16 avr. 2014

Giroflée


Auteure : Marie-Noëlle Garric
Editions : Hélène Jacob
Nombre de pages : 84 pages
Date de sortie : 17 février 2014
Format : E-pub
Genre : Histoire 




Giroflée veut vivre autrement que les autres femmes. Elle ne subira pas le sort de sa mère; accablée de misère et de maternités. Alors, elle entreprendra une carrière de guérisseuse. Entre rivières et montagnes, apprentissages et amitiés précieuses, elle saura se forger une existence conforme à ses rêves. Elle connaîtra même une forme de gloire.

Mais nous sommes au Moyen Âge et la répression s’abat férocement sur ceux que l’on appelle les sorciers. Après un procès implacable, elle connaîtra le sort terrible de l’Église réserve aux hérétiques.

Giroflée a existé. On connaît son nom, son adresse, quelques bribes de son procès. On sait encore les circonstances de sa fin tragique. De ce qu’elle fut, on ne sait rien. Ce récit tente d’y répondre par l’imagination.




Depuis plusieurs années, je suis très intriguée par les histoires de sorcières. Ces femmes étant dévouées au Diable, à la magie noire et j'en passe. Même si certains romans en fait des petites sorcières toutes gentilles, ce roman m'a énormément plu par son originalité !

Je m'explique.

Nous sommes directement plongés dans l'action du roman et nous suivons le procès de Giroflée, accusée de sorcellerie en plein dans la période de la chasse des Sorcières de Salem, période historique très sanglante, gouvernée par le pouvoir extrême de l'Église et donc ne laissant pas véritablement parler les accusés.

Il y a un point qui m'a perturbée par une lutte contre moi-même pour savoir s'il s'agissait d'un point négatif ou positif : le langage utilisé. L'auteure, Marie-Noëlle Garric, a choisi un langage d'époque ce qui m'a fait butter sur le sens de certaines phrases ou tout simplement des mots en eux-mêmes, mais en général, je m'en suis bien sortie malgré ma peur d'avoir loupé quelques détails importants (négatif). J'ai trouvé ce même point, positif, car nous sommes encore mieux plongés dans le contexte de l'histoire, nous avons presque envie d'entendre les conversations telles qu'elles étaient à l'époque pour se fondre dans un spectateur ou même dans la tête de Giroflée.

En dehors, j'ai totalement adhéré ! Giroflée est une jeune femme devenue forte par l'exemple de sa mère qu'elle n'a pas voulu suivre dans son parcours, par sa façon de répondre pour se faire passer pour innocente. Nous croisons également quelques personnages extérieurs, notamment l'entourage de notre héroïne, venant à son procès, mais n'étant pas tout à fait honnête avec eux-mêmes. C'est pourquoi, une certaine compassion se créer pour Giroflée, là, seule sur sa chaise à être jugée sans véritable preuve.

Dans l'ensemble, ce fut un régal pour mes petits yeux, pour ma curiosité et mon adoration pour ce côté historique. Je remercie infiniment Marie-Noëlle Garric pour ce merveilleux moment, les Éditions Hélène Jacob pour ce partenariat. Je ne peux que vous conseiller de le lire, si vous aussi appréciez l'histoire, apprendre, voyager dans le passé dans même bouger de votre liseuse !





2 commentaires:

  1. oh je ne connaissais pas du tout merci pour cette découverte ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup, Audrey de ce commentaire qui me fait chaud au coeur!!!

    RépondreSupprimer

A ton tour de parler ☺