10 mars 2014

Iris Chevalier et les secrets du jardin

Auteure : Florence Cabre
Editions : Auto-édition
Nombre de pages : 217 pages
Format : E-book (existe aussi en version papier)
Date de sortie : 14 décembre 2013
Genre : Jeunesse


Iris Chevalier a douze ans et bien que ses parents l’appellent “Princesse”, elle ne se sent pas complètement intégrée dans sa famille. Rebelle, elle est toujours à part et aux prémices d’une crise d’adolescence survoltée. Un jour, lors d’un pique-nique familial au bord du canal de “Nantabrest”, prise de colère, elle jette le collier de sa mère dans l’eau. Peu de temps après, son père disparaît mystérieusement. Sa mère, abattue et n’en pouvant plus de l’impudence de sa fille, l’envoie vivre à Paris chez son oncle, Aton. Cet homme immense et énigmatique ne parle que par télépathie. Petit à petit, Iris va découvrir une autre façon de voir la vie. Au collège Léonard de Vinci, un établissement pour les “êtres précoces et particuliers”, elle apprendra ce qu’est l’amitié, le courage et l’espoir à coups de multiples secrets qu’elle devra percer à jour avec ses nouveaux amis, Lucas et Angèle. Mais, va-t-elle résoudre l’énigme qui l’obsède par-dessus tout : où se trouve son père ?



Avant toute chose, je tiens à remercier Florence Cabre qui m'a confié son précieux pour que je puisse le découvrir, le dévorer et vous en faire part, merci pour votre confiance et votre travail !

Parlons-en.

Iris est une jeune collégienne dont la vie va totalement être chamboulée suite à la disparition de son père. Là commence une aventure qui aura le goût de l'amour, de la quête d'identité, le tout saupoudré de fantastique. Un cocktail époustouflant qui vous entraînera rapidement. 

Vous l'aurez deviné, j'ai pris un énorme plaisir à suivre Iris et ses compagnons dans ce roman et le retour à la réalité a été un peu difficile. 

L'histoire en elle-même est tellement mignonne, l'amour que peut avoir Iris pour son père et partir comme ceci avec trois fois rien mais en ayant un espoir immense de le retrouver, c'est touchant ! Le côté fantastique est ce qu'il fallait pour me rendre accro, quand de drôles d'événements se déroulent ici et là, hum hum, ma curiosité pointe le bout de son nez et je ne décroche plus avant le petit mot qui fait pleurer plus d'une accro : FIN.

Mais l'intrigue d'un roman ne fait pas tout, les personnages ont leur importance, mais ici, aucun point négatif en vue. Ils sont vrai, attachants, le coeur sur la main et même s'ils ne sont qu'une aide pour Iris, ils ne sont pas moins oubliés dans l'histoire, ils ne sont pas dans l'ombre de l'héroïne.

En ce qui concerne le style d'écriture de Florence Cabre, il est très bien adapté au public visé, qui, pour moi, se situe entre 10 et 15 ans, un public d'adolescent ayant à peu près le même âge que l'héroïne, qui peuvent plus facilement s'identifié, même si en tant qu'adulte (Ouais, j'ai bien dépassé l'âge visé ...) je n'ai pas eu de difficulté mais sait-on jamais. J'ai beaucoup aimé les petits mots écrit comme on les prononce, je m'explique, c'est surtout dans le premier chapitre que l'on en trouve comme les Zétazunis, en découvrant cela, j'ai butter la première fois en me disant "Quécécé" et finalement en relisant, j'ai éclaté de rire.


Pour résumé tout ceci, je ne peux que vous conseiller ce roman, ados comme adultes, le dévorer et le faire partager également ! La lecture est très agréable, l'histoire très mignonne, les personnages adorables, bref un pur bonheur que nous offre Florence !




Les bonus







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺