Grim Lovelies

Couverture Grim Lovelies


Auteure : Megan Sheperd
Editions : Castelmore
Collection : -
Nombre de pages : 416 pages
Date de parution : 14 Août 2019
Format : Grand


Anouk envie le « Joli Monde », celui des humains, avec ses belles voitures et ses tenues à la mode, un monde où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Malheureusement, tout cela lui est inaccessible, car elle n’est pas humaine. Anouk est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle sa domestique. Derrière les murs de sa prison parisienne, elle mène une morne existence, entre balai et casseroles. Mais lorsque sa maîtresse est découverte gisant dans une mare de sang, Anouk et ses amis s’empressent de fuir avant d’être accusés du crime.

Le monde extérieur tant fantasmé devient un lieu hostile. La société secrète de magie, « la Haute », s’est déjà lancée à leurs trousses, tandis que s’engage une course contre la montre pour garder apparence humaine. Car si Anouk et ses amis échouent à prolonger le sortilège qui les a transformés, ils perdront tout. S’ils y parviennent, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à eux.
"




Lors de la dernière #MasseCritique, j'ai eu l'immense plaisir d'être sélectionnée pour Grim Lovelis qui me faisait de l'oeil dans les librairies ... J'ai donc pu y plonger et je suis assez mitigée.



Grim lovelies est un conte de fée moderne autour d'Anouk, une jeune femme coincée chez une sorcière qui l'a transformée en humaine pour son bon plaisir de la torturée à sa manière. Interdite de sortie, elle ne peut que voir le "Joli Monde" à travers sa fenêtre ... Les employés sont ses seuls amis, dont Beau (un chien transformé en humain) avec qui elle entretien une amitié particulière. Alors d'un jour, la Sorcière est retrouvée morte chez elle, Anouk et ses compagnons décident de prendre les choses en main et surtout leurs libertés. Si cela paraît simple sur le papier, beaucoup d'antagonistes sont présents pour leur mettre des bâtons dans les roues ... 




La touche "conte de fée" est donc présente dès le début, accentué tout au long par différent point, comme la nature réelle des personnages et leur incapacité à s'adapter aux coutumes humaines. C'est à la fois agréable à lire, une partie qui fait rêver, mais c'est aussi un peu agacant car très présent. J'ai eu parfois l'impression que ce point empêchait les personnages d'évoluer comme ils auraient pu faire. 
Je n'ai malheureusement pas accroché à un personnage en particulier, le feeling était particulier. Tantôt j'appréciais leurs décisions, tantôt je me demandais où l'histoire nous menait par leurs choix. 
Si les protagonistes étaient assez compliqués à cerner, je garder un bon souvenirs des antagonistes ! Ce stéréotype qui permet aux méchants d'avoir un charisme parfois plus attirant que les héros, je peux le montrer sur plusieurs contes de fées que l'on connait tous ☺ Je pense que c'est un point qui se reflète ici également.




L'histoire se lit bien, il n'y a rien de compliqué dans les aventures et c'est peut-être ça qui pêche ! Il aurait peut-être fallu quelque chose d'un peu plus surprenant pour me maintenir attentive d'un bout à l'autre, mais pour un public plus jeune, je pense que cela peut amener des curieux et les garder attentifs à leur tour. Peut-être un roman qui n'est pas adapté pour moi ! mais à découvrir pour les plus curieux ☺




Commentaires

  1. J'ai vu pas mal d'avis mitigés sur ce livre et j'ai un peu peur parce que ma sœur me l'a offert il y a peu :/
    J'espère qu'il me plaira !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mien ne doit pas aider non plus ! Je pense que tu peux le lire sans trop en attendre, une histoire toute mignonne c'est déjà pas mal ☺

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺

Posts les plus consultés de ce blog

C'est Lundi, que lisez-vous ? #173

Tout plaquer et aller prendre un bain (Mes petits moments)

C'est Lundi, que lisez-vous ? #174