2 mars 2014

Eternels Instants



Auteur : Edgar Kosma
Nombre de pages : 237 pages
Édition: Le Grand Miroir
Genre: Contemporain



Roman sur l'inacceptable condition humaine, Eternels Instants retrace le parcours de trois générations de Eugen : la rencontre des grands-parents de Cédric, pendant la Seconde Guerre mondiale ; le destin tragique de Bernard Eugen, père de Cédric ; et la quête insatiable de sens dans laquelle se lance ce dernier. 

Tiraillés entre le hasard le plus absurde et la prédestination la plus mathématique, les personnages d'Eternels Instants défilent, inoubliables, dans une cascade aux détours imprévisibles et drôles. 

Entre la virtuosité stylistique d'écrivains contemporains comme Jean Echenoz, Jean-Philippe Toussaint ou Georges Perec et la cocasserie des récits de vie sans queue ni tête de Diderot ou de Sterne, ce premier roman est purement jouissif.




Ce roman a été lu dans le cadre d'un partenariat grâce au site Livraddict et les éditions Le Grand Miroir, que je remercie pour cette confiance, une fois de plus, accordée.

Son format ebook a eu quelques avantages lors de ma lecture : J'ai pu la continuer n'importe quand et n'importe où. Lors de soirées, entre deux parties de poker, devant la cheminée avec un bon chocolat mais ce n'est pas le sujet car malgré des contextes de lectures favorables à un bon moment, ce n'est pas mon ressenti après avoir terminé l'histoire. Je m'explique.

Après une bonne cinquantaine de pages dévorées, mon esprit n'était pas entièrement dévouée à la lecture, je n'ai pas réussi à entrer dedans, ni facilement, ni avec plaisir. La suite fut difficile et si cela n'avait pas été pour un partenariat, j'aurai stopper tout de suite. Vous imaginez bien que lire un roman en y étant forcé ne se termine que rarement par un coup de coeur. 

Je n'ai pas vraiment compris, non plus, l'objectif de l'auteur en nous faisant voyager de personnages en personnages, je finissais par me perdre entre eux et la tournure que prends leurs histoires peut, il est vrai, par moment laissé place à un instant de rire mais cela n'est pas à se taper les fesses par terre. 

En résumé, une lecture difficile malgré quelques moments de rire, ce cocktail n'a pas suffit à faire de ce roman un délice entre deux cookies.


10/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A ton tour de parler ☺