29 juil. 2016

Fleurs sauvages

Couverture Fleurs sauvages

V.O : -
Auteure : Kimberley Freeman
Editions : Charleston
Collection : -
Nombre de pages : 448 pages
Date de parution : 09 Mars 2015
Saga : -
Nombre de tomes : -
Format : Grand




Beattie : Glasgow, 1929 Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d'une vie remplie de mode et d'étoffes. Ce dont elle n'avait jamais rêvé, c'était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire. Emma : Londres, 2009 Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Ballet, elle avait tout. jusqu'au jour où elle a tout perdu. Des décennies les séparent et les deux femmes doivent trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage mènera l'histoire à Wildflower Hill, là où une femme peut apprendre à se relever et savoir ce qu'elle veut vraiment. Des différences de classes sociales à Glasgow pendant la dépression aux pâturages vallonnés d'une ferme dans la campagne tasmanienne : une histoire inoubliable pleine de passion, d'amour, de secrets et de malheurs.
"

Après plusieurs mois dans ma pile à lire (PAL), j'ai décidé de l'intégrer au challenge de l'été, étant certaine qu'avec les éditions Charleston, la lecture serait légère et douce. Pile ce qu'il faut pour accompagner la bronzette sur le transat.

Ce roman comporte deux histoires en parrallèle, dans deux époques différentes, mais pourtant si ressemblante dans leur combat. Bettie, dans les années 30 et Emma, dans les années 2009. Si deux femmes sont mises à l'honneur, j'ai toutefois ma préférée : Bettie. Je ne sais pas si c'est du fait que son époque était beaucoup plus sévère que maintenant et donc la compassion se fait plus forte ou si c'est le personnage en lui-même, mais Bettie m'a fortement émue, du début à la fin. Maman assez jeune (19 ans), elle quitte tout pour suivre son grand amour, malheureusement cette idyle prend vite une tournure destructrice, mais cette femme battante saura s'en sortir, par amour pour sa fille.

Emma, sa petite-fille, vivant à notre époque, est une danseuse fabuleuse, menant une vie des plus parfaite. La perfection n'étant qu'un rêve, toute sa vie va tourner au cauchemar. Son grand amour la quitte, sa carrière est brisée par une mauvaise chute. C'est alors qu'elle découre que sa défunte grand-mère, Bettie, avait tout préparer pour ce jour : Emma hérite de Wildflower Hill, maison pour laquelle elle s'est battue. De là, Emma (et le lecteur) ira de découverte en découverte.

Avec deux femmes aussi belles et fortes, l'histoire n'est que régal et émotions. 
Je me revois tourner les pages, totalement plongée dans le décor, le coeur palpitant et priant pour qu'elles s'en sortent. Kimberley Freeman nous montre là sa plume impressionnante, délicate, lorsque l'on découvre les sujets forts qu'elle dévoile, on ne peut qu'être éblouie. Ce voyage en Australie a été entraînant et j'ai eu du mal à quitter ce pays pour revenir à la réalité qui paraissait plus triste d'un coup. 
Il est rare que j'accroche aussi facilement et rapidement une histoire comme celle-ci, me disant que c'est toujours "trop", invraisemblable, mais là, j'étais sur l'arrière-train.

Aucune fausse note ne vient gâcher le tableau, juste un sentiment de regret de ne pas l'avoir lu plus tôt, mais je me dis que je n'aurais peut-être pas eu le même regard sur l'histoire, avec mon caractère, on ne sait jamais. En tout cas, j'ai été sublimée par l'auteure, sa plume, sa façon de tourner les choses et d'entraîner le lecteur : Une romance de qualité




1 commentaire:

A ton tour de parler ☺