27 juil. 2016

Rani

Couverture Rani

V.O : -
Auteurs Jean Van Hamme et François Forestier
Editions : Michel Lafon
Collection : -
Nombre de pages : 438 pages
Date de parution : 2011
Format : Grand




1743. Amoureuse d’un bel officier anglais, une jeune noble française, Jolanne de Valcourt, abominablement trahie par son demi-frère Philippe, est accusée à tort de meurtre et de trahison. Après avoir été marquée au fer rouge de la fleur de lys, elle est condamnée à la déportation en Inde. Prostituée de force dans un bordel du comptoir de Mahé, Jolanne parvient néanmoins à s’évader. Elle manque de périr dans un naufrage mais est recueillie dans un village de pauvres pêcheurs indiens. Elle atteint finalement Pondichéry où elle se met sous la protection de la « princesse » Jeanne, la très charismatique épouse de Joseph-François Dupleix, gouverneur des cinq comptoirs français.
Jusqu’au jour où Jolanne rencontre le séduisant Mishra Din Aktar, prince héritier et futur maharadjah de Chandrapur, qui fera d’elle sa troisième rani, sa troisième épouse...
Au sein de ce palais doré, la jeune femme parviendra-t-elle à trouver sa place ? À surmonter la jalousie des autres épouses et, surtout, à oublier Craig, son bel officier anglais ?
"

Avec ce résumé donnant le goût du voyage, j'ai très vite été perdue dans ma lecture. Si le contexte historique est bien présent, beaucoup de détails ont fait que la logique n'était pas forcément présente.

En 1743, Jolanne de Valcourt n'a pas la vie facile. Accusée de meurtre et de trahison, elle est marquée et envoyée en Inde où elle devient une prostituée. Sa volonté de s'en sortir est assez forte pour qu'elle arrive à s'évader. A partir de là, je n'ai plus rien compris. Bien que ce soit un personnage fort de volonté, je n'ai pas trouvé de difficulté énorme dans son évasion connaissant l'époque, j'ai également été fascinée par sa montée en puissance très rapide. 

En fait, dans ce roman, tout est aller trop vite rendant toutes les épreuves faciles à surmonter et pourtant, ne serait-ce que la prostituion forcée, c'est assez lourd en conséquences ...
En tout cas, la promesse de voyage est bien là. C'est malheureusement le seul point positif et cohérent que je trouve à ce roman.
Je n'ai pas ressenti la sensation d'identification aec le personnage principal ou un sentiment d'attachement, ce qui m'a laisser spectatrice de l'histoire au lieu d'avoir l'envie d'y participer. 
Beaucoup de personnages entrent dans l'histoire, donnant un contenu important, mais je n'en garde pas un souvenir marquant.

Pour conclure, et cela se remarque dans ma chronique, ce livre n'a pas réussi à répondre à mes attentes ce qui m'empêche d'en faire l'éloge. Je suis quand même contente de l'avoir intégré au challenge, me permettant de la sortir (enfin) de la pile à lire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺