisant, le côté dramatique de l'histoire de KGI domine tout le reste.
L'auteure arrive à me surprendre par cette différence, arrivera-t-elle à me séduire ? Affaire à suivre ...
En tout cas, le second tome est dans ma PAL, il m'attend sagement, car cette famille bien soudée reste un agréable moment de lecture ! A lire dès que possible.


Une nouvelle fois, merci aux éditions Milady, au Ladies Club, pour cette nouvelle saga qui attire mon attention et ma curiosité !







Face cachée, tome 2 - Entre mes mains


Auteure : M.Leighton
Nationalité : Américaine
Traduction : Évangéline CARAVAGGIO
Editions : Milady
Collection : Romance
Nombre de pages : 288 pages
Date de sortie : 11 Juillet 2014
Type : Numérique
Prix : 18.20 €

"

Il est partout : dans ma peau, dans mon coeur et dans mon âme…



Olivia est éperdument amoureuse. Malgré le passé trouble de son amant, elle est persuadée d’avoir trouvé le bon. Mais leur bonheur est de courte durée. Les spectres du passé de Cash ressurgissent au moment où le couple savoure le plaisir d’être enfin réuni.
La mafia russe ne reculera devant rien. Si Cash ne restitue pas les documents compromettants qu’il a en sa possession, on s’en prendra à ce qu’il a de plus cher au monde. Olivia savait qu’elle s’exposait à des risques en s’unissant à un bad boy, mais elle ne se doutait pas une seule seconde qu’une telle menace pèserait sur elle. Aujourd’hui, sa vie est en danger et son existence entre les mains de l’homme qu’elle aime…

"


Le premier tome de cette saga ne m'ayant pas convaincu du tout, je partais un peu pessimiste sur la lecture de ce second, mais au final, il a réussi à me surprendre.

Du côté des personnages, les ayant connus un peu dans le tome précédent, je savais à quoi m'en tenir, mais je les ai trouvés changé, évolué. Est-ce le fait qu'ils soient enfin ensemble ? Je ne sais pas.
Bien que l'histoire d'une mafia et une romance sont deux éléments un peu trop sur-réalistes à mon goût, je me suis prise au jeu et je me suis laissé guidé par cet homme voulant sauver sa bien-aimée et cette dernière misant tout sur son preux chevalier. Un peu de rêves, ça ne fait pas de mal, si ?
Qui dit mafia, dit forcément gros bonhommes bien remontés, dopés à la testostérone avec de gros joujoux à balles. Bon, j'avoue, un peu clichés, mais bien amusant de s'imaginer des Men In Black italiens (Oui, Le Parrain m'a traumatisé).

L'univers de l'auteure, M.Leighton, n'est pas fait pour moi. Certes, ce deuxième volet a été plus agréable que le premier, mais quand même, je ne suis pas du genre à ne lire que ce type d'histoire. Je peux toutefois vous le conseillez si vous chercher une romance originale, j'entends par là, qui change du beau gosse mutli-milliardaire qui va tomber raide (et pas que) dingue de la pauvre petite fille. L'action est présente, ce qui donne un gros coup de jus entre deux scènes de "Je t'aime, mon amour".

Pour la suite de la saga, je suis assez perplexe. La curiosité me pousse à lire ce qui va suivre, mais le genre n'étant pas totalement le mien ... Après tout, ne jamais dire "Je n'aime pas", sans y avoir goûter !
Merci aux éditions Milady romance pour cette lecture, grâce à vous, je me découvre à travers vos ouvrages !





18 sept. 2014

Chroniques Lunaires, tome 2 - Scarlet


Auteure : Marissa Meyer
Nationalité : Américaine
Editions : Pocket
Collection : Jeunesse
Nombre de pages : 476 pages
Date de sortie : 7 Novembre 2013
Type : Grand - Broché
Genre : Science-Fiction
Prix : 17.90 €

"
Bien loin de l'asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Wolf, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.
"

Après avoir lu et relu le premier tome, toujours autant avec plaisir, je me suis jeté sans hésiter dans ce second tome.

Comme la couverture et le résumé l'indique, toujours dans le même style que pour Cinder, nous faisons connaissance avec Scarlet, alias le Chaperon rouge de nos contes. Une jeune femme pleine d'énergie et qui ira jusqu'au bout des choses en gardant foie. Elle croisera la route de plusieurs personnages, tels que Wolf (son surnom veut tout dire ...) mais aussi notre chère Cinder et son prince Kai. Sans parler de la joie de retrouver Cinder et Kai, la rencontre Scarlet/Wolf est tout aussi plaisante.
Replonger dans l'univers de Marissa Meyer était comme plongé dans un bon bain d'aventure, de rebondissement, notamment avec l'histoire de Wolf "Fais attention à lui, fais attention à lui .... Ah. Quoique ... Non, tu vois, je te l'avais dit ! Ah mince, je me suis trompée ... Mais attends, c'est lui qui ... Han !" Bref, j'étais à fond dans l'histoire. Plus j'avançais dans l'histoire, plus je m'éloignais de mon canapé pour voyager avec nos héros afin de casser la figure de la méchante Reine Levana, et dans son rôle, je lui mets 20/20 sans problème. Les coups en douce, sa gueule d'ange devant le reste de l'univers, rien à redire.

Encore une fois, j'ai été entraînée rapidement et jusqu'au bout grâce à la délicatesse et l'imagination débordante de Marissa Meyer, qui me surprend, m'emporte et me donne envie, soit de relire les deux tomes encore une fois, soit de me téléporter au jour de la sortie du troisième tome Cress, prévu pour bientôt ... Mais bientôt, c'est trop long !

Pour résumé, rien à dire de négatif sur ce second volet de la saga Les Chroniques Lunaires. Tellement addictif, que je ne peux que vous le recommander ! Marissa Meyer est une auteure qui mélange conte d'autrefois, histoire futuriste, humour, action et romance avec une telle facilité, que ses livres se dévorent à l'infini.





Coup de coeur

15 sept. 2014

C'est Lundi, que lisez-vous ? #46



Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books et repris par Gaellane, en France.


On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?



- Lu la semaine passée -

    


- Lectures en cours -


    


- A lire par la suite -

  

In My Mailbox #32


In My Mailbox est un rendez-vous hebdomadaire qui a été mis en place par Kristi du blog "The Story Siren" et inspiré par Alea du blog "Pop Culture Junkie". C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque. Le regroupement des liens se fait maintenant chez Lire ou Mourir !




Ce que j'ai reçu




Ce que j'ai acheté




Très fière de ma semaine, principalement d'achats. Je dois dire que cette nouvelle semaine à très bien commencée aussi, mais il faudra patienter jusqu'à dimanche :p

13 sept. 2014

Revenants, tome 2 - Que la mort nous sépare


Auteure : Amy Plum
Editions : Milan
Collection : Macadam
Nombre de pages : 352 pages
Date de sortie : 9 Janvier 2013
Type : Broché
Genre : Romance - Fantastique
Prix : 15.5 €

"
Aux yeux de Kate, Vincent est parfait. À un détail près : Vincent est un revenant. Un revenant dont la vie consiste à mourir pour sauver des gens. Mourir. Puis revivre indéfiniment. 
Kate a préféré quitter sa petite vie tranquille de mortelle pour partager l’existence pour le moins atypique de Vincent. De son côté, Vincent a décidé de contrer sa véritable nature et de résister à ses pulsions mortelles pour l’amour de Kate. Mais, par ce choix, il doit endurer une grande souffrance physique. Pour épargner Vincent, Kate va donc tenter de trouver une solution en pénétrant encore un peu plus dans l’univers morbide des revenants. À cette occasion, elle fait une découverte des plus dangereuses. Une découverte qui pourrait aider le clan de Vincent à se débarrasser à tout jamais de ses ennemis jurés, les Numa. Kate se retrouve alors au coeur d’une guerre de clans meurtrière et séculaire dont elle va devenir le principal enjeu.
"


Le premier tome de cette saga remonte à l'an dernier, j'ai donc pris le temps de relire avant de me plonger dans celui-ci, mais au final, ce n'était pas nécessaire, l'auteure prend la peine de remémorer les détails importants de la première aventure.

J'ai eu plaisir à replonger dans l'univers que nous offre Amy Plum, poursuivre l'aventure auprès de notre couple maudit, Kate & Vincent, mais surtout mon personnage préféré, Charlotte, bien que cette dernière soit un peu moins présente, à mon goût.
Après les combats contre les Numas, notre bande de héros pense être tranquille pour un moment, et ce moment prend fin, car ils n'ont pas dit leur dernier mot. S'il n'y avait que cela comme problème, ce serait un jeu d'enfant ...

La plume d'Amy Plum m'avait presque manqué ! Elle est si délicate, et je dois dire que son imagination est remarquable, penser à mélanger drame sentimentale et combat contre les Numas, n'est ni de trop, ni pas assez. Vous l'aurez compris, les sentiments sont au rendez-vous et l'action pointe le bout de son nez assez régulièrement pour notre plus grand bonheur.
Pourtant, ce second tome n'est pas mon préféré.
Je l'ai trouvé un peu long, l'histoire d'amour un peu trop présente. Dans le premier tome s'était intéressant, car c'était une découverte, que ce soit de l'univers des revenants ou de l'auteure, mais là, le combat personnel de Vincent ... Je n'ai pas accroché aussi bien que je ne l'aurai souhaité.

En résumé, un second tome moins intéressant que le précédent, mais qui reste dans la lignée de la saga. Je plongerai dès que possible dans le troisième tome pour enfin savoir comme nos personnages vont se sortir du pétrin dans lequel ils sont !